Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Coup de foudre à Seattle

Publié le par Emy Lee

Sortie en février 2010.

Titre original : Love happens.

Réalisé par Brandon Camp, scénario de Mike Thompson et Brandon Camp, et musique de Christopher Young.

Acteurs : Aaron Eckhart (Burke Ryan), Jennifer Aniston (Eloïse Chandler), Dan Fogler (Lane Marshall), John Carroll Lynch (Walter), Martin Sheen (Beau-père de Burke), Judy Greer (Marty), Frances Conroy (Mère d'Eloïse), Joe Anderson (Tyler), Sasha Alexander (Jessica), Michelle Harrison (Cynthia Ryan), Tom Pickett (Don), Patricia Harras (Lorraine), Maxine Miller (Barbara), Ellie Harvie (Martha), Carol Hodge (Becky), Craig Anderson (Ian) et Brandon Jay McLaren (Russell).

Histoire : Burke Ryan arrive à Seattle pour donner un séminaire sur la question du deuil. Burke Ryan est connu pour sa méthode édité dans un livre pour un deuil réussi. L'idée lui est venu après le décès de sa femme dans un accident de voiture. Burk ne voulait pas venir à Seattle, ville qu'il redoute et évite depuis bientôt trois ans. Mais s'il s'attend au pire, il ne pensait certainement pas y trouver également le meilleur.

Mon avis : Après avoir passer le "Mais c'est Harvey Dent, Double Face dans batman !", j'ai pu me concentrer sur le film. Un film au combien magnifique, que je ne m'attendais pas à visionner ce jour. En effet, cherchant un film léger, j'étais plus tenter par une comédie romantique (comme le laissait présager le titre français). Et bien non ! Tu vas voir mieux que cela. Ce film n'est pas seulement une basique histoire d'amour, ce n'est que le fil conducteur, la réalité va être d'aider Burke Ryan à se pardonner et à accepter le décès de son épouse. Une histoire bouleversante, même si on sent bien depuis le début qu'il y a anguille sous roche. J'ai été assez étonné de ne découvrir qu'une date de sortie DVD car le film est vraiment très bien. Je sais que je le vends très mal mais il y a le duo d'acteurs qui fonctionne, les séminaires et l'humanité de Burke Ryan, la bande originale, le scénario,... Bref tout y est et j'ai passé un très bon moment. Attention si vous le visionner pensé à la boîte de mouchoirs.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Vacance sur ordonnance

Publié le par Emy Lee

Sortie le 08 mars 2006.

Titre original : Last Holiday.

Réalisé par Wayne Wang, scénario de Jeffrey Price, Peter S. Seaman et J. B. Priestley, et musique de George Fenton.

Acteurs : Queen Latifah (Georgia Byrd), LL Cool J (Sean), Gérard Depardieu (Chef Didier), Giancarlo Esposito (Sénateur Dillings), Timothy Hutton (Kragen), Jane Adams (Rochelle), Chloe Bailey (Angie Byrd), Halle Bailey (Tina Byrd), Thomas Brackley (Orderly), Lana Likic (Donna), Kendall Mosby (Anton Byrd), Ellen Savaria (Mrs Stewart), Lucie Vondrackova (Maria) et Alicia Witt (Mrs Burns).

Histoire : Georgia Byrd est l'une des meilleures vendeuses du département cuisine, elle est secrètement amoureuse de Sean qui travail au rayon jardinage, elle s'occupe de son jeune voisin et doit supporter les états d'âme de sa famille... Georgia a une vie routinière, dont elle ne sort que par la cuisine. Elle réalise de succulent plats qu'elle ne mange jamais. Jusqu'au jour où, à la suite d'un malaise, Georgia apprend qu'elle a une maladie incurable. Elle décide de tout plaquer et de se rendre dans un hôtel où elle rêvait de séjourner.

Mon avis : Une comédie dramatique très sympathique qui se laisse facilement regarder. On y découvre le quotidien de Georgia Byrd, personnage avec lequel nous allons facilement nous identifier. En soit, le film n'a rien d'extra ordinaire il reprend les codes classiques du genre, on devine aisément la finalité, seulement on ne sait pas comment on va y arriver. Le casting joue une place centrale, j'ai découvert Queen Latifah que j'ai beaucoup apprécié dans ce rôle, celui d'une femme aux abois qui décide de profiter de chaque minute. Et j'ai adoré y trouver notre Gégé nationale, qui m'a beaucoup touchée. Une comédie dramatique à regarder le dimanche après-midi sous un plaid... un régal.

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

Kong : skull island

Publié le par Emy Lee

Sortie le 08 mars 2017.

Réalisé par Jordan Vogt-Roberts, scénario de Max Borenstein, Dan Gilroy et Derek Connolly, et musique d'Henry Jackman.

Acteurs : Tom Hiddleston (Capitaine James Conrad), Samuel Lee Jackson (Preston Packard), Brie Larson (Mason Weaver), John C. Reilly (Hank Marlow), John Goodman (Bill Randa), Corey Hawkins (Houston Brooks), John Ortiz (Victor Nieves), Jing Tian (San), Jason Mitchell (Mills), Shea Whingham (Cole), Thomas Mann (Slivko), Eugene Cordero (Reles), Marc Evan Jackson (Landsat Ikari), Miyavi (Gunpei Ikari) et Allyn Rachel (Secrétaire O'Brien).

Histoire : Alors que la guerre du Vietnam fait rage, l'armée découvre une île au milieu du Pacifique, non cartographié. Cette île démontre des événements étranges : Orage permanent et disparition. Une équipe de chercheurs accompagné de militaires vont alors être dépêché pour mener une expédition et découvrir les richesses naturelles de cette île avant les russes... Ils ne s'attendaient pas à ce qu'ils vont y trouver !

Mon avis : Depuis l'annonce de sa sortie, je ne savais pas pourquoi, mais j'avais hâte de le découvrir. Fait emplifié par le visionnage de la bande annonce. Fidèle depuis ma plus tendre enfance à la version du King Kong je visionnais sans cesse, j'ai envoyé balader chacune des adaptations qui ont suivie. Or ce qui est plaisant ici, c'est que Kong nous apparaît dans une réalité différente, à une place différente. De plus, le film s'incruste parfaitement dans la chronologie des versions précédentes. Tout est réunit pour nous plonger dans un monde différent, les paysages sont magnifiques, tout comme la faune et la flore. Certes je ne suis pas dupe, c'est essentiellement dû aux images de synthèses mais je me laisse toutefois bercer par ce conte. Car oui, pour moi Kong à tout d'un conte. Une entité qui protège depuis des siècles une île, se retrouve attaquer par la folie et la toute puissance de l'Homme. Homme qui ne respecte rien ! C'est le message et la morale que j'en ai perçu. Kong est un personnage attachant, même s'il ne dit pas un mot. On a bien entendu droit à son cri légendaire, mais il semble déplacer dans cette environnement. Du côté du casting, j'ai eu beaucoup de plaisir à retrouver John Goodman et John C. Reilly, j'ai eu l'impression de ne pas les avoir vu depuis des années. Samuel Lee Jackson m'a impressionné, on a farfouiller sa filmo en rentrant car on avait l'impression qu'il n'avait joué que des rôles de pourris. Je pense être passée par toutes les émotions durant cette séance, la colère, la joie, l'incompréhension, le dégoût, la peur,... Vraiment heureuse de cette adaptation, j'en suis sortie émue et pleine d'espoir pour la franchise (avant qu'elle ne soit gâchée à nouveau).

4 étoiles.

Voir les commentaires

T2 Trainspotting

Publié le par Emy Lee

Sortie le 01 mars 2017.

Réalisé par Danny Boyle, scénario de John Hodge d'après l'oeuvre d'Irvine Welsh, et musique de Rick Smith.

Acteurs : Ewan McGregor (Mark Ranton), Ewen Bremner (Spud), Johnny Lee Miller (Simon, Sick Boy), Robert Carlyle (Frank Begbie), Kelly Macdonald (Diane), Anjela Nedyalkova (Veronika), Irvine Welsh (Mikey Forrester), Shirley Henderson (Gail),  James Cosmo (Père de Ranton), Pauline Turner (June), Bradley Welsh (Doyle), Scot Greenan (Frank Junior), Kyle Fitzpatrick (Fergus), Aiden Haggarty (Spud enfant), Daniel Smith (Begbie enfant), Logan Gillies (Simon), Elijah Wolf (Tommy enfant) et Ben Skelton (Ranton enfant).

Histoire : Vingt ans, vingt ans se ont écoulés depuis la trahison de Ranton. Tous imaginent ce dernier rempli d'oseille et avec une vie parfaite... Spud, Sick Boy et Begbie vivent toujours en Ecosse et sont toujours dans les magouilles. Mais après vingt ans d'absence, Mark Ranton revient dans sa ville natale et va y retrouver ses vieux amis : Spud, Sick Boy et Begbie mais aussi la tristesse, le deuil, la joie, la vengeance, la haine, l’amitié, le désir, la peur, les regrets, l’héroïne, l’autodestruction, le danger et la mort.

Mon avis : Je n'avais pas quitté la bande d'amis pendant vingt ans, mais plutôt pendant quelques semaines et j'ai quand même eu beaucoup de plaisir à les retrouver. Comme souvent lorsque l'on visionne une suite, on compare avec le précédent. Ici ça a été mon cas. Il faut dire que le premier volet relevait du génie ! Ses musiques, ses plans, son scénario, ses acteurs... Tout était parfait. Même si j'ai beaucoup aimé cette suite, qu'elle est réussie, je ne peux cacher ma déception de ne pas retrouver ce qui m'avait tant plut dans le premier. En même temps, le but n'était pas de faire une réédition du premier volet en le mettant au goût du jour. C'est donc avec beaucoup d'enthousiasme que je me replonge dans le quotidien de Ranton, Spud, Sick Boy et Begbie. Premier constat, ils ont tous bien vieilli ! On a d'ailleurs du mal à se les représenter dans ce genre de bizness. Et je me régale pendant plus d'une heure, même s'il est différent on passe un bon moment entre rire et nostalgie. Je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir de l'empathie pour Spud, qui m'a beaucoup touchée. La bande original est toujours aussi explosive, avec quelques clins d'oeils  au premier volet. Je regrette qu'il ne soit pas resté plus longtemps à l'affiche, d'autant que la suite était attendue. Pari réussi pour Dany Boyle, une suite que l'on visionne avec plaisir.

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

Split

Publié le par Emy Lee

Sortie le 22 février 2017.

Réalisation et scénario par M. Night Shyamalan, musique de West Dylan Thordson.

Acteurs : James McAvoy (Kévin), Anya Taylor-Joy (Casey Cooke), Betty Buckley (Dr Karen Fletcher), Haley Lu Richardson (Claire Benoit), Jessica Sula (Marcia), Brad William Henke (Oncle John), Sebastian Arcelus (Père de Casey), Neal Huff (Père de Claire), Izzie Coffey (Casey à cinq ans), Robert Michael Kelly (Joe) et Rosemary Howard (Mère de Kevin).

Histoire : Kevin a déjà révélé 23 personnalités, avec des attributs physiques différents pour chacune, à sa psychiatre dévouée, la docteure Fletcher, mais l’une d’elles reste enfouie au plus profond de lui. Elle va bientôt se manifester et prendre le pas sur toutes les autres. Poussé à kidnapper trois adolescentes, dont la jeune Casey, aussi déterminée que perspicace, Kevin devient dans son âme et sa chair, le foyer d’une guerre que se livrent ses multiples personnalités, alors que les divisions qui régnaient jusqu’alors dans son subconscient volent en éclats.

Mon avis : J'attendais ce film avec impatience depuis que la promo a commencé. L'idée d'utiliser les personnalités multiples au sein d'un thriller de cette manière me donnait encore plus envie de le découvrir. Le film a totalement répondu à mes attentes, voir plus sur certains points mais je suis tout de même sortie de la salle déçue. Après avoir visionné la bande annonce, je m'attendais à avoir peur. Mais je n'ai pas eu un frisson et je suis restée sur ma faim avec ce point. Je n'ai pas été aussi emballer par le film que j'aurais pu le croire, pourtant j'ai adoré le personnage de Kévin et je me suis attachée à certaine de ses personnalités. L'histoire de Casey était plus qu'intéressante et rajoutait un plus à ce scénario. Après il y a des facilités que l'on devine, pas de grosses surprises. Je suis restée bête à la scène finale, avec la sensation que le film n'était pas complet. Le réalisateur m'avait fait saliver sur la fin, qu'il disait difficilement devinable, hormis le cliffhanger, il n'y avait rien de surprenant (et encore il m'a rendu encore plus interrogative que je ne l'étais déjà). Toutefois, je tiens à souligner la merveilleuse prestations de James McAvoy, je pense qu'on est tous unanime sur cette question, son jeu est excellent et il arrive à nous faire oublier le personnage précédent avec une certaine aisance. Moi qui ne le connaissait que très peu, il m'a donné ici envie de m'intéresser davantage à sa carrière. Malgré ma déception, je vous invite à le voir, un bon thriller comme on en avait pas vu depuis longtemps qui aurait mérité d'être un peu plus angoissant.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Trainspotting

Publié le par Emy Lee

Sortie le 19 juin 1996.

Réalisé par Danny Boyle, scénario de John Hodge d'après l'oeuvre d'Irvine Welsh, et musique de Brian Eno, Karl Hyde et Rick Smith.

Acteurs : Ewan McGregor (Mark Renton), Ewen Bremner (Daniel "Spud" Murphy), Jonny Lee Miller (Simon David "Sick Boy"), Kevin McKidd (Tommy MacKenie), Robert Carlyle (Francis "Franco" Begbie), Kelly Macdonald (Diane), Shirley Henderson (Gail), Peter Mullan (Swanney), Irvine Welsh (Mikey), Kevin Allen (Andreas), Keith Allen (Dealer) et James Cosmo (M. Renton).

Histoire : Les aventures tragi-comiques de Mark Renton, junkie d'Edimbourg, qui va tenter de se séparer de sa bande de copains, losers, menteurs, psychopathes et voleurs.

Mon avis : J'ai toujours eu la curiosité de découvrir ce film, mais je ne me suis finalement jamais lancée. La sortie du second opus a été le coup de pied qui m'a permis de le visionner. Une très belle découverte, j'ai adoré ce film qui ne s'axe finalement pas sur la consommation de drogue et ses effets mais plutôt sur les délires d'une bande de potes complétement camé. La première scène donne le ton, Renton annonce pour la énième fois son intention de se seuvrer. Pour autant lorsqu'il annonce la manière dont il va s'y prendre, on sait d'hors et déjà que cela ne va pas fonctionner. J'ai ris du début à la fin, un film qui nous offre une réalisation intéressante, un scénario qui tient la route et une bande original génial ! Je me suis passée en boucle la musique de fin. On s'attache assez vite aux personnages, personnellement j'adore Renton et Spudd. Ce film est également une pépite sur son casting, retrouver ses acteurs connus dans des rôles diamétralement différents que l'on découvre avec plusieurs année en moins ! Je me suis régalé et j'ai vraiment hâte de découvrir la suite, même si je ne vois pas bien ce qu'elle va apporter de plus. Je vous invite à découvrir Trainspotting qui pour moi fait tout bonnement partie des films cultes à avoir vu au moins une fois.

5 étoiles.

Voir les commentaires

Remember Me

Publié le par Emy Lee

Sortie le 07 avril 2010.

Réalisé par Allen Coulter, scénario de Will Fetters, et musique de Marcelo Zarvos.

Acteurs : Robert Pattinson (Tyler Hawkins), Emilie de Ravin (Ally Craig), Chris Cooper (Neil Craig), Lena Olin (Diane Hirsch), Tate Ellington (Aidan Hall), Ruby Jerins (Caroline Hawkins), Pierce Brosnan (Charles Hawkins), Caitlyn Rund (Alyssa Craig) et Meghan Markle (Megan).

Histoire : Tyler est un jeune New-yorkais de vint-deux ans en rébellion contre sa famille et la société suite à un drame familial. Après une altercation avec un policier, il décide de se venger en séduisant la fille de celui-ci. Mais Ally se révèle être une jeune fille fragile et imprévisible dont il va tomber fou amoureux. Ce qui ne devait être qu'une plaisanterie cruelle se transforme vite en une histoire qui les marquera à jamais...

Mon avis : J'ai visionné ce film sans grande conviction, je m'attendais à un film de romance pour ados assez bateau, profitant de la notoriété de Robert Pattinson pour toucher ses fans. Et bien j'ai été agréablement surprise, certes la romance pour ados est bien présente mais n'est qu'une partie infime de ce que le scénario renferme "Les secrets de famille", ou plutôt les non-dits. Et j'ai adoré cette tension latente, qui se laisse deviner mais qui ne délivre pas la vérité... du moins pas tout de suite. Et cette fin, que l'on attend pas du tout, qui nous surprend même. Non je dois avouer que j'ai été agréablement surprise. Fan d'Emilie de Ravin, j'ai adoré son duo avec Robert Pattinson, j'ai cru en leur couple, en leur histoire malgré leurs différences. J'ai également beaucoup aimé Ruby Jerins, son personnage et son jeu. Elle est pour moi le personnage le plus important. La bande originale est également superbe, ses petites notes de piano tombant pile au bon moment. Vraiment, un film que je vous conseil si vous ne l'avez jamais vu, et j'espère que vous serez aussi surpris que moi.

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

Save the last dance

Publié le par Emy Lee

Sortie le 01 août 2001.

Réalisé par Thomas Carter, scénario de Duane Adler et Cheryl Edwards, et musique de Mark Isham.

Acteurs : Julia Stiles (Sara Johnson), Sean Patrick Thomas (Derek), Kerry Washington (Chenille), Terry Kinney (Roy), Bianca Lawson (Nikki), Vince Green (Snookie), Garland Whitt (Kenny), Fredo Starr (Malakai), Artel Great (Arvel) et Jennifer Anglin (Glynn).

Histoire : Sara Johnson est passionnée de danse depuis sa plus tendre enfance. Elle tente les auditions pour l'une des plus prestigieuses écoles. Malheureusement, alors qu'elle passe son audition, un terrible drame ce produit, depuis elle a mis la danse au placard. Contrainte de quitter sa ville natale pour l'immensité de Chicago, vivre avec un père qu'elle ne connait pas et de suivre sa scolarité dans un lycée très peu recommandable où elle est la seule "blanche".

Mon avis : On continue dans les films d'adolescences, celui-ci m'avait particulièrement marqué à l'époque. De part son traitement de la différence, des cases dans lesquels on nous enferme... Aujourd'hui je me rends compte que c'est bourré de stéréotypes et des codes scénaristes que l'on retrouve très souvent dans ce genre de film. Toutefois, il n'en reste pas moins que le message est toujours d'actualités même si de meilleur film sont sortie entre temps. Celui-ci a plutôt mal vieillit, Il faut l'avouer même s'il me donne toujours autant envie de me lancer dans la danse classique. L'histoire reste belle quoi qu'on en dise et on passe toujours un bon moment devant le film.

2,5 étoiles.

Voir les commentaires

Honey

Publié le par Emy Lee

Sortie le 16 juin 2004.

Réalisé par Bille Woodruff, scénario d'Alonzo Brown et Kim Watson, et musique de Mervyn Warren.

Acteurs : Jessica Alba (Honey Daniels), Mekhi Phifer (Chaz), Joy Bryant (Gina), Romeo Miller (Benny), David Moscow (Michael Ellis), Lonette McKee (Darlene Daniels), Zachary Isaiah Williams (Raymond), Alison Sealy-Smith (Marisol), Anthony Sherwood (M. Daniels), Missy Elliott (Elle-même), Shamari Fears (Elle-même), Natina Reed (Elle-même) et Brandi Willimas (Elle-même).

Histoire : Honey Daniels a longtemps attendu de révéler au monde ses talents de danseuse, et maintenant son désir le plus cher est sur le point de se réaliser....
Dans la journée, Honey donne des cours de hip-hop. La nuit, elle travaille comme barmaid avant de s'éclater sur la piste du club. C'est ainsi qu'un réalisateur vidéo la découvre et lui offre sa première chance : un job de choriste qui lui permettra de faire ses preuves et de gravir rapidement les échelons...

Mon avis : Je me souviens quand j'ai découvert ce film ado, fan de Jessica Alba, de danse, j'étais pleine de rêve après l'avoir visionné. J'ai toujours craint de le revoir, sachant bien que ce n'était pas le film de l'année ! Aujourd'hui, sans parler de déception car j'ai eu beaucoup de plaisir à revoir ce film, j'y vois les défauts. Le scénario prend de nombreuses facilités, on se doute bien que dans la réalité c'est beaucoup plus difficile. D'ailleurs l'écriture cible très bien son public, essentiellement les ados. On ne va donc pas creuser davantage, Honey c'est un bande original sympathique, des chorégraphies qui donnent envie de danser et tout ça sur fond de rêve américain et des problématiques des ghettos mal famés ! Les clichés, sont certainement ce qui m'a le plus dérangé, les représentations ont la dent dure dans ce film. En revanche je retrouve toujours les personnages de Benny et Raymond avec beaucoup d'empathie, ils m'ont touchés même si leur histoire n'est dite qu'à demi mots. J'ai passé un bon moment devant ce film, mais je n'emporterai pas un souvenir impérissable.

2 étoiles.

Voir les commentaires

Tous en scène

Publié le par Emy Lee

Sortie le 25 janvier 2017.

Titre original : Sing.

Réalisation et scénario par Garth Jennings, et musique de Joby Talbot.

Doublage : Patrick Bruel (Buster Moon), Jenifer Bartoli (Rosita), Elodie Martelet (Ash), Sacha Perez (Johnny), Laurent Gerra (Gunter), Chloé Renaud (Meena), Loic Houdré (Norman), Frédéric Souterelle (Père de Johnny), Jean-Marc Charrier (Richard), Benoit Allemane (Grand-père de Meena) et Yann Sunberg (Lance).

Histoire : Buster Moon est un élégant koala qui dirige un grand théâtre, jadis illustre, mais aujourd’hui tombé en désuétude. Buster est un éternel optimiste, un peu bougon, qui aime son précieux théâtre au-delà de tout et serait prêt à tout pour le sauver. C’est alors qu’il trouve une chance en or pour redorer son blason tout en évitant la destruction de ses rêves et de toutes ses ambitions: une compétition mondiale de chant. Cinq candidats sont retenus pour ce défi: Une souris aussi séduisante que malhonnête, un jeune éléphant timide dévoré par le trac, une truie mère de famille débordée par ses 25 marcassins, un jeune gorille délinquant qui ne cherche qu’à échapper à sa famille, et une porc épic punk qui peine à se débarrasser de son petit ami à l’égo surdimensionné pour faire une carrière solo. Tout ce petit monde va venir chercher sur la scène de Buster l’opportunité qui pourra changer leur vie à jamais.

Mon avis : Que dire.... Je me suis laissée convaincre par la bande annonce à force de la visionner au cinéma. Le résultat est plutôt bon, on redécouvre des chansons que l'on connait par coeur revisité pour notre plus grand plaisir. Les personnages sont très attachants, j'ai une préférence pour la jeune Meena qui est tout bonnement ma chouchoute. Les voix sont justes impressionnantes, les personnages ont chacun une personnalités qui ne colle pas forcément avec leur voix. Chacun a des attentes différents et finalement chacun d'entre eux vont se révéler. Les graphismes sont superbes, tout comme l'animation, le scénario et la bande originale, on passe un très bon moment. Mon seul regret est peut-être qu'il y est finalement très peu de finaliste sélectionné.... Mais une fois que l'on connait la finalité, c'était peut être mieux ainsi. Un beau film d'animation que je vous recommande.

4 étoiles.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 > >>