Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'homme irrationnel

Publié le par Emy Lee

L'homme irrationnel

Sortie le 14 octobre 2015.

Titre original : Irrational man.

Réalisation et scénario par Woody Allen.

Acteurs : Joaquin Phoenix (Abe Lucas), Emma Stone (Jill), Parker Posey (Rita), Jamie Blackley (Roy), Meredith Hagner (Sandy), Ben Rosenfield (Danny), Susan Pourfar (Carol), David Aaron Baker (Biff), Julie Ann Dawson (Etudiante), Tom Kemp (Juge Spangler), Allie Marshall (Fille en jupe rouge), Etsy Aidem (Mère de Jill) et Tamara Hickey (Miss Leonard).

Histoire : Professeur de philosophie, Abe Lucas est un homme dévasté sur le plan affectif, il a perdu toute joie de vivre. Il a le sentiment que quoi qu'il ait entrepris n'a servi à rien. Peu de temps après son arrivée dans l'université d'une petite ville, Abe entame deux liaisons. D'abord avec Rita Richards, collègue en manque de compagnie qui compte sur lui pour lui faire oublier son mariage désastreux. Ensuite, avec Jill Pollard, sa meilleure étudiante, qui devient aussi sa meilleure amie. Si Jill est amoureuse de son petit copain Roy, elle trouve irrésistible le tempérament torturé et fantasque d'Abe, comme son passé exotique. Et tandis que les troubles psychologiques de ce dernier s'intensifient, Jill est de plus en plus fascinée par lui. Mais quand elle commence à lui témoigner ses sentiments, il la rejette. C'est alors que le hasard le plus total bouscule le destin de nos personnages dès lors qu'Abe et Jill surprennent la conversation d'un étranger et s'y intéressent tout particulièrement. Après avoir pris une décision cruciale, Abe est de nouveau à même de jouir pleinement de la vie. Mais ce choix déclenche une série d'évènements qui le marqueront lui, Jill et Rita à tout jamais.

Mon avis : Je ne suis pas une grande fan de Woody Allen, je dirais même que c'est le contraire. Mais ce film m'intriguait. Me rappelant de mon agréable surprise devant "Blue Jasmine", j'ose croire que "l'homme irrationnel" est dans la même ligné. Mon esprit me turlupinant, je me suis rendu à la séance de guerre lasse. Même si le film ne m'a pas bouleversée, j'y ai passé un agréable moment, en compagnie d'Abe et de sa longue traine de casserole. La réalisation est sympathique, même si quelques plans originales aurait pu ajouter du piquant, notamment une caméra en mode "espion" lors de l'espionnage d'Abe. Le scénario est maitrisé, l'histoire des personnages très travaillé. On fini par faire le parallèle qu'Abe est touché par une longue maladie, qu'il entre dans une période de rémission avant d'avoir une fin brutale. J'ai parfois souhaite mettre des claques à Jill, pourtant je voulais croire en leur histoire. Sentiment très étrange. Le casting est à la hauteur du reste en nous offrant de belles prestations. Maintenant c'est surtout à moi de me détacher du film "Her" et du personnage de Joaquim Phœnix, il ne sera pas toujours isolé et triste. En résumé, si l'histoire et/ou le casting vous parle je ne saurais que vous le conseiller. Vous passerez un bon moment.

3,5 étoiles.

Commenter cet article