Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Striptease

Publié le par Emy Lee

Sortie le 7 août 1996.

Réalisation et scénario par Andrew Bergman, et musique d'Howard Shore.

Acteurs : Demi Moore (Erin Grant), Burt Reynolds (David Dilbeck), Ving Rhames (Shad), Armand Assante (Lieutenant Al Garcia), Robert Patrick (Darrell Grant), Rumer Willis (Angela Grant), Barbara Alyn Woods (Lorelei), Paul Guilfoyle (Malcolm Moldovsky), Stuart Pankin (Alan Mordecai), Dina Waters (Monique Jr), et Frances Fisher (Donna Garcia).

Histoire : Coup sur coup, Erin Grant perd son travail et la garde de son enfant Angela, confiée à son ex-mari, petit escroc. Pour gagner l'argent nécessaire à un procès verbal en appel, elle accepte un travail de danseuse dans un club de strip-tease de Miami. Un membre du congrès américain, client du bar, la remarque. Erin s'aperçoit bientôt que celui-ci, politicien véreux, ne reculera devant rien pour la posséder.

Mon avis : J'en avais entendu parler, un peu à la va vite, mais la curiosité l'emporte toujours. Le film explique donc comment une ancienne secrétaire du FBI devient stripteaseuse pour récupérer la garde de sa fille, après son divorce d'un des plus gros loubard mais surtout des plus médiocre. En premier lieu, on se demande comment le juge fait sa tambouille, à une époque où le lien avec la mère est privilégiée (d'autant plus quand on voit la dégaine du père). Ce film, a un peu des allures de téléfilms, une réalisation approximativement pareille et un scénario des plus basiques. Qui recèle toutefois quelques incohérences (même si bon le FBI peut avoir le bras long). Bien entendu tout fini sur un happy end, la plupart des gens retiendront les scènes de Striptease de Demi Moore, qui je dois bien l'avouer son bien chorégraphier et plutôt impressionnantes. Le casting est pas mal, j'ai beaucoup rit en y voyant Ving Rhames qui pour moi n'a fait que les missions impossibles, sont rôle de videur lui va bien. Un film à voir en passant, sa détend, l'histoire est sympas et on ne se prend pas la tête.

2.5 étoiles.

Commenter cet article