Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

The big short : le casse du siècle

Publié le par Emy Lee

The big short : le casse du siècle

Sortie le 23 décembre 2015.

Titre original : The big short.

Réalisé par Adam McKay, scénario de Charles Randolph et Adam McKay d'après l'œuvre de Michael Lewis, et musique de Nicholas Britell.

Acteurs : Christian Bale (Michael Burry), Steve Carell (Mark Baum), Ryan Gosling (Jared Vennett), Brad Pitt (Ben Rickert), John Magaro (Charlie Geller), Karen Gillan (Evie), Melissa Leo (Georgia Hale), Marisa Tomei (Cynthia Baum), Finn Wittrock (Jamie Shipley), Tracy Letts (Lawrence Fields), Rafe Spall (Danny Moses), Hamish Linklater (Porter Collins), Brandon Stacy (Père de Burry), Jeremy Strong (Vinny Daniel), Byron Mann (M. Chau) et Al Sapienza (Dan Detone).

Histoire : Wall Street. 2005. Profitant de l'aveuglement généralisé des grosses banques, des médias et du gouvernement, quatre outsiders anticipent l'explosion de la bulle financière et mettent au point.... le casse du siècle ! Michael Burry, Mark Baum, Jared Vennett et Ben Rickert : des personnages visionnaires et hors du commun qui vont parier contre les banques... et tenter de rafler la mise !

Mon avis : J'avoue, j'avoue en entendant parler du film je n'ai pas pu m'empêcher de penser à un genre d'Ocean Eleven. Pourtant j'ai vu la bande annonce... Mais mon cerveau oublié vite.... Trop vite. C'est donc en m'attendant au "casse du siècle" que je me rends à cette séance. En premier lieu, je suis étonnée par ce monologue de Ryan Gosling illustré par des images sorties d'outre tombe. En faite, le finalement le film ne raconte pas un casse comme le titre français le laisse présager, mais il revient sur ce crash boursier qui a eu lieu en 2007 aux États-unis et comment il a très vite envahit les autres pays mondiaux. Je tiens dans un premier temps à remercier Adam McKay, grâce à lui, et presque dix ans après j'ai enfin compris le début des la "crise" financière. Ce n'est pas toujours chose aisé on se heurt à un vocabulaire complexe dont certain sont définit par des petites séquences plutôt drôle mais elles ont mérite de nous aider à comprendre et surtout elle reste en mémoire. J'applaudis également la réalisation de McKay, des plans et des séquences intéressantes, entre coupées d'images d'archives. Au bout d'un moment j'avoue qu'on a un peu le tournis. Le scénario et plutôt bien construit, cependant on s'y perd un peu, soit par les termes soit par des petits moments d'ennui (j'ai regardé quelque fois ma montre). Du côté du casting, il y a du beau monde Christian Bale, Ryan Gosling, Steve Carell ou encore Brad Pitt. On et également frappé par la dure réalité, la finance et un monde d'homme. Pas de femme au casting, sauf pour jouer les compagnes. Si votre seul intérêt est pour Brad Pitt car vous ne loupé aucun de ses films, oublié il doit apparaître 30 min à tout casser et vous risquez d'être déçus. Ce film n'est pas un divertissement mais plus en lien avec un documentaire qui nous plonge au pays des prêts immobiliers et des subprrimes. Le film et vraiment très intéressant et à une manière bien particulière d'aborder les choses. Malgré quelques longueurs on et captivé par ce que l'on voit et comme je l'ai dit plus haut, on comprend enfin d'où tout est parti !

4 étoiles.

Commenter cet article