Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entre deux rives

Publié le par Emy Lee

Sortie le 26 juillet 2006.

Titre original : The lake House.

Réalisé par Alejandro Agresti, et scénario de David Auburn.

Acteurs : Keanu Reeves (Alex Wyler), Sandra Bullock (Dr. Kate Forster), Christopher Plummer (Louis Wyler), Ebon Moss-Bachrach (Henry Wyler), Willeke Van Ammelrooy (Mère de Kate), Dylan Walsh (Morgan), Shoreh Aghdashloo (Anna), Lynn Collins (Mona) et Scott Elias (Doug).

Histoire : Le Docteur Kate Forster s'apprête à entamer une nouvelle carrière et une nouvelle vie dans un grand hôpital de Chicago. Son seul regret : abandonner la superbe maison qu'elle avaitlouée sur les berges d'un lac de l'Illinois... Avant de partir, elle laisse un mot à l'attention du prochain occupant, pour lui demander de faire suivre son courrier et lui indiquer que les empreintes de pattes qui maculent la jetée et le seuil de la maison étaient déjà là avant qu'elle n'y emménage. En prenant possession des lieux, l'architecte Alex Wyler a un choc : la maison, poussiéreuse, sale, ne ressemble en rien à l'image qu'il s'en faisait. Et pas la moindre trace de pattes... Des années plus tôt, Alex avait occupé cette résidence familiale, construite par son père. Il décide de la restaurer sans prêter davantage attention au mystérieux message de Kate...

Mon avis : "Entre deux rives" fait partie de ses films dont on sait qu'il y a des choses à jeter, qu'il est bourré d'incohérence mais que pour autant on apprécie grandement. Je fais partie de cette catégorie de personnes, et non je ne ferais pas tout mon possible pour vous convaincre que c'est l'un des meilleurs films de 2006. A l'époque, le film marquait le retour du duo Keanu Reeves et Sandra Bullock (après "Speed") est était plutôt attendu. Enfin moi, j'étais dans ma période Keanu Reeves, je l'attendais donc avec impatience. Le film nous propose une romance qui sonne presque déjà faux dès son commencement, mais qu'importe moi j'ai envie d'y croire. Kate vite en 2006, alors qu'Alex vit en 2004. Pour une raison qui nous échappe, ils vont réussir à communiquer via une boîte aux lettres de leur coup de cœur : la maison du lac. Une romance va alors s'installer entre eux. Il est assez difficile d'imaginer qu'Alex puisse rencontrer Kate en 2004 sans que cette dernière ne ressente rien en 2006 et n'influe pas un quelconque changement dans sa mémoire. Mais jusqu'au bout, j'ai envie de croire en cette romance et pour être honnête j'y croirais jusqu'au bout. Même si j'ai du mal à croire qu'Alex patientera finalement quatre ans pour retrouver Kate alors qu'il connaît ses déplacements de l'année 2006. On pourrait en parler des heures du scénario bancale qui démontre assez bien les risque quand on traite de voyage temporel. Au-delà de l'histoire, la photographie est magnifique, cette maison du lac m'a vraiment fait rêver et tout les plans s'y approchant. La réalisation est plutôt sympas et nous offre quelques séquences intéressantes. Et le duo entre Keanu Reeves et Sandra Bullock fonctionne à merveille on y croit du début à la fin malgré la distance temporelle. Si le fait de connaître la chute m'a un peu gâché mon plaisir, il ne m'a pas empêché d'y croire et de verser ma petite larme au dénouement finale. Un très beau film que je vous recommande si vous ne l'avez jamais vu, tout en ayant conscience des nombreuses incohérences. Moi je n'arrive pas à les prendre en compte.

4 étoiles.

Commenter cet article