Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La cité des anges

Publié le par Emy Lee

Sortie le 24 juin 1998.

Titre original : City of angels.

Réalisé par Brad Siberling, scénario de Dana Stevens, et musique de Gabriel Yared.

Acteurs : Nicolas Cage (Seth), Meg Ryan (Maggie Rice), Andre Braugher (Cassiel), Dennis Fran (Nathalie Messinger), Colm Feore (Jordan), Robin Bartlett (Anne), Sarah Dampf (Susan), Joanna Merlin (Teresa), Rhonda Dotson (Mère de Susan), Nigel Gibbs (Docteur) et Shishir Kurup (Jimmy).

Histoire : Seth est un ange des temps modernes: une créature céleste qui aspire à se rendre utile sur terre. Pour ce faire, il prend de temps en temps une apparence humaine, mais la mission exige le plus souvent qu'il reste invisible. Les êtres les plus sensibles soupçonnent de temps en temps sa présence lorsque, pris par une angoisse, ils ont la sensation qu'une main invisible à l’œil nu vient se poser sur eux, dissiper leurs ennuis.

Mon avis : Film plutôt étrange qui nous envoie dans une dimension particulière. Dans ce film, Brad Siberling nous donne sa représentation de la mort et de l'après. Sur fond de romance, il nous montre finalement ce qu'est la vie avec ses différentes sensations et expériences. Au travers de Seth, on apprend peu à peu ce qui est inné chez nous, les sensations que nous procure la vie. Et notamment la relation au toucher. Il est cependant décevant que la romance entre Nicolas Cage et Meg Ryan prenne le pas sur le réel message du film. L'histoire est cousue de fil blanc, prévisible à souhait et pourtant cela ne m'a pas empêcher d'être triste durant la scène finale. La naïveté de Seth, sa bienveillance vont nous faire découvrir ce qu'est notre monde avec le bon et le mauvais côté. Je parlais également de la représentation de la mort du réalisateur, celle-ci est intéressante. Des anges qui nous attendraient et nous guideraient pour notre dernier voyage. Cependant, il n'est pas question de religion, aucune référence n'est faite. Même si on ne peut s'enlever de la tête que certaine scène sont glauque ou pesante, elle n'en reste parfois pas moins belle. Mais le film souffre cruellement de manque scénaristique, des dialogues peu approfondie et des scènes dont il faut déduire leur importances. Le duo entre Meg Ryan et Nicolas Cage est intéressant mais pour autant ne nous laisse pas vraiment croire en leur histoire. Ici c'est plus la symbolique du toucher, de la relation à l'autre qui prime en marge du reste. Malheureusement ce n'est pas assez démontré ici.

3 étoiles.

Commenter cet article