Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La fille du parc

Publié le par Emy Lee

Sortie en 2007.

Titre original : The girl in the park.

Réalisation et scénario par David Auburn, et musique de Theodore Shapiro.

Acteurs : Sigourney Weaver (Julia Sandburg), Kate Bosworth (Louise), Keri Russel (Céleste), Alessandro Nivolas (Chris), Elias Koteas (Raymond), David Rasche (Doug), Alex Burns (Guy), Maury Ginsberg (Marcus Broyard), Joanna Gleason (Sarah Graczyk), Seiko Higuma (Euro Trash) et Jeffrey Joseph (Boby).

Histoire : Quinze ans après que sa fille de trois ans ait disparu, Julia Sandburg rencontre Louise, une jeune fille au passé trouble. L'espoir renaît alors que Julia qui veut croire que Louise peut être sa fille perdue.

Mon avis : Film peu connu en partie dû à sa sortie directement en DVD par chez nous. J'ai été très surprise d'y découvrir Sigourney Weaver dans le rôle de cette mère courage qui tente tant bien que mal de se relevé de la disparition de sa fille alors qu'elle était sous sa surveillance. A l'inverse de certains films, nous découvrons ici l'après enlèvement presque quinze ans après. Et comment cette famille a vécue les choses. Ce n'est donc pas une charmante histoire de reconstruction où le bonheur fleurie, on découvre surtout une famille déchirée par le deuil donc chacun s'est relevé de manière différente. On s'attarde bien entendu davantage sur le personnage de Julia qui a de grosses difficultés à se remettre de sa faute, de sa défaillance de mère.... Jusqu'au jour où elle rencontre Louise qui va l'aider à reprendre en espoir tout d'abord sur la possible vie de sa fille, mais également sur l'avenir et le devenir de sa famille en se rapprochant de son fils Chris qu'elle avait jusqu'alors délaissé. L'histoire est plutôt forte. Elle laisse planer le doute un long moment (peut être un peu trop), sauf que je n'ai pas réussi à me dire que Maggie était décédé. Même après le clap de fin. J'ai personnellement passé un très bon moment devant ce film, ce n'est certes pas le film de l'année, on peut y pointer des défauts dans la réalisation et parfois dans la cohérence des événements. Mais le message qu'il fait passer est plutôt fort. Quoiqu'il advienne, on ne se remet jamais de la perte d'un enfant mais chacun survie à sa façon. Le casting du film est vraiment intéressant, j'ai déjà vanté les mérites de Sigourney Weaver, j'ai également apprécié le jeu de Kate Bosworth même si il est loin d'être parfait et on peut être un peu décontenancé par l'absence d'émotion et un certain je m'en foutisme du personnage au début du film. Mais on fini par apprendre à l'apprécier, et on veut tellement croire à son histoire... Alessandro Nivolas est également intéressant, mais le jeu n'est pas forcément au rendez-vous et le personnage manque d'un certain réalisme ou d'un côté plus humain dans ses gestes et mimiques. Il m'a parfois paru tellement effacé lors de scène qui sollicitait un certain punch. L'histoire du film m'a beaucoup plus, et pour un dimanche pluvieux c'était parfait. Il était d'ailleurs très intéressant de voir Sigourney Weaver dans un autre rôle que celui de butter inlassablement des Aliens.

3 étoiles.

Commenter cet article