Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les poupées russes

Publié le par Emy Lee

Sortie le 15 juin 2005.

Réalisé par Cédric Klapisch, scénario de Barbara Constantine et Cédric Klapisch, et musique de Loïc Dury et Laurent Levesque.

Acteurs : Romain Duris (Xavier), Audrey Tautou (Martine), Cécile de France (Isabelle), Kelly Reilly (Wendy), Kevin Bishop (William), Aïssa Maïga (Kassia), Olivier Saladin (Gérard), Zinedine Soualem (M. Boubaker), Evguenia Obraztsova (Natacha), Irene Montala (Neus), Gary Love (Edward), Lucy Gordon (Celia Shelton), Pierre Gérald (Grand-père de Xavier), Nicolas Briançon (Réalisateur de la série), Carole Frank (Productrice), Frédérique Bel (Barbara), Pierre Cassignard (Platane), Hélène Medigue (Mme Vanpeteguem), Julien Guéris (Jean-Edouard), Laura Weissbecker (Odile), Sophie Barbe (Caroline), Julie Durand (Juliette), Jake Canuso (Miguel), Frederico d'Anna (Alessandro), Barnaby Metschurat (Tobias), Christian Pagh (Lars), Cristina Brondo (Soledad) et Amin Djakliou (Lucas).

Histoire : Xavier a trente ans. Il a réalisé son rêve d'enfance, il est devenu écrivain, mais il semble quand même un peu perdu. Il a quelques problèmes avec sa banquière. Il a également des réticences à se fixer avec une fille et enchaîne les aventures amoureuses avec inconséquence. Xavier est contraint de continuer son travail à Londres, puis à Saint-Pétersbourg. Ces nouveaux voyages lui permettront peut-être de réconcilier le travail, l'amour et l'écriture.

Mon avis : J'ai trouvé le film moins bon que le premier volet. Même s'il démontre assez bien "l'après", les questions de la trentaine,... On a droit à quelques séquences ennuyeuse et on fini par croire que Xavier ne va jamais apprendre de ses erreurs. Bien sûr, on retrouve le casting avec beaucoup de plaisir. Ils ont tous beaucoup changé et évolué en cinq ans, j'ai cependant trouvé dommage que tous les colocataires ne bénéficient pas de ce traitement de faveur. La réalisation de Cadric Klapisch est toujours aussi intéressante mais peut-être moins prononcé que pour "l'auberge espagnol", dommage c'était un peu la marque de fabrique. La métaphore finale avec les poupées russes m'a beaucoup plus et représente assez bien le film. Le scénario est plutôt réussi, on sent bien la solidarité entre les personnages et ce lien que personnes d'autres qu'eux ne comprendront. Et définitivement cette expérience les marquera en bon ou non et qu'ils pourront toujours compter les uns sur les autres. Quelques clins d’œils en référence au premier volet sont présent et c'est plutôt plaisant. A sa sortie, le film ne m'avais pas laissé un bon souvenir, je m'étais même passablement ennuyée. Je n'avais jamais osé le revoir, mais aujourd'hui j'ai compris son sens et le message qu'on souhaitait faire passer. Une suite plutôt réussi même si elle ne détrônera pas le premier volet.

4 étoiles.

Commenter cet article