Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Malabar Princess

Publié le par Emy Lee

Sortie le 3 mars 2004.

Réalisé par Gilles Legrand, scénario de Philippe Vuaillat, Marie-Aude Murail et Gilles Legrand, et musique d'Andréa Sedlacockova.

Acteurs : Jacques Villeret (Gaspard), Michèle Laroque (Valentine), Claude Brasseur (Robert), Jules-Angelo Bigarnet (Tom), Clovis Cornillac (Pierre), Damien Jouillerot (Benoît), Urbain Cancelier (Gaston), Fabienne Chaudat (Odette), Georges Claisse (Gardien du refuge), Roland Marchisio (Bijoutier), Patrick Ligardes (Gendarme Petit), Frank Adrien (Gendarme de l'hélicoptère) et Alexandre Brasseur (Gérard).

Histoire : L'année scolaire qu'il passe chez son grand-père dans le massif du Mont-Blanc a pour objectif d'apaiser Tom, huit ans, enfant très perturbé par la disparition de sa mère. Tenace, curieux et imaginatif, le petit citadin poussera les adultes qui l'entourent dans le chaos figé des secrets de famille que le séjour au grand air libère un à un, comme le grand glacier rejette les morceaux du Malabar Princess, l'avion d'Air India qui a percuté le sommet il y a cinquante ans. Avec l'aide de son institutrice, Tom ira au bout de lui-même et saura enfin tout sur sa mère...

Mon avis : Très belle surprise ! J'avais hâte de découvrir ce film et le moins que je puisse dire c'est que je n'ai pas été déçue. La réalisation et la photographie sont magnifiques, cela faisait très longtemps que je n'avais pas vu le massif du Mont-Blanc de cette façon. J'avoue qu'au départ, je n'ai pas plus m'empêcher de penser à une version d'Heidi plus moderne. Finalement rien à voir, il est question de secret de famille et de l'épanouissement d'un petit garçon. En introduction, on a un peu de mal à comprendre ce qui se passe, mais finalement le réalisateur nous place dans la même situation que Tom et on a qu'une envie découvrir ce qui s'est passé. Tout est réunit dans ce film pour nous faire passer un bon moment. On est touché, on est ému, on s'indigne,... Le casting est génial, un Jacques Villeret qui une fois de plus nous démontreras tout son talent et qui ne cessera pas de me faire vibrer. Claude Brasseur est drôle et dur à la fois, beaucoup de difficulté à cerner le personnage. Michèle Laroque m'a également conquise, tout comme le jeune Jules-Angelo Bigarnet qui est excellent et qui nous apportera cet insouciance d'enfant et se regard sur les choses que nous n'avons plus. La scène finale risque d'en révéler plus que ce que l'on attendait sur ce petit village niché non loin du Mont-Blanc. Mon seul bémol, réside justement dans cette scène finale, je l'ai trouvé beaucoup trop rapide perdant un poil son attrait mystérieux du début et laissant un autre voile sur les personnages. Cependant c'est en tout point un très bon film et je vous invite à le découvrir très vite.

4,5 étoiles.

Commenter cet article