Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le dernier métro

Publié le par Emy Lee

Sortie le 17 septembre 1980.

Réalisé par François Truffaut, scénario de Jean-Claude Grumberg, Suzanne Schiffman et François Truffaut, et musique de Georges Delerue.

Acteurs : Catherine Deneuve (Marion Steiner), Gérard Depardieu (Bernard Granger), Jean Poiret (Jean-Loup Cottins), Heinz Bennent (Lucas Steiner), Laszlo Szabo (Lieutenant Bergen), Andréa Ferréol (Arlette), Jean-Louis Richard (Daxiat), Maurice Risch (Raymond Boursier), Sabine Haudepin (Nadine Marsac), Richard Bohringer (Officier de la gestapo), Alain Tasma (Marc), Paulette Dubost (Germaine Fabre), Martine Simonet (Martine, la voleuse), Marcel Berbert (Merlin), Rose Thiéry (Mère de Jacquot / Concierge), Henia Ziv (Yvonne), Christian Baltauss (Remplaçant de Bernard), Jean-José Richer (Rene Bernardini), Renata Flores (Greta Borg) et Jacob Weizbluth (Rosen).

Histoire : Paris, septembre 1942. Lucas Steiner, le directeur du théâtre Montmartre a dû fuir parce qu’il est juif. Sa femme Marion Steiner dirige le théâtre et engage Bernard Granger, transfuge du Grand Guignol, pour jouer à ses côtés dans « la Disparue », que met en scène Jean-Louis Cottins. Jusqu’au soir de la générale, la troupe subit les menaces du virulent critique de « Je suis partout », Daxiat, dont l’ambition est de diriger la Comédie-Française. Et si, par amour pour sa femme, Lucas Steiner avait fait semblant de fuir la France et était resté caché dans la cave de son théâtre pendant toute la guerre….

Mon avis : Tout dans ce film était réuni pour me plaire : le thème, l'époque, le réalisateur ou encore le casting. Je n'ai donc pas été déçue par ma découverte, j'ai même beaucoup apprécier ce film. La réalisation de Truffaut est superbe et juste, on sent une certaine finesse tout en perçant la lourdeur de l'époque. Je pense qu'il faudrait que je revisionne toutefois ce film pour en percevoir tous les sens, je ne pense pas avoir été assez attentive pour en percer tous les sens. Ne serait-se que pour comprendre le personnage de Marion Steiner dont je ne suis pas certaine d'avoir capter toute la sensibilité et la force. Où bien, la surprise finale était l'effet escompter par Truffaut et ses scénaristes. J'ai également beaucoup aimé les décors et les costumes autant ceux utilisés au quotidien pour le film que ceux privilégiés pour les pièces de théâtre. Vraiment un très beau film que j'ai découvert, je vous le recommande vivement si vous ne l'avez pas encore visionné, je pense qu'il devrait faire partie des classiques du cinéma français, et sinon et bien revisionné le pour le plaisir ça reste toujours une belle surprise.

4 étoiles.

Commenter cet article