Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Wayne's World

Publié le par Emy Lee

Sortie le 28 octobre 1992.

Réalisé par Peneloppe Spheeris, scénario de Mike Myers, Bonnie Turner et Terry Turner, et musique de J. Peter Robinson.

Acteurs : Mike Myers (Wayne Campbell), Dana Carvey (Garth Algar), Rob Lowe (Benjamin Oliver), Tia Carrere (Cassandra), Kurt Fuller (Russel Finley), Colleen Camp (Mme Vanderhoff), Chris Farley (Agent de sécurité), Robert Patrick (Méchant flic), Michael DeLuise (Alan), Charles Noland (Ron Paxton), Ed O'Neill (Glen, le manager de Mikita), Mike Hagerty (Davy), Brian Doyle-Murray (Noah Vanderhoff), Lara Flynn Boyle (Stacy), Lee Tergesen (Terry), Meat Loaf (Tiny), Lone Skye (Elyse), Dan Bell (Neil), Sean Sullivan (Phil) et Alice Cooper (Lui-même).

Histoire : Wayne et Garth ont transformé une cave en studio de télévision et y animent chaque nuit une émission musicale diffusée sur un réseau câblé local. Un ambitieux producteur de télévision, séduit par leur style débridé, décide de leur donner leur première grande chance.

Mon avis : Ça fait des années, que je meurs d'envie de revoir ce film. J'en gardais un très bon souvenir. Alors quand il a enfin été rediffusé j'ai sauté dessus ! J'avais cependant quelques appréhension, j'avais vu le film ados et avais peur que l'humour exercé n'est plus vraiment effet... Finalement c'est une bonne surprise, le film est tourné à la manière d'un documentaire, les deux acteurs principaux n'hésitant pas à communiquer avec la caméra (et donc avec le public). Les deux personnages sont totalement déconnectés et pourtant on a assez rapidement une certaine affection pour eux, notamment pour Garth et ses difficultés dans les interactions sociales. Un casting made in année 90, dont on a oublié certains acteurs. Mais qui restent cependant plaisant. Je n'arrive pas vraiment exprimer pourquoi j'ai aimé ce film, pourquoi j'ai tellement apprécié de le revoir. Mais je trouve qu'il y a du génie autant dans la réalisation que dans l'écriture du scénario. Le film tire sur l'humour sans être excessif ni grossier. Les personnages sont loufoques sans nous les rendre moins humains. Les mélanges sont vraiment bien dosés pour nous rendre le film agréable, drôle et loufoque. J'ai donc eu beaucoup de plaisir à revisionner ce film, que je vous conseille si vous aimez les plonger dans les années 90, le rock et les étiquettes qu'on y colle.

3;5 étoiles.

Commenter cet article