Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La petite sirène

Publié le par Emy Lee

Sortie en 1975.

Réalisé par Tomoharu Katsumata, scénario de Mieko Koyomauchi et Ikuko Oyabu d'après l'oeuvre d'Hans Christian Andersen.

Doublage : Nicole Fontaine (Marina), Flora Balzano (Fritz), Jacques Brouillet (Prince), Dyne Mousso (Grand-mère de Marina), Bernadette Morin (Jemmy, le chat), Louise Turcot (Princesse Suomi), Jean-Louis Milette (Messire Chambellan), Victor Désy (Duke) et Claudine Chatel (Narratrice).

Histoire : Marina est une jolie petite sirène qui vit au fond des océans avec son père, le roi Triton, sa grand-mère et ses soeurs. Marina est la dernière de la fratrie, elle aimerait pouvoir suivre ses soeurs à la surface. Une nuit, elle décide avec son ami Fritz de faire le mur pour ses rendre à la surface. C'est cette nuit-là qu'elle rencontre le prince dont elle tombe amoureuse. Marina est prête à tout pour le retrouver, même rencontrer la sorcière des mers pour qu'elle la rende humaine, mais à quel prix ?

Mon avis : J'ai très longtemps cherché ce film, j'en gardais un bon souvenir mais plutôt violent comparé à la quantité de Disney que j'ingurgitais ! Pas de fin heureuse, mais la vraie fin du conte d'Andersen (que je ne connaissais pas à l'époque). C'est donc avec beaucoup d'émotion que je retrouve ce film et que je me lance dans son visionnage. J'ai trouvé l'ensemble empreint de poésie, un beau film d'animation dont les graphismes sont léger et appréciable. Marina est une sirène mignonne et attachante qui n'a rien à envier à sa consoeur Ariel qui a connu davantage de succès. Fritz est encore plus drôle et attachant que Polochon. Cependant, l'ensemble est assez sombre, on est empreint d'anxiété même si on connait la finalité, on espère que le prince va aimer cette étrangère muette. Les graphismes sont superbes, les décors très beau et l'animation génial. J'ai donc été très heureuse de redécouvrir ce film, malgré sa tristesse et je vous invite à le voir si ce n'est pas déjà fait.

4 étoiles.

Commenter cet article