Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les trolls

Publié le par Emy Lee

Sortie le 19 octobre 2016.

Titre original : Trolls.

Réalisé par Mike Mitchell et Walt Dohrn, scénario de Jonathan Aibel et Glenn Berger, et musique de Christophe Beck.

Acteurs : Louane Emera (Princesse Poppy), M. Pokora (Branche), Olivier Chauvel (Creek), Gabriel Bismuth-Bienaimé (Prince Graillon jr), Achille Orsoni (Roi Peppy), Emmanuel Curtil (Cloud Guy), Patrick Préjean (Roi Graillon Sr), Michael Aragones(Bibbly) et Joachim Salinger (Biggie).

Histoire : Connus pour leur crête de cheveux fluos et magiques, les Trolls sont des créatures délirantes et joyeuses et surtout les rois de la pop. Mais leur monde d'arcs-en-ciel et de cupcakes est changé à jamais lorsque leur leader Poppy, accompagnée de Branche et tous ses amis, doit se lancer dans une mission de sauvetage qui l'entraînera loin de ce petit paradis.

Mon avis : Avant tour c'est la nostalgie qui m'a fait aller voir ce film, comment intégrer ce jouet d'enfance dans un film je me posais la question. Je n'avais donc aucune attente particulière si ce n'est un clin d'oeil au poupée d'origine. Je n'ai pas été déçue sur ce point, ce dernier arrivant très rapidement au début du film. Après cela, l'histoire du film est assez banal pour un film d'animation mais cependant toujours efficace. Même si les personnages n'ont pas de prénom reprenant leur caractère je n'ai pas pu m'empêcher de faire un parallèle avzc les Schtroumpfs. Tout comme eux, ils sont poursuivie par des méchants pour être manger. Si le film est aussi plaisant c'est également en raison de ses graphismes, de ses couleurs flashys mais également par son univers. L'ensemble m'a beaucoup plus dès la bande annonce, et le résultat n'est pas du tout indigeste. Les trolls sont attachants, malgré leur côté très naïfs. On comprend également assez vite, pourquoi Louane à été un choix au doublage, au vu du nombre de reprises musicales, il faut bien l'avouer plutôt plaisant. D'ailleurs ses nombreuses reprises m'ont rappelé l'époque Schtroumpfs Party ! Et enfin, la morale de cette histoire, "tout le monde a accès au bonheur, s'il se donne la peine de le chercher", et plutôt bien placé en cette époque troublée. Pour conclure, le film n'a rien d'innovant, il reprend des méthodes qui ont déjà fait leur preuve à de nombreuses reprises, mais l'ensemble fonctionne et est très plaisant. Un sympathique surprise !

3 étoiles. 

​​​

Commenter cet article