Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La mécanique de l'ombre

Publié le par Emy Lee

Sortie le 11 janvier 2017.

Réalisé par Thomas Kruithof, scénario d'Yann Gozlan et Thomas Kruithof, et musique de Grégoire Auger.

Acteurs : François Cluzet (Duval), Denis Podalydès (Clément), Sami Bouajila (Labarthe), Simon Abkarian (Gerfaut), Alba Rohrwacher (Sara), Philippe Resimont (De Grugy), Daniel Hanssens (Albert), Bruno Georis (Bras droit de Labarthe) et Nader Farman (Al-Shamikh).

Histoire : Deux ans après un « burn-out », Duval est toujours au chômage. Contacté par un homme d’affaire énigmatique, il se voit proposer un travail simple et bien rémunéré : retranscrire des écoutes téléphoniques. Aux abois financièrement, Duval accepte sans s’interroger sur la finalité de l’organisation qui l’emploie...

Mon avis : Je n'avais pas beaucoup d'attente pour ce film, la bande annonce m'avait donné envie d'en savoir plus sur les personnes qui embauche Duval et le pourquoi de ses écoutes téléphoniques. J'ai personnellement trouvé qu'il n'allait pas au bout des choses et qu'il manquait beaucoup d'éléments à cette histoire. Certes on apprend enfin comment Duval avait été recruté et l'influence des services secrets dans la politique, mais rien de bien nouveau sous le soleil. On nous place à un moment donné de l'histoire et on l'arrête sans grande explication, ni résolution. Duval reprend son train train quotidien, tandis que les services secrets continus leur travail. Je dois cependant reconnaître que le personnage de Clément m'a donné froid dans le dos, sous ses apparences on devine un petit nerveux qui régente tout. L'ambiance est plutôt pesante et on a hâte de découvrir le pourquoi du comment. Mais je pense que le film reste trop en surface, où alors je n'ai tout simplement pas compris le message.

3 étoiles.

Commenter cet article