Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Terminator 3 : le soulèvement des machines

Publié le par Emy Lee

Sortie le 6 août 2003.

Titre original : Terminator 3 : rise of the machines.

Réalisé par Jonathan Mostow, scénario de John D. Brancato, Michael Ferris et Teddi Sarafian, et musique de Marco Beltrami.

Acteurs : Arnold Schwarzenegger (Terminator), Kristanna Loken (T-X), Nick Stahl (John Connor), Claire Danes (Kate Brewster), Mark Hicks (Inspecteur Marinez), David Andrews (Robert Brewster), Mark Famiglietti (Scott Peterson), William O'Leary (M. Smith) et Earl Boen (Dr Silberman).

Histoire : Dix ans ont passé depuis "Le Jugement dernier". Désormais âgé de vingt-deux ans, John Connor vit dans l'ombre, sans foyer, sans travail, sans identité. Mais les machines de Skynet parviennent à retrouver sa trace.
Ils envoient alors vers le passé la T-X, une androïde nouvelle génération quasi-invulnérable, pour éliminer le futur leader de la résistance humaine mais également Kate Brewster, une jeune vétérinaire.
Un autre Terminator, le T-101, est venu protéger la vie de John Connor. Ensemble, l'homme et la machine vont mener une lutte acharnée contre la T-X : de l'issue de ce combat dépendra le futur de l'humanité...

Mon avis : Aïe, aïe, aïe, quand une franchise fait un film dix ans après c'est rarement bon signe. D'autant que le précédent film offrait une fin parfaite à la saga. On retrouve donc un jeune John Connor une nouvelle fois menacé par une machine encore plus puissante que les précédent. Ici c'est davantage une surenchère de scène d'action qu'un réel scénario construit comme les précédents. Hormis la scène finale, qui nous ramène à la triste réalité et confronte finalement John Connor à ce qu'il a toujours su, le reste n'a pas de grande importance. Quelques brides d'informations nous sont apporté quant à l'avenir de John Connor mais sinon on pas grand chose. La où le second film tentait d'humanisé les personnages et l'histoire, ici on oublie tout et on sort l'artillerie lourde. Pas de doute, on est bien dans un film de bourrin. Je l'avais prédit, je suis déçue pour une fois que j'aimais une oeuvre de James Cameron, tout est gâché. Maintenant j'ai peur de découvrir les suites...

2,5 étoiles.

Commenter cet article