Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'ascension

Publié le par Emy Lee

Sortie le 25 janvier 2016.

Réalisé par Ludovic Bernard, scénario d'Olivier Ducray, Nadir Dendoune et Ludovic Bernard d'après l'oeuvre de Nadir Dendoune, et musique de Lucien Papalu et Laurent Sauvagnac.

Acteurs : Ahmed Sylla (Samy Diakhate), Alice Balaïdi (Nadia), Kevin Razy (Ben), Nicolas Wanczycki (Jeff), Waly Dia (Max), Maïmouna Gueye (Evelyne Diakhate), Denis Mpunga (Célestin Diakhate), Fadila Belkbla (Houria, mère de Nadia), Moussa Maaskri (Nassir), Umesh Tamang (Johnny), Amir El Kacem (Kévin), Rabah Naït Oufella (Saïd), Oscar Copp (Nadir) et Mariama Gueye (Angélique).

Histoire : « Pour toi, je pourrais gravir l’Everest !» Samy aurait mieux fait de se taire ce jour-là... D’autant que Nadia ne croit pas beaucoup à ses belles paroles. Et pourtant… Par amour pour elle, Samy quitte sa cité HLM et part gravir les mythiques 8848 mètres qui font de l’Everest le Toit du monde. Un départ qui fait vibrer ses copains, puis tout le 9-3 et c’est bientôt la France entière qui suit avec émotion les exploits de ce jeune mec ordinaire mais amoureux. A la clé, un message d’espoir : à chacun d’inventer son avenir, puisque tout est possible.

Mon avis : Je savais que ce film serait un très beau film, même si j'avais quelques craintes mais j'ai su capter le bon message. En effet, le film est une comédie mais pas seulement c'est un très beau message d'espoir pour tous et en particulier ses jeunes qui enfermés dans leur case ne se sentent bon à rien. Je n'ai pu qu'admirer Samy pendant une heure et quarante minute, admirer son challenge et admirer le message qu'il faisait passer sans s'en rendre compte. On comprend assez vite que Samy n'a jamais quitté le 93 de sa vie, et qu'il va le faire pour la première fois et par amour. Au départ, je trouvais cela débile de se lancer un tel défis avec tous les dangers que cela représente simplement pour épater une femme. Seulement, dès les premières minutes on voit l'évolution de Samy et ce tout au long de son voyage. On voit également les changements dans son quartier, dans sa famille. Et même si on se dit que Jeff est totalement inconscient de laisser un novice gravir l'une des plus grandes montagnes au monde, on fini par espérer qu'il l'accompagne jusqu'au bout. Je ne connaissais pas du tout Ahmed Sylla, mais aujourd'hui il m'a bluffé en interprétant le rêve d'un quartier. Si vous n'avez pas encore vu ce film je vous le recommande vivement car il vaut plus que le coup d'oeil.

4 étoiles.

Commenter cet article