Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Tous en scène

Publié le par Emy Lee

Sortie le 25 janvier 2017.

Titre original : Sing.

Réalisation et scénario par Garth Jennings, et musique de Joby Talbot.

Doublage : Patrick Bruel (Buster Moon), Jenifer Bartoli (Rosita), Elodie Martelet (Ash), Sacha Perez (Johnny), Laurent Gerra (Gunter), Chloé Renaud (Meena), Loic Houdré (Norman), Frédéric Souterelle (Père de Johnny), Jean-Marc Charrier (Richard), Benoit Allemane (Grand-père de Meena) et Yann Sunberg (Lance).

Histoire : Buster Moon est un élégant koala qui dirige un grand théâtre, jadis illustre, mais aujourd’hui tombé en désuétude. Buster est un éternel optimiste, un peu bougon, qui aime son précieux théâtre au-delà de tout et serait prêt à tout pour le sauver. C’est alors qu’il trouve une chance en or pour redorer son blason tout en évitant la destruction de ses rêves et de toutes ses ambitions: une compétition mondiale de chant. Cinq candidats sont retenus pour ce défi: Une souris aussi séduisante que malhonnête, un jeune éléphant timide dévoré par le trac, une truie mère de famille débordée par ses 25 marcassins, un jeune gorille délinquant qui ne cherche qu’à échapper à sa famille, et une porc épic punk qui peine à se débarrasser de son petit ami à l’égo surdimensionné pour faire une carrière solo. Tout ce petit monde va venir chercher sur la scène de Buster l’opportunité qui pourra changer leur vie à jamais.

Mon avis : Que dire.... Je me suis laissée convaincre par la bande annonce à force de la visionner au cinéma. Le résultat est plutôt bon, on redécouvre des chansons que l'on connait par coeur revisité pour notre plus grand plaisir. Les personnages sont très attachants, j'ai une préférence pour la jeune Meena qui est tout bonnement ma chouchoute. Les voix sont justes impressionnantes, les personnages ont chacun une personnalités qui ne colle pas forcément avec leur voix. Chacun a des attentes différents et finalement chacun d'entre eux vont se révéler. Les graphismes sont superbes, tout comme l'animation, le scénario et la bande originale, on passe un très bon moment. Mon seul regret est peut-être qu'il y est finalement très peu de finaliste sélectionné.... Mais une fois que l'on connait la finalité, c'était peut être mieux ainsi. Un beau film d'animation que je vous recommande.

4 étoiles.

Voir les commentaires

L'ascension

Publié le par Emy Lee

Sortie le 25 janvier 2016.

Réalisé par Ludovic Bernard, scénario d'Olivier Ducray, Nadir Dendoune et Ludovic Bernard d'après l'oeuvre de Nadir Dendoune, et musique de Lucien Papalu et Laurent Sauvagnac.

Acteurs : Ahmed Sylla (Samy Diakhate), Alice Balaïdi (Nadia), Kevin Razy (Ben), Nicolas Wanczycki (Jeff), Waly Dia (Max), Maïmouna Gueye (Evelyne Diakhate), Denis Mpunga (Célestin Diakhate), Fadila Belkbla (Houria, mère de Nadia), Moussa Maaskri (Nassir), Umesh Tamang (Johnny), Amir El Kacem (Kévin), Rabah Naït Oufella (Saïd), Oscar Copp (Nadir) et Mariama Gueye (Angélique).

Histoire : « Pour toi, je pourrais gravir l’Everest !» Samy aurait mieux fait de se taire ce jour-là... D’autant que Nadia ne croit pas beaucoup à ses belles paroles. Et pourtant… Par amour pour elle, Samy quitte sa cité HLM et part gravir les mythiques 8848 mètres qui font de l’Everest le Toit du monde. Un départ qui fait vibrer ses copains, puis tout le 9-3 et c’est bientôt la France entière qui suit avec émotion les exploits de ce jeune mec ordinaire mais amoureux. A la clé, un message d’espoir : à chacun d’inventer son avenir, puisque tout est possible.

Mon avis : Je savais que ce film serait un très beau film, même si j'avais quelques craintes mais j'ai su capter le bon message. En effet, le film est une comédie mais pas seulement c'est un très beau message d'espoir pour tous et en particulier ses jeunes qui enfermés dans leur case ne se sentent bon à rien. Je n'ai pu qu'admirer Samy pendant une heure et quarante minute, admirer son challenge et admirer le message qu'il faisait passer sans s'en rendre compte. On comprend assez vite que Samy n'a jamais quitté le 93 de sa vie, et qu'il va le faire pour la première fois et par amour. Au départ, je trouvais cela débile de se lancer un tel défis avec tous les dangers que cela représente simplement pour épater une femme. Seulement, dès les premières minutes on voit l'évolution de Samy et ce tout au long de son voyage. On voit également les changements dans son quartier, dans sa famille. Et même si on se dit que Jeff est totalement inconscient de laisser un novice gravir l'une des plus grandes montagnes au monde, on fini par espérer qu'il l'accompagne jusqu'au bout. Je ne connaissais pas du tout Ahmed Sylla, mais aujourd'hui il m'a bluffé en interprétant le rêve d'un quartier. Si vous n'avez pas encore vu ce film je vous le recommande vivement car il vaut plus que le coup d'oeil.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Premier contact

Publié le par Emy Lee

Sortie le 7 décembre 2016.

Titre original : Arrival.

Réalisé par Denis Villeneuve, scénario d'Eric Heisserer d'après l'oeuvre de Ted Chiang, et musique de Johann Johannsson.

Acteurs : Amy Adams (Louise Banks), Jeremy Renner (Ian Donnelly), Forest Whitaker (Colonel Weber), Michael Stuhlbarg (Agent Halpern), Mark O'Brien (Capitaine Marks), Tzi Ma (Général Shang), Frank Schorpion (Dr Kettler), Lucas Chartier-Dessert (Soldat Lasky), Christian Jadah (Soldat Combs), Lucy Van Oldenbarneveld (Présentatrice CNAC), et Sonia Vigneault (Dr J. Bydwell).

Histoire : Lorsque de mystérieux vaisseaux venus du fond de l’espace surgissent un peu partout sur Terre, une équipe d’experts est rassemblée sous la direction de la linguiste Louise Banks afin de tenter de comprendre leurs intentions. Face à l’énigme que constituent leur présence et leurs messages mystérieux, les réactions dans le monde sont extrêmes et l’humanité se retrouve bientôt au bord d’une guerre absolue. Louise Banks et son équipe n’ont que très peu de temps pour trouver des réponses. Pour les obtenir, la jeune femme va prendre un risque qui pourrait non seulement lui coûter la vie, mais détruire le genre humain…

Mon avis : Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en allant voir ce film, j'espérais surtout de l'action... Belle désillusion. Pour autant, le film n'en est pas moins intéressante même si avec à peine quelques heures de visionnage tout nous parait bien facile. Tâche ardue que de devoir communiquer avec une nouvelle espèce qui a sa propre écriture et son propre langage. C'est pourtant la tâche acceptée par Louise. Ce qui est assez étonnant dans ce film, c'est que pour une fois personne n'a commencé par ouvrir le feux sur les aliens. Ici tout prend un chemin différent et beaucoup plus complexe. C'est justement ce qui est intéressant dans ce film même si par moment on peut trouver la tâche longue et ennuyeuse. J'ai été assez surprise par la forme des Heptapodes, je ne m'attendais pas vraiment à cela, mais finalement ça me paraît beaucoup plus logique aujourd'hui. La réalisation est superbe, jouant parfaitement avec la lumière, créant un sentiment angoissant sans pour autant avoir d'inquiétude particulière. Au début du film, on est assez perdu notamment avec les flash-back de Louise, qui finalement auront une suite logique à la fin et on pourra remettre les choses dans le bon ordre. J'aime toujours autant Amy Adams, encore aujourd'hui ce rôle confirme qu'elle est une actrice à surveiller qui se confirme au fur et à mesure de ses rôles. Son duo avec Jeremy Renner fonctionne parfaitement, j'ai également beaucoup aimé son personnage aux apparence un peu gauche. Même si je m'attendais à davantage d'action, le film m'a beaucoup plus, il abord les choses sous un angle différent ce qui est très intéressant.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Your name

Publié le par Emy Lee

Sortie le 28 décembre 2016.

Titre original : Kimi no na wa.

Réalisation et scénario par Makoto Shinkai, et musique de Radwinps.

Doublage : Ryûnosuke Kamiki (Taki Tachibana), Mone Kamishiraishi (Mitsuha Miyamizu), Masami Nagasawa (Miki), Etsuko Ichihara (Hitoha), Kana Hanazawa (Professeur), Nobunaga Shimazaki (Tsukasa Fujii), Aoi Yuki (Sayaka Natori), Ryô Narita (Katsuhiko Teshigawara), Kaito Ishikawa (Shinta Takagi), Kanon Tani (Yotsuha Miyamizu), Masaki TErasoma (Toshiki Miyamizu), Sayaka Ohara (Futaha Miyamizu), Kazuhiko Inoue (Père de Taki) et Chafûrin (Père de Teshigawara).

Histoire : Mitsuha, adolescente coincée dans une famille traditionnelle, rêve de quitter ses montagnes natales pour découvrir la vie trépidante de Tokyo. Elle est loin d’imaginer pouvoir vivre l’aventure urbaine dans la peau de… Taki, un jeune lycéen vivant à Tokyo, occupé entre son petit boulot dans un restaurant italien et ses nombreux amis. À travers ses rêves, Mitsuha se voit littéralement propulsée dans la vie du jeune garçon au point qu’elle croit vivre la réalité... Tout bascule lorsqu’elle réalise que Taki rêve également d’une vie dans les montagnes, entouré d’une famille traditionnelle… dans la peau d’une jeune fille ! Une étrange relation s’installe entre leurs deux corps qu’ils accaparent mutuellement. Quel mystère se cache derrière ces rêves étranges qui unissent deux destinées que tout oppose et qui ne se sont jamais rencontrées ?

Mon avis : Je ne suis pas une grande fan d'animation japonaise et par ailleurs je n'avais absolument pas prévu de visionner ce film. Seulement je commençais à avoir des retours positifs sur ce dernier ce qui a attiré ma curiosité. Je dois bien reconnaitre que les graphismes et l'animation sont superbe, on l'impression de voyager dans un autre monde. Tout en ayant envie de voyager dans ses contrées. La luminosité des dessins jouent également sur ce rendu c'est vraiment superbe. Après les premières minutes, j'avoue avoir eu un peu peur, ne comprenant pas bien vers quoi le réalisateur allait nous conduire, l'histoire étant assez floue. Ce sentiment est resté un bon moment, jusqu'à-ce qu'on apprenne finalement le pourquoi de ses changements de corps. Et je dois dire que je ne m'attendais pas du tout à cela. Au travers de Taki et Mitsuha on va découvrir des paysages, une culture, des traditions... et en cela c'était très intéressant. J'ai davantage préféré le village de Mitsuha à l'effervescence de Tokyo. Le dénouement prend littéralement aux tripes, car sans s'en rendre vraiment on a fini par s'attacher aux personnages. Vraiment je me suis attendue à tout sauf à cela. J'aurais cependant aimé une fin bien différente (celle à laquelle je m'attendais), mais sinon c'était un très beau film d'animation. En revanche le visionner en VOSTFR n'était pas la meilleure des idées car il m'était difficile de décrocher des sous-titres et d'apprécier pleinement le film. Vraiment un très beau film d'animation, sans que le réalisateur se nomme Myazaki, j'ai ainsi pu en découvrir d'autres tout aussi bien.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Un sac de billes

Publié le par Emy Lee

Sortie le 18 janvier 2017.

Réalisation de Christian Duguay, scénario d'Alexandre Geismar, Jonathan Allouche, Benoît Guichard et Christian Duguay d'après l'oeuvre de Joseph Joffo, et musique d'Armand Amar.

Acteurs : Dorian Le Clech (Joseph Joffo), Batyste Fleurial (Maurice Joffo), Patrick Bruel (Roman Joffo), Elsa Zylberstein (Anna Joffo), Bernard Campan (Ambroise Mancelier), Kev Adams (Ferdinand), Christian Clavier (Docteur Rosen), César Domboy (Henri Joffo), Ilian Bergala (Albert Joffo), Emile Berling (Raoul Mancelier), Jocelyne Desverchere (Marcelle Mancelier), Coline Leclère (Françoise Mancelier).

Histoire : Dans la France occupée, Maurice et Joseph, deux jeunes frères juifs livrés à eux-mêmes, font preuve d’une incroyable dose de malice, de courage et d’ingéniosité pour échapper à l’invasion ennemie et tenter de réunir leur famille à nouveau.

Mon avis : J'ai lu le roman de Joseph Joffo il y a très longtemps, c'est en partie grâce à ce livre que ma passion pour la seconde guerre mondiale à débutée. J'étais plutôt enthousiaste à l'annonce de la sortie du film, permettant de redonner un coup de jeune à cette histoire et peut-être initier de nouveau lecteur. Ma lecture du roman remonte à plusieurs années, mais j'ai eu le sentiment que le film prenait des facilités là où il n'y en avait pas dans le roman. J'ai trouvé que Joseph et son frère Maurice allait assez vite à Nice, alors que je me souviens avoir lu un long passage sur la ville de Marseille. C'est ce que je déplore, j'ai trouvé l'histoire très embellie, sans beaucoup d'accroc et un scénario qui sous-entend la gravité des événements sans vraiment les montrer. En revanche j'ai été agréablement surprise par le duo formé par Dorian Le Clech et Batyste Fleurial, ils m'ont beaucoup impressionnés. Je suis un poil déçue par ce film mais je ne doute pas qu'il permettra à beaucoup de découvrir cette histoire captivante, je vous recommande toutefois fortement le roman.

3 étoiles.

Voir les commentaires

Passenger

Publié le par Emy Lee

Sortie le 28 décembre 2016.

Réalisé par Morten Tyldum, scénario de John Spaiths, et musique de Thomas Newman.

Acteurs : Jennifer Lawrence (Aurora Lane), Chris Pratt (Jim Preston), Michael Sheen (Arthur), Laurence Fishburne (Gus Mancuso), Andy Garcia (Capitaine Norris), Julee Cerda (Instructeur), Aurora Perrineau (Céleste) et Kristin Brock (Amie d'Aurora).

Histoire : Le vaisseau spatial Avalon transporte à son bord cinq milles passagers afin de rejoindre l'Homestead II, une planète vierge de tout habitant offrant un nouveau départ à chacun d'entre eux, quittant ainsi une Terre surpeuplé. Le voyage devant durée cent vingt ans, les passagers sont placés en hibernation. Cependant durant le voyage, un astéroïde heurte le vaisseau et l'endommage. Il réveil ainsi deux passager quatre-vingt-dix ans trop tôt....

Mon avis : Je n'étais pas vraiment emballée par ce film, jusqu'à ce qu'on m'en parle. Ma curiosité a pris le dessus et je dois bien avouer que j'ai été agréablement surprise. Le sujet est plutôt bien amené, on voit l'évolution des personnages dans ce huit-clos en plein milieu de l'espace. J'ai beaucoup aimé le personnage de Jim, assez simple mais amenant des réflexions fondées. On ne peut pas s'empêcher de penser, et si j'étais à sa place, comment j'aurais agis ? Être réveillé quatre-vingt-dix ans trop tôt cela change pas mal la donne. Vous l'aurez donc compris, le scénario est bien construit, il nous fait croire en cette histoire et nous captive jusqu'à la fin. J'ai beaucoup aimé les décors qui m'ont fait plonger dans un monde futuriste malgré leur simplicité, et la présence de l'univers tout autour. La bande originale est intéressante, et colle assez bien au visuel. Contrairement à mes craintes, le duo entre Chris Pratt et Jennifer Lawrence fonctionne très bien, on a envie de croire en leur duo jusqu'au bout. Une belle surprise pour moi, j'ai été ravie de découvrir ce film, je n'en avais pas vu d'aussi captivant et intense depuis un moment. Il a parfaitement répondu à mes attentes.

3 étoiles.

Voir les commentaires

La la land

Publié le par Emy Lee

Sortie le 25 janvier 2017.

Réalisation et scénario par Damien Chazelle, et musique de Justin Hurwitz.

Acteurs : Ryan Gosling (Sebastian), Emma Stone (Mia), John Legend (Keith), J. K. Simmons (Bill), Rosemarie DeWitt (Laura), Finn Wittrock (Greg), Callie Hernandez (Lisa), Sonoya Mizuno (Caitlin), Jessica Rothe (Alexis), Tom Everett Scott (David), Josh Pence (Josh), Jason Fuchs (Carlo), Meagen Fay (Mère de Mia), Zoe Hall (Chelsea), Hemky Madera (Jimmy), Claudine CLaudio (Karen), Anna Chazelle (Sarah), Damon Gupton (Harry), Marius De Vries (Clyde) et Valarie Rae Miller (Amy Brandt).

Histoire : Au cœur de Los Angeles, une actrice en devenir prénommée Mia sert des cafés entre deux auditions.  De son côté, Sebastian, passionné de jazz, joue du piano dans des clubs miteux pour assurer sa subsistance.  Tous deux sont bien loin de la vie rêvée à laquelle ils aspirent. Le destin va réunir ces doux rêveurs, mais leur coup de foudre résistera-t-il aux tentations, aux déceptions, et à la vie trépidante d’Hollywood ?

Mon avis : Je déteste les comédies musicales, celles que j'apprécie sont plutôt rares et je les affectionnez particulièrement. Pourtant quand j'ai visionné la bande annonce de La La Land j'ai été attirée par les images, les costumes, les décors en étant toutefois rebuté par l'aspect comédie musicale. Après avoir visionné le précédent film de Damien Chazelles, je n'étais pas très rassurée. C'est donc impatiente et réticente que je me rend à cette avant-première. Sortie de salle, je suis bluffée ! Toujours autant par les décors, les costumes, l'esprit année 60 que j'ai adoré, mais également par la réalisation qui est juste sublime ! La séquence finale avec les décors colorés des studios de cinéma et de Paris étaient magnifiques ! Les séquences en plongées, en fondues,... Le sentiment d'être plongée dans un vieux film hollywoodien sans en être un. C'était juste géniale ! Le duo entre Ryan Gosling et Emma Stone fonctionne parfaitement, pourtant j'étais moyennement convaincue, tous les deux m'ont touchés et je me suis surprise à y croire à leurs histoires. Si je n'apprécie toujours pas entendre autant de chansons dans un film, comme si nous étions dans un Disney, et qu'il y en a quelques unes qui n'ont pas trouvé grâce à mes oreilles, les musiques étaient toutefois superbe. Cette mélodie au piano, un régal ! À tel point où je me suis vue dire à l'acteur "Vas-y c'est le moment de la jouer !". Les morceaux de jazz sont superbes,  et m'ont redonnés envie d'en écouter. J'aurais voulu que ce film ne s'arrête jamais, les musiques résonnent dans ma tête, et je n'ai qu'une hâte les charger sur mon MP3. Aujourd'hui je comprends donc ses récompenses et c'est un des meilleurs films que j'ai pu voir pour l'instant. Foncez vite le voir !!!!

5 étoiles. 

Voir les commentaires

Whiplash

Publié le par Emy Lee

Sortie le 24 décembre 2014.

Réalisation et scénario par Damien Chazelle, et musique de Justin Hurwitz.

Acteurs : Miles Teller (Andrew Neyman), J. K. Simmons (Terence Fletcher), Paul Reiser (Père d'Andrew), Melissa Benoist (Nicole), Jayson Blair (Travis), Austun Stowell (Ryan), Chris Mulkey (Oncle Frank), Damon Gupton (M. Kramer), Nate Lang (Carl Tanner), Suanne Spoke (Tante Emma), Charlie Ian (Dustin) et Kavita Patil (Sophie).

Histoire : Andrew, 19 ans, rêve de devenir l’un des meilleurs batteurs de jazz de sa génération. Mais la concurrence est rude au conservatoire de Manhattan où il s’entraîne avec acharnement. Il a pour objectif d’intégrer le fleuron des orchestres dirigé par Terence Fletcher, professeur féroce et intraitable. Lorsque celui-ci le repère enfin, Andrew se lance, sous sa direction, dans la quête de l’excellence...

Mon avis : J'en entend parler depuis sa sortie, étrangement ce film ne me tentait pas. Pourtant j'aime le jazz et la musique en général, mais non je n'avais aucune envie. Le prochain film du réalisateur allant sortir, je me suis dit que c'était l'occasion de le découvrir. En soit, je n'ai pas compris l'intérêt du film, certes il est sympas, on passe un bon moment et la rivalité entre Andrew et les autres batteurs intéressantes tout comme l'acharnement de Terrence Fletcher sur Andrew mais je pense que le sujet me dépasse. J'ai du mal à comprendre comment on peut aller aussi loin pour vivre de sa passion. Du coup voir Andrew se saigner pour répondre aux exigences d'un personnages exécrables me semble incompréhensible. Hormis cela, les deux acteurs sont excellents, j'ai appris à détester J. K. Simmons, un vrai connard dans ce film. Je me suis même demandé si on allait pas apprendre qu'il était bipolaire. La bande originale est très sympas, rythmée et l'interprétation finale intéressante et puissante. J'ai passé un bon moment devant ce film et ai apprécié le jeu des acteurs.

3 étoiles.

Voir les commentaires

Nocturnal Animals

Publié le par Emy Lee

Sortie le 4 janvier 2017.

Réalisation et scénario par Tom Ford d'après l'oeuvre d'Austin Wright, et musique d'Abel Korzeniowski.

Acteurs : Amy Adams (Susan Morrow), Jake Gyllenhaal (Edwards Sheffield / Tony Hastings), Michael Shannon (Bobby Andes), Aaron Taylor-Johnson (Ray Marcus), Isla Fisher (Laura Hastings), Ellie Bamber (India Hastings), Armie Hammer (Hutton Hammer), Karl Glusman (Lou), Robert Aramayo (Turk), Laura Linney (Anne Sutton), Andrea Riseborough (Alessia), Michael Sheen (Carlos), India Menuez (Samantha Morrow), Imogen Waterhouse (Chloé) et Zawe Ashton (Alex).

Histoire : Susan Morrow, une galeriste d’art de Los Angeles, s’ennuie dans l’opulence de son existence, délaissée par son riche mari Hutton. Alors que ce dernier s’absente, encore une fois, en voyage d’affaires, Susan reçoit un colis inattendu : un manuscrit signé de son ex-mari Edward Sheffield dont elle est sans nouvelles depuis des années. Une note l’accompagne, enjoignant la jeune femme à le lire puis à le contacter lors de son passage en ville. Seule dans sa maison vide, elle entame la lecture de l’oeuvre qui lui est dédicacée. Dans ce récit aussi violent que bouleversant, Edwards se met en scène dans le rôle de Tony Hastings, un père de famille aux prises avec un gang de voleurs de voiture ultra violents, mené par l’imprévisible Ray Marcus. Après lui avoir fait quitter la route, le gang l’abandonne impuissant sur le bas-côté, prenant sa famille en otage. Ce n’est qu’à l’aube qu’il parvient au commissariat le plus proche, où il est pris en charge par le taciturne officier Bobby Andes . Un lien fort va se créer entre les deux hommes, et lier leurs destins dans la poursuite des suspects, coupables d’avoir donné vie au pire des cauchemars de Tony. Susan, émue par la plume de son ex-mari, ne peut s’empêcher de se remémorer les moments les plus intimes qu’ils ont partagés. Elle trouve une analogie entre le récit de fiction de son ex-mari et ses propres choix cachés derrière le vernis glacé de son existence. Au fur et à mesure de la progression du roman, la jeune femme y décèle une forme de vengeance, qui la pousse à réévaluer les décisions qui l’ont amenée à sa situation présente, et réveille une flamme qu’elle croyait perdue à jamais.

Mon avis : Je suis allée voir ce film un peu par hasard, j'en avais très peu entendu parler et je ne savais pas à quoi m'attendre. Pourtant, j'ai très vite été embarqué dans cette histoire en tentant de déceler les moindres détails. Petit à petit on délaisse la réalité pour la fiction, je me suis passionnée pour le roman d'Edward et de fait n'ai pas spécialement prêté attention aux éléments troublant Susan. Du coup, je n'ai pas forcément compris ce qui la mettait dans tous ses états. Toutefois j'ai pu en capter certains, et ce lien entre fiction est réalité était très intéressant. La réalisation de Tom Ford était très intéressante, il nous plonge dans son univers en sublimant ses personnages, malgré des scènes parfois déroutantes on y trouvait une certaine poésie dans l'image. Le casting est grandiose, Amy Adams est magnifique, et joue parfaitement une Susan troublée et désorientée, remettant en question ses choix de vies par le biais du roman. Jake Gyllenhaal est impressionnant, il nous prouve une fois de plus l'étendu de son talent. Et j'ai adoré Aaron Taylor-Johnson qui joue parfaitement Ray, en apportant ce petit plus. La bande original est également magnifique, à la fois belle et angoissante. Ce film est une très belle découverte, je regrette de ne pas avoir tout déceler et ainsi avoir eu le sentiment d'un point final brutal ! Je serais tentée de le revoir une seconde fois pour pouvoir davantage l'apprécier et je pense lire le roman d'ici quelques temps.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Il a déjà tes yeux

Publié le par Emy Lee

Sortie le 18 janvier 2017.

Réalisé par Lucien Jean-Baptiste, scénario de Sébastien Mounier, Marie-Françoise Colombani et Lucien Jean-Baptiste, et musique d'Alexis Rault.

Acteurs : Lucien Jean-Baptiste (Paul Aloka), Aïssa Maïga (Sali Aloka), Zabou Breitman (Mme Mallet), Vincent Elbaz (Manu), Delphine Théodore (Prune), Marie-Sohna Condé (Mamita), Bass Dhem (Ousmane) et Marius Benchenafi (Benjamin).

Histoire : Paul et Sali sont mariés, ils viennent d'acquérir une maison et d'ouvrir une boutique de fleuriste.... Il ne leur manque plus qu'un enfant pour combler leur bonheur. Seulement ne pouvant en avoir, ils font appel à un service d'adoption. Le lendemain de l'inauguration de leur boutique, la nouvelle tombe, ils sont les heureux parents du petit Benjamin, six mois. Paul et Sali sont comblés, seulement comment leurs parents vont accueillir la nouvelle....

Mon avis : J'attendais ce film avec beaucoup d'impatience au vu de la bande annonce. Ayant moi-même été choquée, la première fois que j'avais vu le sujet abordé dans une série. Et je me suis sentie tellement ridicule avec mes préjugées. J'avais donc hâte de voir comment le sujet allait être abordé et comment il allait casser nos idéaux. Le film est bien mené, et est plutôt agréable, on passe un bon moment avec cette jolie famille. En revanche, on met une fois de plus à mal les services sociaux, certes il fallait bien la mauvaise graine mais c'est difficile de voir son travail mal mené et pas très cohérent. J'avoue avoir été un poil déçue par le film, mais parce que j'avais peut-être trop d'attentes qui occultait l'aspect comédie familiale. Tout semble beaucoup trop simpliste et léger. Mais le scénario est plaisant, le casting génial et j'ai également beaucoup aimé le générique du début. En résumé, c'est une très bonne comédie familiale qui ravira tout le monde.

3 étoiles.

Voir les commentaires

1 2 3 > >>