Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Matilda

Publié le par Emy Lee

Sortie le 09 avril 1997.

Réalisé par Danny DeVito, scénario de Nicholas Kazan et Robin Swicord d'après l'oeuvre de Roald Dahl, et musique de David Newman.

Acteurs : Mara Wilson (Matilda Verdebois), Danny DeVito (Harry Verdebois / Narrateur), Rhea Perlman (Zinnia Verdebois), Embeth Davidtz (Jennifer Candy), Pam Ferris (Agatha Legourdin), Paul Reubens (Agent du FBI, Bob), Tracey Walter (Agent du FBI, Bill), Kiami Davael (Lavande), Jaqueline Steiger (Amanda Tripp), Kira Spencer Hesser (Hortensia), Jimmy Karz (Bruce Boufetout), Jean Speegle Howard (Madame Folyot), Marion Dugan (La Fricassée, cuisinière), R. D. Robb (Roy), et Gregory R. Goliath (Luther).

Histoire : Rien ne rapproche Matilda de ses parents : eux sont d'affreux personnages, bêtes et méchants; elle est une petite fille éveillée, curieuse et intelligente. A l'âge de six ans, elle est enfin envoyée à l'école. Là, elle découvre une institutrice qui lui donne l'attention qu'elle n'a pas chez elle. Mais la directrice de l'établissement est en revanche beaucoup plus stricte et terrorise les enfants. Matilda découvre alors qu'elle a des pouvoirs mystérieux dont elle se servira pour changer sa vie...

Mon avis : Un plaisir de revoir ce film après toutes ses années. Matilda fait partie de ses films d'enfance qui nous marque et qu'on hésite à revoir de peur de casser un idéal d'enfance. Enfant j'étais fan de Mara Wilson que j'avais déjà découverte dans "Madame Doubtfire". Avec un tel visage d'ange. Etant une inconditionnel des oeuvres de Roald Dahl je ne peux qu'apprécier ce film, dont j'ai emprunter le roman des dizaines de fois à la bibliothèque. Comment ne pas trouver la famille Verdebois hors normes, qui n'a pas eu peur devant Madame Legourdin, qui n'a pas apprécié le courage de Matilda ou encore qui n'a pas eu mal aux cheveux en voyant la jeune Amanda Tripp... Des scènes mémorables, voir cultes, et un film très réussi que j'ai eu beaucoup de plaisir à redécouvrir. Il entre dans la catégorie des classiques d'enfance restant intemporel !

4 étoiles.

Voir les commentaires

Valérian et la cité des milles planètes

Publié le par Emy Lee

Sortie le 26 juillet 2017.

Titre original : Valerian and the city of a thousand planets.

Réalisation et scénario par Luc Besson d'après l'oeuvre de Jean-Claude Mézières et Pierre Christin, musique d'Alexandre Desplat.

Acteurs : Dane Dehaan (Valérian), Cara Delevingne (Laureline), Clive Owen (Commandant Arün Filitt), Rihanna (Bubble), Ethan Hawke (Jolly), Kris Wu (Sergent Neza), Sam Spruell (Général Okto Bar), Alain Chabat (Bob, le pirate), Herbe Hancock (Ministre de la défense), Aymeline Valade (Empereur Haban-Limaï), Pauline Hoarau (Impératrice Aloï), Sasha Luss (Princesse Lihö-Minaa), Diva Cam (Mâatri), Marilhea Peillard (Prince Tsûuri), Ola Rapace (Major Gibson), Stefan Konarske (Capitaine Zito), Eric Lambert (Thaziit), Thalia Besson (Officier), Mathieu Kassovitz (Hawker) et John Goodman (Igon Siruss).

Histoire : Au 28ème siècle, Valérian et Laureline forment une équipe d'agents spatio-temporels chargés de maintenir l'ordre dans les territoires humains. Mandaté par le Ministre de la Défense, le duo part en mission sur l’extraordinaire cité intergalactique Alpha, une métropole en constante expansion où des espèces venues de l'univers tout entier ont convergé au fil des siècles pour partager leurs connaissances, leur savoir-faire et leur culture. Un mystère se cache au cœur d'Alpha, une force obscure qui menace l'existence paisible de la Cité des Mille Planètes. Valérian et Laureline vont devoir engager une course contre la montre pour identifier la terrible menace et sauvegarder non seulement Alpha, mais l'avenir de l'univers.

Mon avis : Je n'ai jamais été autant intriguée par la sortie d'un film de Besson, il faut dire que le service com à fait son boulot. Pourtant pas une grande fan du genre, je me suis vu attendre ce film avec une impatience grandissante au fil des mois. Plutôt fan des oeuvres du réalisateurs, je n'avais aucun apriori sur ce film. C'est donc avec beaucoup d'excitation que je me rend à cette séance. L'univers de Valérian est juste grandiose ! On plonge dedans avec une facilité impressionnante. La réalisation de Besson n'a fait aucun faux pas, si ce n'est peut-être ce sentiment que cet univers ressemble à celui "d'Arthur et les minimoys" par moment ou encore à "Avatar". Le scénario est prenant, j'ai beaucoup apprécier l'histoire du peuple de Mül, des personnages que j'ai adoré, avec une culture intéressante. J'aurais tellement aimée en apprendre davantage sur eux. Je me suis également beaucoup attachée aux personnages secondaires comme les Doghan Daguis ou encore Da. J'ai beaucoup apprécié le jeu de Dane Dehaan et Cara Delevingne, que je ne connaissais pas jusqu'à aujourd'hui. Malgré un casting impressionnant, il tire leur épingle du jeu et porte le film à merveille. Que des points positifs pour cette réalisation, que sa soit le scénario, le casting ou encore la magnifique bande original d'Alexandre Desplat. J'ai d'ailleurs été très surprise de ne pas retrouver Eric Serra. Vraiment un film que je vous conseil, Besson démontre son talent dans ce domaine et c'est encore plus impressionnant de savoir que tout a été tourné à Saint-Denis à la citée du cinéma. Merci Monsieur Besson de faire vivre le cinéma français, malgré toutes les critiques reçus au fil des années.

4,5 étoiles.

Voir les commentaires

Dunkerque

Publié le par Emy Lee

Sortie le 19 juillet 2017.

Titre original : Dunkirk.

Réalisation et scénario par Christopher Nolan et musique d'Hans Zimmer.

Acteurs : Fionn Whtehead (Tommy), Tom Glynn-Carney (Peter), Jack Lowden (Collins), Harry Styles (Alex), Aneurin Barnard (Gibson), James d'Arcy (Colonel Winnant), Barry Keoghan (George), Kenneth Branagh (Commandant Bolton), Cillian Murphy (soldat), Mark Rylance (Mr Dawson), Tom Hardy (Farrier), Matthew Marsh (Amiral), Tom Nolan (Lieutenant), Will Attenborough (Second Lieutenant), Adam Long (Sous-Lieutenant), Charley Palmer Rothwell (Caporal), Damien Bonnard (Soldat Français) et James Bloor (Survivant).

Histoire : Suite à la menace grandissante d'Hitler envers la Grande-Bretagne, Churchill rappel les troupes envoyées en France pour repousser l'ennemi. C'est ainsi qu'en mai 1940, les troupes sont appelées à évacuer depuis les plages de Dunkerque...

Mon avis : Comme souvent, les films de Christopher Nolan sont très attendus. Personnellement je n'avais pas vécue autant ce sentiment d'attente depuis "Inception". Dunkerque nous expose une part de l'histoire que je ne connaissais pas personnellement, au travers de trois lieux différents : le ponton, les airs et l'Angleterre. Si au départ, je me suis épuisée à vouloir trouver un lien sur ses trois lieux  ce qui m'a valu d'être pas mal perdue, cela m'a permis par la suite de vivre un des meilleurs films de guerre qu'il m'avait été donné de voir depuis très longtemps. Effectivement, ses trois séquences différentes qui s'entremêle nous place dans la confusion car elle casse légèrement les codes en la matière. On suit plus souvent un personnage, plutôt qu'un lieu. Une fois qu'on lâche prise et qu'on se laisse bercer par les images de Nolan et la musique de Zimmer, on comprend pourquoi on avait autant d'attente pour ce film. La réalisation de Nolan est une fois de plus magnifique, nous offrant des séquences à couper le souffle. On entre dans un état de stress qui ne fera qu'empirer au fil des images. Car même si le combat ou la mort nous est essentiellement suggéré, un lien d'empathie et d'attachement se crée pour les personnages qui nous fait souvent douter de la viabilité de ce voyage. Cela me permet de faire le lien avec le scénario qui est parfaitement construit. Je n'ai qu'une hâte aujourd'hui c'est de me renseigner sur cette part de l'histoire pour en apprendre davantage. En tout cas, les images sont intenses et on en prend plein les yeux ! On retrouve un acteur habitué de Nolan, Cillian Murphy, qui nous offre comme les autres acteurs une superbe prestation. Beaucoup de jeunes acteurs dans ce film que je découvrais pour la première fois. Et enfin la musique d'Hans Zimmer pour enrober le tout, une pointe de légèreté qui accentue toutefois notre état de stress permanent. Un magnifique film que je vous recommande grandement !

5 étoiles.

Voir les commentaires

Moi, Moche et Méchant 3

Publié le par Emy Lee

Sortie le 05 juillet 2017.

Titre original : Despicable me 3.

Réalisé par Pierre Coffin, Kyle Balda et Eric Guillon, scénario de Cinco Paul et Ken Daurio, et musique d'Heitor Pereira.

Acteurs : Steve Carell (Gru), Kristen Wiig (Lucy), Trey Parker (Balthazar Bratt), Miranda Cosgrove (Margo), Dana Gaier (Edith), Nev Scharrel (Agnès), Pierre Coffin (Minions), Steve Coogan (Fritz), Julie Andrews (Maman de Gru), Jenny Slate Valérie De Vinci ), Andy Nyman (Clive le robot), Adrian Ciscato (Niko) et Steve Coogan (Silas De Lamolefès).

Histoire : Alors que Gru, totalement déprimé par sa mise à pied, tente de trouver une nouvelle voie, un mystérieux individu se présente pour l’informer du décès de son père. Dans la foulée, il lui annonce l’existence d’un frère jumeau prénommé Dru qui a exprimé le désir d’une rencontre. Ébranlé par la nouvelle, Gru interroge sa mère qui avoue son secret: après avoir donné naissance à des jumeaux, elle a divorcé en faisant la promesse à son ex-mari de disparaître totalement de sa vie en échange d’un des enfants. Tout en précisant, en substance, qu’elle n’a pas eu son mot à dire et que Gru n’est somme toute qu’un second choix. Si Gru, tout d’abord enthousiasmé à l’idée d’avoir un frère, se rend avec Lucy et les filles dans son île natale, Freedonia, pour rencontrer son jumeau, il déchante vite quand il découvre que Dru est nettement supérieur à lui, et ce en tout point.

Mon avis : Je n'étais pas hyper emballée par la sortie d'un troisième volet, le second étant déjà bien en dessous du premier. Je m'attendais donc à une histoire réchauffée dans  le seule but de ne pas perdre la franchise. Cela s'est confirmé lors du visionnage, rien de bien original et assister à un Gru agent secret... c'est plutôt triste. Toutefois, j'ai fortement apprécié le nouveau vilain de cet opus, Balthazar Bratt. Certes il joue sur la corde de la nostalgie mais je l'ai trouvé tellement fun ! Ce qui n'est pas vraiment le cas du reste du film, plutôt insipide et réchauffé.On a le sentiment que les réalisateurs et scénaristes ont épuisés toutes leurs cartes !

2,5 étoiles.

Voir les commentaires

Terminator Genisys

Publié le par Emy Lee

Sortie le 01 juillet 2015.

Réalisé par Alan Taylor, scénario de Laeta Kalogridis et Patrick Lussier, et musique de Lorne Balfe.

Acteurs : Arnold Schwarzenegger (), Jason Clarke (John Connor), Emilia Clarke (Sarah Connor), Jai Courtney (Kyle Reese), Byung-Hun Lee (T-1000), Matt Smith (Tim), J. K. Simmons (Détective O'Brien), Dayo Okeniyi (Danny Dyson), Courtney B. Vance (Miles Dyson), Michael Gladis (Lieutenant Matias), Gregory Alan Williams (Détective Harding), Aaron V. Williamson (T-800), Thomas Francis Murphy (Derelict) et Sandrine Holt (Détective Chung).

Histoire : Le leader de la résistance John Connor envoie le sergent Kyle Reese dans le passé pour protéger sa mère, Sarah Connor et préserver l'avenir de l’humanité. Des événements inattendus provoquent une fracture temporelle et Sarah et Kyle se retrouvent dans une nouvelle version du passé. Ils y découvrent un allié inattendu : le Guardian. Ensemble, ils doivent faire face à un nouvel ennemi. La menace a changé de visage.

Mon avis: Mon Dieu, ce film ! Comment est-ce possible avec un tel casting ! Il n'y a pas beaucoup de choses à dire si ce n'est que ce film est bourré d'incohérence ! Je regrette également que les acteurs précédents n'est pu être sollicité pour reprendre leur rôle ou du moins qu'il n'est pas souhaité renouvelé. Cela aurait pu être un fil conducteur intéressant. J'ai eu beaucoup de mal à me plonger dans ce film alors que j'étais remonter à bloc après avoir visionné "Terminator Renaissance). Je n'ai absolument pas été convaincue par les différents éléments exposés. J'ai eu beaucoup de mal à croire au passif de Sarah Connor. Deux options,  soit je n'ai vraiment rien compris au film et il faudra que je le visionne une seconde fois; soit il est vraiment mauvais.

2 étoiles.

Voir les commentaires

Terminator Renaissance

Publié le par Emy Lee

Sortie le 03 juin 2009.

Titre original : Terminator Salvation.

Réalisé par McG, scénario de John Brancato, Michael Ferris, Jonathan Nolan  et John D. Brancato, et musique de Danny Elfman.

Acteurs : Christian Bale (John Connor), Sam Worthington (Marcus Wright), Anton Yelchin (Kyle Reese), Bryce Dallas Howard (Kate Connor), Moon Bloodgood (Blair Williams), Common (Barnes), Jadagrace (Star), Michael Ironside (Général Ashdown), Helena Bonham Carter (Dr. Serena Kogan), Roland Kickinger (T-800), Brian Steele (T-600), Jane Alexander (Virginia), Chris Ashworth (Juge), Beth Bailey (Lisa), Chris Browning (Morrison), Terry Crews (Capitaine Jericho), Victor J. Ho (Mar) et Dylan Kenin (Turnbull).

Histoire : En 2018, après l'apocalypse qui a vu s'affronter les hommes et les robots, John Connor est devenu le chef de la résistance humaine contre Skynet et son armée de Terminators. Sa vision du monde est pourtant remise en cause par l'apparition de Marcus Wright, un inconnu qui se souvient seulement de s'être trouvé dans le quartier des condamnés à mort. Connor doit découvrir si Marcus a été envoyé du futur ou s'il est un rescapé du passé. Alors que Skynet prépare l'assaut final, Connor et Marcus s'engagent dans une odyssée qui va les mener au cœur même des opérations de Skynet. Ils y perceront le terrible secret qui se cache derrière l'annihilation programmée de l'humanité tout entière...

Mon avis : Après avoir beaucoup apprécié les deux premiers volets de la saga, après avoir failli vomir devant le troisième, j'étais plutôt réticente à découvrir ce quatrième volet. Puis j'ai vu Christian Bale, puis Sam Worthington, puis Helena Boham Carter ou encore Michael Ironside. Et je me suis dis qu'il y avait déjà quelques noms bien intéressant dans le casting. Ce quatrième film se passe cette fois après l'apocalypse. Le début de la rébellion de John Connor qui est finalement formaté pour cette guerre. On a presque envie par moment d'imaginer, et si John Connor n'avait jamais su... ça n'a durée qu'un cour instant mais je me suis posée la question. Ce film est plutôt bon, on se laisse facilement porter par cette nouvelle aventure, dommage que l'on approche de la date fatidique dans la réalité ça n'aide plus à se projeter. Bien sûr ce n'est qu'explosion en tout genre et sensationnel pour en mettre plein la vue. Mais le scénario reste toutefois travaillé et tente de suivre les épisodes précédents. Le film a personnellement répondu à mes attentes. Il était toutefois étrange de ne pas voir Arnold de tous l'épisodes (ou presque) lui qui portait la saga jusqu'à présent. Heureusement que la musique continue d'apparaître ça me donne toujours autant de frisson.

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

Mon poussin

Publié le par Emy Lee

Sortie le 28 juin 2017.

Réalisé par Frédéric Forestier, scénario de Romain Protat, et musique de Matthieu Gonet.

Acteurs : Isabelle Nanty (Cléa), Pierre-François Martin-Laval (Harold), Thomas Solivérès (Vincent), Manon Valentin (Eloïse), Leslie Medina (Elina), Linda Hardy (Jeanne), Nathalie Kanoui (Johanna), Elisa Sergent (Auriane) et Laurent Saint-Gérard (Pierre-Ange).

Histoire : Vincent, 18 ans, se fait larguer par Elina. C’est son premier amour, c’est la fin du monde ! Ses parents décident donc de prendre les choses en main et vont tout tenter pour lui faire oublier cette fille : il devra les suivre dans une cure de désintoxication amoureuse dont ils vont imaginer le programme…

Mon avis : Une comédie légère et sympathique, exactement ce qu'il me fallait ! J'ai passé un très bon moment devant Mon Poussin, amené par un duo d'acteurs que l'on ne présente plus et qui n'a plus besoin de faire ses preuves : Isabelle Nanty et Pierre-François Martin-Laval. Ils forment un très beau couple à l'écran et nous font très vite croire en leur histoire. J'apprécie de plus en plus Thomas Solivérès que j'avais découvert dans "Ange et Gabrielle" ou encore "L'étudiante et Monsieur Henry", et j'ai vraiment hâte de le découvrir dans d'autres films. Ici, on s'attache assez vite au personnage, on s'identifie assez facilement à Vincent, car nous avons tous dû surmonter un chagrin d'amour à l'adolescence ou lors de notre premier amour. A trop vouloir en faire, les événements vont finalement se retourner contre Cléa et Harold, qui vont davantage en apprendre que leur fils. En tout cas j'ai passé un très bon moment et je vous le recommande.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Cherchez la femme

Publié le par Emy Lee

Sortie le 28 juin 2017.

Réalisation et scénario par Sou Abadi et musique de Jérôme Rebotier.

Acteurs : Félix Moati (Armand), Camélia Jordana (Leila), William Lebghil (Mahmoud), Anne Alvaro (Mitra), Carl Malapa (Sinna), Oscar Copp (Fabrice-Farid), Laurent Delbecque (Nicolas), Oussama Kheddam (Mustafa), Walid Ben Mabrouk (Ahmed), Pedrag Manojlovic (Darius), Gregory Montel (Agent Garnier), Hamid Djavadan (M. Yaghmaian), Behi Dianati Atai (Mme Yaghmaian), Karim Belkhadra (Iman), Sâm Mirhosseini (Abdoullah), Hamideh Doustdar (Roxane) et Jean-Louis Tilburg (Brigadier ambassade d'Iran).

Histoire : Armand et Leila, étudiants à Science Po, forment un jeune couple. Ils projettent de partir à New York faire leur stage de fin d’études aux Nations Unies. Mais quand Mahmoud, le grand frère de Leila, revient d'un long séjour au Yémen qui l’a radicalement transformé, il s’oppose à la relation amoureuse de sa sœur et décide de l’éloigner à tout prix d’Armand. Pour s’introduire chez Mahmoud et revoir Leila, Armand n’a pas le choix : il doit enfiler le voile intégral ! Le lendemain, une certaine Schéhérazade au visage voilé sonne à la porte de Leila, et elle ne va pas laisser Mahmoud indifférent…

Mon avis : J'avoue avoir été intriguée par l'affiche, je ne savais absolument pas de quoi parlait le film mais j'avais hâte de le découvrir. C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai découvert Félix Moati, mais également Camélia Jordana et William Lebghil pour lesquels j'avais quelques réticences. C'est une histoire touchante et humaine même si j'ai trouvé que le scénario n'allait pas au bout de certaine chose préférant se concentrer sur la transformation d'Armand et l'incarnation du personnage de Schéhérazade. J'aurais aimé en voir beaucoup plus sur le travail d'Armand auprès des demandeurs d'asiles par exemple. Je suis en revanche déçue par la fin que je trouve beaucoup trop rapide et prenant beaucoup de raccourci. Mahmoud quitte trop facilement ses croyances et son nouveau choix de vie à mon goût, pour quelqu'un qui apparaissait extrêmiste dans ses croyances. On voit en revanche très bien sa double éducation et son manque de repère dans une société où le racisme semble prédominer. Un film agréable à visionner et sympathique à découvrir. Je vous le recommande.

3,5 étoiles.

Voir les commentaires