Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au coeur de l'Océan

Publié le par Emy Lee

Au coeur de l'Océan

Sortie le 9 décembre 2015.

Titre original : In the heart of the sea.

Réalisé par Ron Howard, scénario de Charles Leavitt d'après l'œuvre de Nathaniel Philbrick, et musique de Roque Banos.

Acteurs : Chris Hemsworth (Owen Chase), Benjamin Walker (George Pollard), Cillian Murphy (Matthew Joy), Ben Whishaw (Herman Melville), Tom Holland (Thomas Nickerson enfant), Brendan Gleeson (Thomas Nickerson âgé), Charlotte Riley (Peggy), Frank Dillane (Owen Coffin), Michelle Fairley (Mme Nickerson), Donald Sumpter (Paul Macy), Paul Anderson (Thomas Chappel), Joseph Mawle (Benjamin Lawrence), Jamie Sives (Isaac Cole), Jordi Mollà (Spanish Captain), Sam Keeley (Ramsdell), Gary Beadle (William Bond), Edward Ashley (Barzallai Ray), Matthew John Morley (Chandler), Andy Wareham (John Sanborn), Osy Ikhile (Richard Peterson) et Frans Huber (Joseph Nye).

Histoire : Hiver 1820. Le baleinier, Essex quitte la Nouvelle-Angleterre et met le cap sur le Pacifique. Il est alors attaqué par une baleine gigantesque qui provoque le naufrage de l'embarcation. A bord, le capitaine George Pollard, inexpérimenté, et son second plus aguerri, Owen Chase, tentent de maîtriser la situation. Mais face aux éléments déchaînés et à la faim, les hommes se laissent gagner par la panique et le désespoir...

Mon avis : Grandiose ! Est le mot qui résume parfaitement le film. Plongé dans les années 1800, on conte à la fois comment l'idée de Moby Dick est née, mais également l'histoire vraie qui a inspiré le roman. On peut aisément dire que Ron Howard a réussi son pari. On passe donc des courses de F1 à la chasse à la baleine. La réalisation est magnifique, on est bien loin de l'un de ses premiers films se déroulant sous l'eau "Splash" (du moins en partie sous l'eau). Les scènes de chassent, les scènes de poursuites des baleiniers par le cachalot, toutes sont fantastiques est calculées au millimètre près. Le scénario ne laisse pas une minute de répit, on ne s'ennuie pas une minute. Tantôt on a de l'empathie pour les baleines et cachalots harponnées sans honte et en grand nombre. Puis pour les baleiniers et leur "odyssée", en espérant qu'ils trouveront enfin la terre ferme. Et enfin pour le conteur, qui a traversé ses épreuves à peine sortie de l'enfance, et qui doit aujourd'hui revivre tout cela. La bande originale et également magnifique, j'ai adoré le thème finale. Bon je ne suis pas passionnée par les baleiniers mais plutôt pour les cétacés qu'ils chassent. Les êtres marins sont d'ailleurs très bien réussi, avec une aisance de mouvement assez impressionnante et correspondant assez aux baleines et cachalots réels. Réussite en tout point, pour un film qui je l'espère ne passera pas inaperçus. À voir absolument et pas seulement parce que Chris Hemsworth est au casting.

4,5 étoiles.

Commenter cet article