Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #comedie dramatique tag

Girls Only

Publié le par Emy Lee

Sortie le 13 mai 2015.

Titre original : Laggies.

Réalisé par Lynn Shelton, scénario d'Andrea Seigel, et musique de Benjamin Gibbard.

Acteurs : Keira Knightley (Megan), Chloë Moretz (Annika), Sam Rockwell (Craig), Mark Webber (Anthony), Ellie Kemper (Allison), Jeff Garlin (Ed), Gretchen Mol (Bethany), Daniel Zovatto (Junior), Eric Riedmann (Matt), Kaitlyn Dever (Misty), Jodi Thelen (Linda), Tiya Sircar (Zareena), Louis Hobson (Theo), Dylan Arnild (Patrick) et Sara Coates (Savannah).

Histoire : A l’aube de ses trente ans, on ne peut pas dire que Megan soit fixée sur son avenir. Avec son groupe d'amies déjà bien installées dans la vie, le décalage se creuse de jour en jour. Et ce n'est pas le comportement des hommes qui va l'apaiser ! Au point qu’elle se réfugie chez Annika, une nouvelle amie... de 16 ans. Fuyant avec joie ses responsabilités, elle préfère partager le quotidien insouciant de l'adolescente et ses copines. Jusqu'à croiser le père d'Annika au petit-déjeuner...

Mon avis : Une journée pluvieuse, et hop me voilà devant Girls Only, sans raison particulière, oubliant comme souvent ce que j'allais regarder. Megan, c'est un peu moi, réticente à passer le cap de la trentaine et ayant envie de garder son côté enfantin. Forcément j'ai adhéré aux personnages, j'ai même eu du mal à comprendre comment elle avait pu avoir ses amis là, ainsi que ce petit copain. Cette amitié un peu hors normes est toutefois attachante. On est curieux de savoir jusque où elle va tenir et quand tout le monde va l'apprendre. Passer ses éléments,le film est assez plat, ennuyeux et peu convaincant. Le scénario souffre d'un manque de rythme et d'autres choses que je n'arrive pas à pointer. J'ai régulièrement décroché du film pour faire autre et ça ne m' a pas génée à la compréhension. Le castings faisait certes envie, mais c'est bien le seul point qui m'a attirée, car même si l'idée est intéressante, la réalisation n'est pas terrible.

2 étoiles

Voir les commentaires

Mère-Fille : mode d'emploi

Publié le par Emy Lee

Sortie le 2 octobre 2008.

Titre original : Georgia Rule.

Réalisé par Garry Marshall, scénario de Mark Andrus, et musique de John Debney.

Acteurs : Jane Fonda (Georgia), Felicity Huffman (Lilly), Lindsey Lohan (Rachel), Dermot Multroney (Simon), Cary Elwes (Arnold), Garrett Hedlund (Harlan), Laurie Metcalf (Paula), Christine Lakin (Grace), Hector Elizondo (Izzy), Chelse Swain (June), Dylan McLaughlin (Sam), Shea Curry (Melodee) et Zachary Gordon (Ethan).

Histoire : Une jeune adolescente rebelle qui entretient des rapports conflictuels avec sa mère est forcée d'aller passer l'été chez sa grand-mère. Leur voyage va amener les trois femmes à révéler des secrets de famille jusqu'ici enfouis, et va prouver que même mis à l'épreuve, les liens mère-fille sont inébranlables.

Mon avis : Mon dieu, cette traduction de titre..  Le titre français ne reflète absolument pas l'histoire du film. Je m'attendais à une comédie potache, relatant d'une adolescente difficile et d'une mère débordée faisant appel à la grand-mère pour remettre de l'ordre. Mais par l'idée de destin croisée, on aurait également droit à une analyse de la relation mère et fille du côté de la grand-mère et de sa fille. Alors il y a un peu de ça mais finalement c'est surtout le personnage de Rachel qui agité et qui amène l'analyse. Bien plus que les liens familiaux. Il est très dommage que ce film n'est pas plus fait parler de lui. Le scénario est très bien construit, la réalisation assez typique du genre et le trio d'actrices apporte du piquant et de la sincérité au film. Vraiment une belle découverte et une belle surprise que je vous recommande. 

4 étoiles.

Voir les commentaires

Patients

Publié le par Emy Lee

Sortie le 01 mars 2017.

Réalisé par Grand Corps Malade et Medhir Idir, scénario de Grand Corps Malade et Fadette Drouard d'après l'oeuvre de Grand Corps Malade, et musique d'Angelo Foley.

Acteurs : Pablo Pauly (Ben), Soufiane Guerrab (Farid), Moussa Mansaly (Toussaint), Nailia Hazoune (Samia), Franck Falise (Steeve), Yannick Renier (François), Jason Divengele (Lamine), Rabah Naït Oufella (Eddy), Alban Ivanov (Jean-Marie), Anne Benoit (Christiane), Côme Levin (Eric), Samir El Bidadi (Samir), Florence Muller (Mère de Ben), Xavier Mathieu (Père de Ben), Valérie Even (Psychiatre) et Dominique Blanc (Docteur Challes).

Histoire : Se laver, s'habiller, marcher, jouer au basket, voici ce que Ben ne peut plus faire à son arrivée dans un centre de rééducation suite à un grave accident. Ses nouveaux amis sont tétras, paras, traumas crâniens.... Bref, toute la crème du handicap. Ensemble ils vont apprendre la patience. Ils vont résister, se vanner, s'engueuler, se séduire mais surtout trouver l'énergie pour réapprendre à vivre. Patients est l'histoire d'une renaissance, d'un voyage chaotique fait de victoires et de défaites, de larmes et d’éclats de rire, mais surtout de rencontres : on ne guérit pas seul.

Mon avis : Une très belle leçon de vie ! Un film qui permet d'aborder un sujet plutôt délicat et peu porté à l'écran. Du moins pas de cette façon. On se laisse assez vite porté par le quotidien du centre de rééducation qui nous montre le courage et la patience des patients mais qui fait également réfléchir sur notre rôle de professionnel et de la portée de ce que l'on peut dire, faire... La réalisation est superbe, le scénario très bien construit qui nous permet de passer d'une scène à une autre sans sentir trop de lourdeur du fait de la situation et de la difficulté d'un tel quotidien. De plus, le film ne se positionne pas en mélodrame, mais bien dans un instant de vie, et la manière de le surmonter. C'est pas parce qu'on se retrouve ici, que la vie s'arrête. J'ai également beaucoup aimé cette plongée dans les années 90-2000, avec ses émissions, ses chansons, sa mode,... bref cette plongée dans l'histoire m'a beaucoup plus, même si finalement je me suis sentie un peu vieille. Ce film est vraiment une pépite, que je vous recommande si vous n'avez toujours pas eu l'occasion de le découvrir.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Big

Publié le par Emy Lee

Sortie le 7 septembre 1988.

Réalisé par Penny Marshall, scénario de Gary Ross et Anne Spielberg, et musque d'Howard Shore.

Acteurs : Tom Hanks (Josh Baskin), Elizabeth Perkins (Susan), Robert Loggia (MacMillan), John Heard (Paul), Jared Rushton (Billy), David Moscow (Josh enfant), John Lovitz (Scott Brenner), Mercedes Ruehl (Mme Baskin), Josh Clark (Mr Baskin), Keith Reddin (Payroll Clerk), John Rothman (Phil) etRockets Redglare (Propriétaire du motel).

Histoire : Josh Baskin fait le vœu de grandir. Le lendemain il se réveille avec le corps d'un adulte alors qu'à l'intérieur, il est encore un enfant. Travail, argent, amour, il se retrouve vite confronté au monde adulte.

Mon avis : Cela fait des années que je veux découvrir ce film sans oser me lancer... Peur d'avoir louper le coche, pensant qu'il faut avoir vu ce film durant l'enfance pour accrocher et en faire un film intemporel. Finalement j'ai enfin sauté le pas pour mon plus grand plaisir. Big est un film typique des années 80, c'est donc dans les vieux pots que l'on fait les meilleurs soupes et cette comédie ne déroge pas aux codes établient. Tom Hanks y campe un jeune garçon devenu adulte, un thème que l'on apprécié toujours. C'est avec grand plaisir que nous découvrons ce grand enfant, qui a su réveillé l'enfant en moi pendant 1h30 (même si ce n'était vraiment pas compliqué d'aller le chercher). Vous l'aurez compris, j'ai adoré ce film d'ailleurs je n'avais pas envie qu'il se termine. 

4 étoiles

Voir les commentaires

Sage femme

Publié le par Emy Lee

Sortie le 22 mars 2017.

Réalisation et scénario par Martin Provost, et musique de Grégoire Hetzel.

Acteurs : Catherine Frot (Claire), Catherine Deneuve (Béatrice), Olivier Gourmet (Paul), Mylène Demongeot (Rolande), Quentin Dolmaire (Simon), Pauline Parigot (Lucie), Marie Gili-Pierre (Evelyne), Jeanne Rosa (Elodie), Marie Paquim (Angeline), Elise Oppong (Sophie), Audrey Dana (Chef de service), Pauline Etienne (Cécile, jeune patiente) et Ingrid Heiderscheidt (Hôtesse d'accueil de la maternité).

Histoire : Claire est la droiture même. Sage-femme, elle a voué sa vie aux autres. Déjà préoccupée par la fermeture prochaine de sa maternité, elle voit sa vie bouleversée par le retour de Béatrice, ancienne maîtresse de son père disparu, femme fantasque et égoïste, son exacte opposée.

Mon avis : Le bonheur de retrouver Catherine Frot et Catherine Deneuve dans un même film, deux grandes actrices du cinéma français côte à côte. Dans un duo improbable, tellement leur personnage est aux antipodes de l'un et de l'autre. Pour autant, Sage femme nous compte une belle histoire de vie. Claire a traversée de nombreuses épreuves que sa soit dans sa vie personnelle ou dans sa vie professionnelle, on assiste dans ce film à un renouveau. Et tout cela grâce à la complicité de Béatrice. Une réalisation aussi perfectionniste que son personnage principale, une beauté dans l'image, une lumière bien placée pour un scénario empreint d'une certaine poésie. Tout cela agrémenté de la bande Originale de Grégoire Hetzel, qui est sublime ! Un très beau film que je vous invite fortement à découvrir si ce n'est pas déjà fait.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Volver

Publié le par Emy Lee

Sortie le 19 mai 2006.

Réalisation et scénario par Pedro Almodovar, et musique d'Alberto Iglesias.

Acteurs : Penélope Cruz (Raimunda), Carmen Maura (Abuela Irene), Lola Duenas (Sole), Yohana Cobo (Paula), Yolanda Ramos (Présentatrice TV), Antonio de la Torre (Paco), Chus Lampreave (Tante Paula), Carlos Blanco (Emili), Blanca Portillo (Agustina), Maria Isael Diaz (Regina) et Carmen Machi (Soeur d'Agustina).

Histoire : Raimunda vit à Madrid avec son compagnon Paco, et sa fille de quatorze ans, Paula. Par un jour de grand vent, elle se rend dans son village natal avec sa sœur Sole pour entretenir la tombe de ses parents, morts trois ans auparavant dans un incendie. Elle en profite pour rendre visite à sa tante Paula qui perd un peu la tête. Quelques jours plus tard, Paula, la fille de Raimunda, tue d'un coup de couteau Paco qui tente d'abuser d'elle, au même moment, Sole appelle pour annoncer le décès de la tante Paula. À la suite de ces deux morts, la vérité sur le passé va peu à peu apparaitre au grand jour.

Mon avis : Si je ne me trompe pas, je crois que Volver est mon premier film de Pedro Almodovar, et je peux dire que je l'ai adoré. Même plus jeune j'ai toujours été attirée par cette affiche colorée et ses formes. Je ne me doutais pas du tout de ce que j'allais découvrir durant ses quelques minutes. L'histoire de ce quatuor de femme est juste captivante et attachante. La réalisation d'Almodovar aide beaucoup à l'attachement que l'on a pour les personnages et une certaine empathie pour les personnages secondaires. Le personnage de Raimunda est certainement celui que j'ai préféré, ce petit bout de femme avec tant de caractère et de détermination qu'elle retournerait des montagnes notamment pour le bien de sa fille mais également de sa famille. J'ai hâte de découvrir d'autres films du réalisateur, en tout cas j'ai adoré celui-ci et je vous le recommande vivement si vous êtes friand des secrets intra-familiaux.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Vacance sur ordonnance

Publié le par Emy Lee

Sortie le 08 mars 2006.

Titre original : Last Holiday.

Réalisé par Wayne Wang, scénario de Jeffrey Price, Peter S. Seaman et J. B. Priestley, et musique de George Fenton.

Acteurs : Queen Latifah (Georgia Byrd), LL Cool J (Sean), Gérard Depardieu (Chef Didier), Giancarlo Esposito (Sénateur Dillings), Timothy Hutton (Kragen), Jane Adams (Rochelle), Chloe Bailey (Angie Byrd), Halle Bailey (Tina Byrd), Thomas Brackley (Orderly), Lana Likic (Donna), Kendall Mosby (Anton Byrd), Ellen Savaria (Mrs Stewart), Lucie Vondrackova (Maria) et Alicia Witt (Mrs Burns).

Histoire : Georgia Byrd est l'une des meilleures vendeuses du département cuisine, elle est secrètement amoureuse de Sean qui travail au rayon jardinage, elle s'occupe de son jeune voisin et doit supporter les états d'âme de sa famille... Georgia a une vie routinière, dont elle ne sort que par la cuisine. Elle réalise de succulent plats qu'elle ne mange jamais. Jusqu'au jour où, à la suite d'un malaise, Georgia apprend qu'elle a une maladie incurable. Elle décide de tout plaquer et de se rendre dans un hôtel où elle rêvait de séjourner.

Mon avis : Une comédie dramatique très sympathique qui se laisse facilement regarder. On y découvre le quotidien de Georgia Byrd, personnage avec lequel nous allons facilement nous identifier. En soit, le film n'a rien d'extra ordinaire il reprend les codes classiques du genre, on devine aisément la finalité, seulement on ne sait pas comment on va y arriver. Le casting joue une place centrale, j'ai découvert Queen Latifah que j'ai beaucoup apprécié dans ce rôle, celui d'une femme aux abois qui décide de profiter de chaque minute. Et j'ai adoré y trouver notre Gégé nationale, qui m'a beaucoup touchée. Une comédie dramatique à regarder le dimanche après-midi sous un plaid... un régal.

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

T2 Trainspotting

Publié le par Emy Lee

Sortie le 01 mars 2017.

Réalisé par Danny Boyle, scénario de John Hodge d'après l'oeuvre d'Irvine Welsh, et musique de Rick Smith.

Acteurs : Ewan McGregor (Mark Ranton), Ewen Bremner (Spud), Johnny Lee Miller (Simon, Sick Boy), Robert Carlyle (Frank Begbie), Kelly Macdonald (Diane), Anjela Nedyalkova (Veronika), Irvine Welsh (Mikey Forrester), Shirley Henderson (Gail),  James Cosmo (Père de Ranton), Pauline Turner (June), Bradley Welsh (Doyle), Scot Greenan (Frank Junior), Kyle Fitzpatrick (Fergus), Aiden Haggarty (Spud enfant), Daniel Smith (Begbie enfant), Logan Gillies (Simon), Elijah Wolf (Tommy enfant) et Ben Skelton (Ranton enfant).

Histoire : Vingt ans, vingt ans se ont écoulés depuis la trahison de Ranton. Tous imaginent ce dernier rempli d'oseille et avec une vie parfaite... Spud, Sick Boy et Begbie vivent toujours en Ecosse et sont toujours dans les magouilles. Mais après vingt ans d'absence, Mark Ranton revient dans sa ville natale et va y retrouver ses vieux amis : Spud, Sick Boy et Begbie mais aussi la tristesse, le deuil, la joie, la vengeance, la haine, l’amitié, le désir, la peur, les regrets, l’héroïne, l’autodestruction, le danger et la mort.

Mon avis : Je n'avais pas quitté la bande d'amis pendant vingt ans, mais plutôt pendant quelques semaines et j'ai quand même eu beaucoup de plaisir à les retrouver. Comme souvent lorsque l'on visionne une suite, on compare avec le précédent. Ici ça a été mon cas. Il faut dire que le premier volet relevait du génie ! Ses musiques, ses plans, son scénario, ses acteurs... Tout était parfait. Même si j'ai beaucoup aimé cette suite, qu'elle est réussie, je ne peux cacher ma déception de ne pas retrouver ce qui m'avait tant plut dans le premier. En même temps, le but n'était pas de faire une réédition du premier volet en le mettant au goût du jour. C'est donc avec beaucoup d'enthousiasme que je me replonge dans le quotidien de Ranton, Spud, Sick Boy et Begbie. Premier constat, ils ont tous bien vieilli ! On a d'ailleurs du mal à se les représenter dans ce genre de bizness. Et je me régale pendant plus d'une heure, même s'il est différent on passe un bon moment entre rire et nostalgie. Je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir de l'empathie pour Spud, qui m'a beaucoup touchée. La bande original est toujours aussi explosive, avec quelques clins d'oeils  au premier volet. Je regrette qu'il ne soit pas resté plus longtemps à l'affiche, d'autant que la suite était attendue. Pari réussi pour Dany Boyle, une suite que l'on visionne avec plaisir.

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

Le terminal

Publié le par Emy Lee

Sortie le 15 septembre 2004.

Titre original : The terminal.

Réalisé par Steven Spielberg, scénario de Sacha Gervais et Jeff Nathanson, musique de John Williams.

Acteurs : Tom Hanks (Viktor Navorski), Catherine Zeta-Jones (Amélia Warren), Stanley Ricci (Frank Dixon), Chi McBride (Mulroy), Diego Luna (Enrique Cruz), Zoë Saldana (Torres), Corey Reynolds (Waylin), Guillermo Diaz (Bobby Alima), Barry Shabaka  Henley (Thurman), Kumar Pallana (Gupta Rajan), Eddie Jones (Salchak), Jude Ciccolella (Karl Iverson), Fini Bell (Nadia) et Benny Gilson (lui-même).

Histoire : Viktor Navorski est l'un des milliers de touristes qui débarquent chaque jour à l'aéroport JFK de New York. Mais a quelques heures de son arrivées, voilà qu'un coup d'État bouleversé son pays natal. Ce coup d'État fait de Viktor un apatride. Les portes de l'Amérique se ferment devant lui, ainsi que celle de son pays, la Krakozie. Viktor se retrouve alors coincé à l'aéroport...

Mon avis : J'avais visionné ce film à sa sortie en salle, j'en étais tombée en admiration. Je ne saurais dire pourquoi, comme je ne saurais comment expliquer mon envie irrépressible de le visionner à ce moment mais c'est un de mes énormes coup de coeur. Qu'est-ce qui m'attire le plus dans ce film ? Peut-être l'histoire touchante de Viktor ? La réalisation de papa Spielberg ? La magnifique bande originale de John Williams ? Le jeu de Tom Hanks ? La découverte de Stanley Tucci ? Le sublime décor de l'aéroport ? Je pense que c'est un peu tout ce mélange qui m'attire dans ce film. J'aime autant un point que les autres et ça en fait vraiment un de mes coups de coeurs que je voulais absolument vous présenter.... Sauf que maintenant que je peux vous en parler je ne sais qu'en dire... L'histoire est belle et émouvante, on s'attache très vite à Viktor, on a envie de cracher au visage de Dixon... Bref on passe par toutes les émotions possibles et on adore ça ! Si vous n'avez encore jamais vu ce film, foncé vite ! Prévoyez simplement la boîte de mouchoirs car vous risquez fort d'en avoir besoin.

5 étoiles.

Voir les commentaires

Captain Fantastic

Publié le par Emy Lee

Sortie le 12 octobre 2016.

Réalisation et scénario par Matt Ross, et musique d'Alex Somers.

Acteurs : Viggo Mortensen (Ben), Frank Langella (Jack), George Mackay (Bonovan), Samantha Isler (Kierlyr), Annalise Basso (Vespyr), Nicholas Hamilton (Rellian), Shree Crooks (Zaja), Charlie Shotwell (Nai), Ann Dowd (Abigail), Erin Moriatry (Claire), Missi Pyle (Ellen), Kathryn Hahn (Harper), Steve Zahn (Dave), Trin Miller (Leslie), Elijah Stevenson (Justin) et Teddy Van Ee (Jackson).

Histoire : Dans les forêts reculées du nord-ouest des Etats-Unis, vivant isolé de la société, un père dévoué a consacré sa vie toute entière à faire de ses six jeunes enfants d’extraordinaires adultes.
Mais quand le destin frappe sa famille, ils doivent abandonner ce paradis qu’il avait créé pour eux. La découverte du monde extérieur va l’obliger à questionner ses méthodes d’éducation et remettre en cause tout ce qu’il leur a appris.

Mon avis : Pour ma part, le film était passé totalement inaperçus. Ce n'est qu'en constatant les retours positifs que j'ai eu envie de le découvrir. Je n'avais pas du tout d'attente, puisqu'une fois n'est pas coutume je suis allée voir le film les mains dans les poches sans vraiment savoir ce que j'allais voir. Que dire... Les mots me manquent pour pouvoir exprimer ce que je ressens. Le film est un petit bijou autant que le plan scénaristique que sur sa réalisation. On a une superbe photographie, un très bon jeu de lumière, et un casting de folie. Avant de voir le film, je faisais le triste constat de ne pas avoir vu Viggo Mortensen depuis bien longtemps dans un film. On peut dire qu'il revient en force dans ce rôle de père de famille anarchiste. C'est d'ailleurs tout le thème du film, la différence, les choix d'éducation et l'absence de compréhension. Ben nous prouve qu'il n'y a pas de méthode d'éducation parfaite. Certes ses enfants sont éduqué, ils prouvent à plusieurs reprises leur intellect même chez les plus jeunes. Pour autant, il déconne dans sa manière de pratiquer, pouvant mettre ses enfants en danger et pouvant être assimiler à de la négligence ou de la maltraitance comme cela est signifié dans le film. Une très belle découverte ce film, un poil triste car on fini par s'attacher à ses personnages, à leurs différences et on aimerait presque faire partie de cette famille. Dans ce film, on traverse un peu tout, à la fois l'action, le deuil, l'histoire familiale, la culpabilité, le rejet, le bonheur, l'espoir, la différence et enfin l'amour. J'ai trouvé leur dévouement à leur mère cent fois plus touchant que nos enterrement classique qui nous paraissent obsolète dans ce film. D'ailleurs après avoir vécu avec eux quelque temps dans les.bois, toute notre société nous paraît obsolète. Si vous n'avez pas encore découvert ce film je vous invite fortement à le faire !!!

5 étoiles.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>