Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #sport event tag

De toutes nos forces

Publié le par Emy Lee

De toutes nos forces

Sortie le 26 mars 2014.

Réalisé par Nils Tavernier, scénario de Pierre Leyssieux, Laurent Bertoni et Nils Tavernier et musique de Bardi Johannsson .

Acteurs : Jacques Gamblin (Paul Amblard), Alexandra Lamy (Claire Amblard), Fabien Héraud (Julien Amblard), Sophie de Fürst (Sophie Amblard); Pablo ¨Pauly (Yohan), Xavier Mathieu (Sergio), Christelle Cornil (Isabelle), Frédéric Epaud (Docteur Pascal), (Sonia Jacob (Kiné), Yvette Petit (Mme Blanchard), Laura Lardeux (Anne), Laurence Laouadi (Educatrice) et Marine Thévenin (Katia).

Histoire : Comme tous les adolescents, Julien rêve d'aventures et de sensations fortes. Mais lorsqu'on vit dans un fauteuil roulant, ces rêves-là sont difficilement réalisables. Pour y parvenir, il met au défi son père de concourir avec lui au triathlon "Ironman" de Nice : une des épreuves sportives les plus difficiles qui soit. Autour d'eux, c'est toute une famille qui va se reconstruire pour tenter d'aller au bout de cet incroyable exploit.

Mon avis : C'est une très belle histoire que nous offre Nils Tavernier, inspirée de fait réel concernant un duo américain (père et fils) qui arpente les différents marathon depuis des années. Le film est magnifique avec une réalisation au plus près du réalisme et des sentiments des personnages. Un paysage superbe, des images à couper le souffle. Et un duo que l'on apprécie de plus en plus au fil du film. Il y a cependant un bémol, qui passe indifférent pour toute personne novice. Certes les faits reste réaliste mais très éloigné de la réalité et du combat mené chaque jour. Au commencement, nous avons un père se retrouvant au chômage, qui n'a jamais été présent à son domicile et qui se contentait de visite ponctuelle. Cela lui convenait et la famille a appris à vivre sans lui. Or le fait de revenir lui procure une angoisse d'autant qu'il doit côtoyer un fils qu'il ne reconnait pas comme tel. Et on va nous faire croire que dix-huit année à ignorer ce dernier, une course va suffire pour resserrer et créer des liens et qu'il considère son fils comme une personne et non comme une contrainte... Très simpliste, on voit d'ailleurs le changement radical entre lien plus que pauvre pour passer à une complicité des plus intimes. Autre fait, si Julien se bat pour exister, pour être considéré en adulte et pour réaliser un rêve, sa n'enlève pas la mentalité des gens. Le handicap fait peur, nous répugne et préférons l'ignorer. Il est donc étonnant qu'en France, il arrive sans trop de difficulté et juste en poussant un coup de gueule à réaliser une des courses les plus difficiles et à obtenir le matériel nécessaire en très peu de temps... Quand on observe rien que le temps d'obtenir une place en établissement médical ou en accueil de jour sa pose question. Donc on est dans un film, tout est facile et tout est bien qui fini bien. Et en cela, il est très réussi et il fait toutefois parti des beaux films que j'ai pu voir cette année et que je recommande. Pourtant, tout le long de la course et même pendant l'entraînement, je n'ai pas pu m'empêcher de penser que Julien était égoïste, allant jusqu'à mettre en danger la santé de son père pour une course. Pourquoi se lancer dans un tel marathon et pour quoi ne pas avoir commencer avec des petites courses classiques qui sont déjà bien éprouvante. A moins qu'il lui fasse d'une certaine façon payé son absence et son désinvestissement dans son rôle de père, mais le scénario et la réalisation ne le laisse pas entendre. Du point de vu du casting, j'ai adoré Jacques Gamblin, qui n'avait jusque là que peu retenu mon attention. Il a très bien interpréter cette froideur, cette déception du début et le courage pour cette course sans fin et Fabien Héraud est excellent, il nous ferait presque oublier son handicap et fait toutefois tomber quelques barrières, ne serait-se que le regard des autres en comparaison du soutien de ses quo-disciples. Un très beau film, dont on sait qu'il faut laisser quelques aspects de côté mais qui aura peut être le mérite d'ouvrir les yeux de certains en montrant que la personne handicapée est une personne comme les autres, humaines et avec des sentiments qui a juste une différence dont on n'a pas à avoir peur.

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

L'esprit d'équipe

Publié le par Emy Lee

L'esprit d'équipe

Sortie en 1983.

Titre original: All the right moves.

Réalisé par Michael Chapman, scénario de Michael Kane et musique de David Richard Campbell.

Acteurs: Tom Cruise (Stefen Djordjevic), Craig T Nelson (Coach Nickerson), Lea Thompson (Lisa Litski), Charles Cioffi (M. Djordjevic), Chris Penn (Brian), Terry O'Quinn (Freeman Smith), Gary Graham (Greg), Paul Carafotes (Salvucci), Sandy Faison (Suzie), Keith Diamond (Fox) et Paige Lyn Price (Tracy).

Histoire: Les rêves de gloire d'un jeune joueur de football américain qui veut à tout prix partir de sa petite ville industrielle de Pennsylvanie.

Mon avis: un film qui se laisse regarder, rien de bien impressionnant dans sa réalisation et dans son histoire. En revanche un casting impressionnant et prestigieux (sauf pour l'époque). J'ai adoré le duo formé par Tom Cruise et Lea Thompson, j'aurais aimé les voir plus souvent à l'écran. Un jeune homme prêt à tout pour devenir quelqu'un, pour sortir d'un milieu très industriel. Une histoire sympathique mais qui a été réalisé de nombreuse fois, et celle-ci n'a rien d'extraordinaire.

2,5 étoiles.

Voir les commentaires