Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Rocky II, la revanche

Publié le par Emy Lee

Sortie en 1979.

Réalisation et scénario par Sylvester Stallone, et musique de Bill Conti.

Acteurs : Sylvester Stallone (Rocky Balboa, l'étalon italien), Talia Shire (Adrian Balboa), Burt Young (Paulie), Carl Weathers (Apollo Creed), Burgess Meredith (Mickey), Joe Spinell (Gazzo), Leonard Gaines (Agent), Sylvia Meals (Mary Anne Creed), Frank McRae (Meat Foremant), Al Silvani (Cutter), Jane Marla Robbins (Gloria), Fran Ryan (Infirmière), Frank Stallone (Chanteur) et Tony Burton (Duke).

Histoire : Après avoir fait trembler le champion Apollo Creed, Rocky Balboa décide de prendre sa retraite dénonçant la violence des combats et souhaitant retrouver une vie tranquille et se posé dans sa relation avec Adrienne. Seulement Apollo Creed n'accepte pas l'issu du dernier combat et reçois les critiques du monde du sport, il ne souhaite qu'une chose, prendre sa revanche et prouvé que le combat n'était pas truqué. En parallèle, Rocky fait face aux difficultés de son statut, de l'absence de diplôme, de la misère sociale, tout en construisant sa vie avec Adrienne. Mais il se rend compte au fur et à mesure qu'il n'est malheureusement bon qu'à une seule chose : boxer...

Mon avis : Je l'ai déjà dit lors de ma précédente critique du premier volet de la franchise, Rocky est certainement un des personnages du cinéma que j'affectionne le plus au vu de sa dimension sociale et de son parcours. On retrouve donc nos personnages dans la dynamique du premier volet, on nous replonge quelques minutes dans le match pour nous montrer l'après. Les coups, la médecine, les séquelles et des personnages bien amoché par leur combat. Alors que Rocky a attendu ça toute sa vie, il se retire de la boxe. Assister à la vie de Rocky après ce match est vraiment intéressant. On se rend compte une fois de plus de ses limites, de ses extravagances et de sa déchéance. Rocky n'aspirait qu'à une chose, la belle vie. Mais ce n'est pas avec un seul combat que tout va changer. Adrian, femme de l'ombre, va pourtant se révéler plus pragmatique que son mari, consciente de l'aspect éphémère de la situation mais n'approuvant pour autant pas que Rocky mette à nouveau sa vie en danger. Et à côté, on rencontre Apollo, dans sa vie bien rangé, qui n'arrive pas à se faire à l'idée d'avoir gagné dans des circonstances peu accommodante. Cette suite est très réussi. On sent très bien l'affection que porte Stallone pour son personnage emblématique au travers du quel il expose ses propres difficultés. Même si le film peut avoir une certaine redondance avec le premier sur les grandes lignes, il nous fait pourtant rentrer davantage dans ce quartier de Chicago et dans sa problématique sociale. On s'attache de plus en plus aux personnages, même Paulie qui se montrait pourtant si détestable dans le premier volet. La réalisation est vraiment chouette, le scénario bien construit même sur le moindre petit détail. A voir et à revoir sans fin, pour moi Stallone réussi haut la main son pari et nous offre un très bon second volet pour cette franchise.

5 étoiles.

Commenter cet article