Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Né quelque part

Publié le par Emy Lee

Né quelque part

Sortie le 19 juin 2013.

Réalisé par Mohamed Hamidi, scénario d'Alain-Michel Blanc et Mohamed Hamidi et musique d'Armand Amar.

Acteurs: Tewfik Jallab (Farid), Jamel Debbouze (Farid, le cousin), Fatsah Bouyahmed (Fatah), Malik Bentalha (Kikim), Abdelkadder Secteur (Secteur), Fehd Benchemsi (Nordine), Mourad Zaoui (Moustapha), Mohamed Majd (Hadj), Julie de Bona (Audrey), Miloud Khetib (Hame Brahim) et Zined Obeid (Samira).

Histoire: Farid, jeune franças de vingt-six ans, doit aller en Algérie pour sauver la maison de son père. Découvrant ce pays où il n'a jamais mis les pieds, il tombe sous le charme d'une galerie de personnages étonnants dont l'humour et la simplicité vont profondément le toucher. Parmi eux, son cousin, un jeune homme vif et débrouillard qui nourrit le rêve de pouvoir rejoindre la France....

Mon avis: Loin de l'image que j'avais de ce film, il en est pas moins exceptionnel. Un film comme je les aime, avec un sujet à chaud, traitant de nombreuse difficulté à la fois des immigrés qui retournent au "bled" et des algériens. Toutes les difficultés pouvant être rencontré sont traité: la considération des immigrés, la condition des algériens, l'histoire du pays et de la famille.... A mon goût le sujet n'est pas assez poussé, et aurait pu être davantage exploité, on parle énormément de ses immigrés qui ne sont finalement ni français, ni étrangé et je n'ai pas retrouvé ce thème (peut être ne l'ai-je pas compris). Belle découverte, au delà des paysages d'Algérie, magnifique, de l'acteur Tewfik Jallab qui joue merveilleusement bien et qui a une certaine présence à l'écran. J'aurais personnellement pu suivre son aventure une heure de plus, cela m'a intéressé et passionné. Si vous ne l'avez pas vu, je vous recommande fortement, au lieu de se bourrer de tous ses blockbusters comme les américains savent si bien nous vendre.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Cloud Atlas

Publié le par Emy Lee

Cloud Atlas

Sortie le 13 mars 2013.

Réalisé et scénario par Lana Wachowdki, Tom Tykwer et Andy Wachowski, d'après l'oeuvre de David Mitchell et musique de Tom Tykwer, Johnny Kilmek et Reinhold Heil.

Acteurs: Tom Hanks (Dr Henry Goose/ Isaac sachs/ Dermot Hoggins/ Interprète de Cavendish/ Zachry), Halle Berry (Femme indienne/ Jocasta Ayrs/ Luisa Rey/ Invitée indienne/ Ovid/ Meronym), Jim Broadbent (Capitaine Molyneux/ Vyvyan Ayrs/ Timothy Cavendish/ Musicien coréen/ Prescient 2), Hugo Weaving (Haskell Moore/ Tadeusz Kesselring/ Bill Smoke/ L'infirmière Noakes/ Boardman Mephi/ vieux Georgie), Jim Sturgess (Adam Ewing/ Client d'hôtel pauvre/ père de Megan/ Montagnard/ Hae-Joo Chang/ Adam), Doona Bae (Tilda/ mère de Megan/ Femme mexicaine/ Sonmi-451/ Sonmi-351/ Sonmi prostituée), Ben Wishaw (Mousse/ Robert Frobisher/ Vendeur magasin/ Georgette/ Homme tribu), Keith David (Kupaka/ Joe Napier/ An-Kor Apis/ Prescient), James d'Arcy (Rufus Sixsmith jeune et âgé/ Infirmier James/ Archiviste), Zhou Xun (Talbot/ Directeur d'hôtel/ Yoona-939/ Rose), David Gyasi (Autua), Susan Sarandon (Madame Horrox/ Ursula âgée/ Yusouf Suleiman/ Abbesse), Hugh Grant (Révérend Gilles Horrox/ Gorille hôtel/ Lloyd Hooks/ Denholme Cavendish/ Seer Rhee/ Chef Kona).

Histoire: A travers une histoire qui se déroule sur cinq siècles dans plusieurs espaces temps, des êtres se croisent et se retrouvent d'une vie à l'autre, naissant et renaissant successivement... Tandis que leurs décisions ont des conséquences sur leur parcours, dans le passé, le présent et l'avenir lointain, un tueur devient un héros et un seul acte de générosité suffit à entraîner des répercussions pendants plusieurs siècles et à provoquer une révolution. Tout, absolument tout, est lié.

Mon avis: Difficile de donné son avis sur un tel film, comme les Wachowski savent y faire pour nous laisser dans l'intrigue et nous obliger à revoir leur "œuvre". Je ne suis d'ailleurs d'avoir vraiment compris le sens de ce film, pour moi il traite finalement de la puissance de l'amour et du renouveau de chacun, j'ai pu lire que d'autre en avait une interprétation différente. Plusieurs énigmes subsistent cependant comme ses étoiles filantes (tâche de naissance) quel en est la signification exact? Et pour voir comment chaque décisions des uns à une impact sur la vie des autres. Pour toutes ses questions, un revisionnage est nécessaire je pense, ce qui rebute les 2h45 du film.Si on ne voit pas vraiment le temps passé en raison des différents environnements, histoires, des décors, de la bande original, on est cependant impatient de découvrir la chute et d'obtenir les réponses à nos questions. Le casting est prestigieux et somptueux, chacun tient ses rôles à merveilles, j'ai été d'autant plus subjugués par Tom Hanks (j'avais l'impression de le voir partout), mais chacun à très bien joués. Seul petit bémol, certaines transformations, notamment quand on a voulu passer les hommes en femmes, cela paraissait peu crédible et se voyait vraiment trop, après je comprend le but et l’intérêt, mais pas terrible. La bande original est magnifique. Vraiment tout est réuni dans ce film plaire au plus grand nombre et suivre ses différentes histoire est très intéressante.

4,5 étoiles.

Voir les commentaires

Un prince (presque) charmant

Publié le par Emy Lee

Un prince (presque) charmant

Sortie le 9 janvier 2013.

Réalisé par Phillipe Lellouche, scénario de Luc Besson et Phillipe Lellouche et musique de Christophe La Pinta.

Acteurs: Vincent Perez (Jean-Marc), Vahina Giocante (Marie), Jaques Weber (Charles Lavantin), Nicole Calfan (Mireille Lavantin), Chloé Coulloud (Marie, la fille), Jérôme Kircher (Bertrand), Moussa Maaskri (Samos), Côme Levin (Seb), Judith Siboni (Evelyne), Pierre Laplace (Paysan) et Grigouri Manoukov (Kotchev).

Histoire: Jean-Marc, quadra carriériste et pressé ne cherchant qu'à satisfaire ses intérêts personnels, va croiser malgré lui la route de Marie. Tout oppose cet homme d'affaire et cette jeune femme éprise de liberté et de justice. Ces deux là n'auraient jamais dû se rencontrer et pourtant la vie en a voulu autrement.

Mon avis: Schéma classique de la comédie romantique, terminant par un happy end. On passe un bon moment, les paysages sont magnifiques et la bande original sympathique. Le duo vincent perez et vahina giocante fonctionne bien à l'écran. On sourit, on tombe sous le charme. Mais rien d'extraordinaire, il ne révolutionne pas le genre.

2,5 étoiles.

Voir les commentaires

La Chasse

Publié le par Emy Lee

La Chasse

Sortie le 14 novembre 2012.

Titre original: Jagten.

Réalisé par Thomas Vinterberg, scénario de Tobias Lindholm et Thomas Vinterberg et musique de Nikolaj Egelund.

Acteurs: Mads Mikkelsen (Lucas), Thomas Bo Larsen (Theo), Annika Wedderkopp (Klara), Lasse Fogelstrom (Marcus), Susse Wold (Grethe), Anne Louise Hassing (Agnès), Lars Ranthe (Bruun), Alexandra Rapaport (Nadja), Katrine Brygmann (Kirsten), Daniel Engstrup (Johan), Steen Ordell Gulfbrendsen (Lars T), Bjarne Henriksen (Ole), Karina Fogh Holmkjaer (Ulla), Jacob Hojlev Jorgensen (Erik), Frank Rubeak (Elias), Rasmus Lind Rubin (Pede), Soren Ronholt (Big Carsten), Sebastian Bull Sarning (Torsten), Hana Shuan (Tiny) et Troels Thorsen (Bent).

Histoire: Après un divorce difficile, Lucas, quarante ans, a trouvé une nouvelle petite amie, un nouveau travail et il s'applique à reconstruire sa relation avec Marcus, son fils adolescent. Mais quelque chose tourne mal. Une remarque en passant. Un mensonge fortuit. Et alors que la neige commence à tomber et que les lumières de Noël s'illuminent, le mensonge se répand comme un virus invisible. La stupeur et la méfiance se propagent et la petite communauté plonge dans l'hystérie collective, obligeant Lucas à se battre pour sauver sa vie et sa dignité.

Mon avis: Un sujet difficile à aborder car il est encore très tabou dans notre société, surtout que Thomas Vinterberg prend parti pour l'accusé, ce qui n'est pas acceptable. La parole d'un enfant est d'or et véridique, il est impensable que celui-ci puisse mentir. Le thème est difficile, la pédophilie, mais surtout on voit dans ce film à quel point le mensonge peut détruire la vie d'une ou plusieurs personnes. Mads Mikkelsen interprète brillamment cette "victime" et à amplement mérité sa palme. Il est intéressant de pouvoir se positionner à la place de l'accusé, de voir jusqu'où la bêtise humaine peut aller et affecter celle d'autrui. La bande original apporte un plus au film, notamment un peu plus de légèreté dans cette histoire et elle est très belle. On ne peut s'empêcher d'avoir de l'empathie pour Lucas, qui traverse une à une les épreuves, un combat sans fin, qui va marquer les esprits, sans pleurer on verse toutefois sa larme (du moins sa a été mon cas) parce qu'il est difficile de comprendre cet acharnement. Je recommande fortement ce film, si vous ne l'avez pas encore vu, il est magnifique.

4,5 étoiles.

Voir les commentaires

La Rafle

Publié le par Emy Lee

La Rafle

Sortie le 10 mars 2010.

Réalisateur Rose Bosch, scénario de Rose Bosch et musique de Christian Henson.

Acteurs: Mélanie Laurent (Annette Monod), Jean Reno (Dr David Sheinbaum), Gad Elmaleh (Schmuel Weisman), Raphaëlle Agogué (Sura Weismann), Hugo Leverdez (Jo Weismann), Sylvie Testud (Bella Zygler), Anne Brochet (Dina Traube), Catherine Allegret (Concierge Tati), Isabelle Gélinas (Hélène Timonier), Rebecca Marder (Rachel Weismann), Barnabas Réti (Monsieur Goldstein), Udi Schenk (Adolf Hitler), Catherine Hosmalin (la Boulangère), Thomas Darchinger (Heinrich Himmler), Holger Daemgen (Karl Oberg), Bernhard Schütz (Helmut Knochen), Franziska Schubert (Eva Braun), Adèle Exarchopoulos (Anna Traube), Oliver Cywie (Simon Zygler), Matthieu Di Concetto (Noé Zygler), Salomé Sebbag (Louise Zygler), Caroline Raynaud (Paule Fétiveau), Jean-Michel Noirey (Pierre Laval) et Marc Rioufol (Jean Le Guay).

Histoire: 1942, Joseph a onze ans et ce matin de juin, il doit aller à l'école, une étoile jaune cousue sur sa poitrine.Il reçoit les encouragements d'un voisin brocanteur. Les railleries d'une boulangère. Entre bienveillance et mépris, Jo, ses copains juifs comme lui, leurs familles, apprennent la vie dans un Paris occupé, sur la butte de Montmartre, où ils ont trouvé refuge. Du moins le croient-ils jusqu'à ce matin de 16 juillet 1942, ou leur fragile bonheur bascule... Tous les personnages du film ont existé. Tous les événements, même les plus extrêmes, ont eu lieu cet été 1942.

Mon avis: Il y a tellement de film sur la seconde guerre mondiale et toutes les tortures faites aux juifs que ce film aurait pu être redondent. Et pourtant, il est poignant, difficile à voir. On s'interroge, se questionne, on a beaucoup d'empathie, de tristesse, d'attachement... sur les faits et les personnages. On se demande comment tant de choses ont pu se produire. Ce qui aurait pu être un énième film sur le sujet s'est avéré être un complément. Une des difficultés à été d'oublier les rôles comiques de Gad Elmaleh pour ce concentrer sur le personnage dramatique et naïf qu'il interprète. D'ailleurs il a prouvé qu'il pouvait joué autre chose qu'un trublion. La réalisation est très bien faite, après chaque scène forte en émotion, et suivi d'une scène un peu plus légère ou le spectateur peut se détendre avant la prochaine. La bande original aide également beaucoup à détendre ou pas. Des interrogations subsistent pourtant, sur ce jour dramatique qui a fait basculer la France. Si vous ne l'avez pas encore vu, courez vite, c'est surement l'un des plus beaux films français sur le sujet (le meilleur restera la liste de Schindler de Spielberg).

4,5 étoiles.

Voir les commentaires

Ce qui vous attends si vous attendez un enfant

Publié le par Emy Lee

Ce qui vous attends si vous attendez un enfant

Sortie le 20 juin 2012.

Titre original: What to expect when you're expecting.

Réalisé par Kirk Jones II, scénario d'Heather Hach et Shauna Cross d'après l'oeuvre d'Heidi Murkoff et musique de Mark Mothersbaugh.

Acteurs: Cameron Diaz (Jules), Jennifer Lopez (Holly), Elizabeth Banks (Wendy), Anna Kendrick (Rosie), Chace Crawford (Marco), Brooklyn Decker (Skyler), Ben Falcone (Gary), Matthew Morrison (Evan), Dennis Quaid (Ramsey), Chris Rock (Vic), Rodrigo Santoro (Alex) et Joe Manganiello (Davis).

Histoire: Fous de joie à l'idée de fonder une famille, Jules, séduisante icône du fitness à la télé, star d'une émission de danse, réalisent que leur vie sous les projecteurs n'a aucune chance de résister aux exigences inattendues qui accompagnent une grossess. Wendy, auteur à succès, folle de bébés, se retrouve pour la première fois dans la peau des futures mamans auxquelles elle prodigue ses conseils et découvre les surprenants effets physiques engendrés par les hormones de la grossesse. Son mari, Gary, essaie de ne pas se faire humilier par son père, doté d'un esprit de compétition affûté, dont la très jeune femme trophée, Skyler, attend des jumeaux. Holly, photographe, se prépare à parcourir le monde pour adopter un enfant, mais son mari Alex ne se sent pas prêt et tente de contenir sa panique avec l'aide d'un groupe de jeunes pères solidaires parlent avec franchise de la paternité. Rosie et Marco, deux chefs cuisiniers rivaux de "food trucks", ont une aventure et se retrouvent face à un dilemme: que faire quand votre premier enfant s'annonce avant votre premier rendez-vous?

Mon avis: Une comédie sympathique qui reprend tous les aléas de la grossesse et ce dont toute femmes redoutent à un moment ou un autre de sa vie. Ce film ressemble à tout film ayant un fort casting, j'avoue ne plus en attendre grand chose. Mais celui-ci reste toutefois sympathique même si certaines scènes ou gags sont à oublier. Le casting se comporte essentiellement d'acteurs/actrices habitué(e)s aux comédies romantiques. Tout fini bien sur en happy end, comme les américains savent si bien le faire. A voir si on l'a sous la main.

2,5 étoiles.

Voir les commentaires

La mort vous va si bien

Publié le par Emy Lee

La mort vous va si bien

Sortie le 23 décembre 1992.

Titre original: Death becomes her.

Réalisé par Robert Zemeckis, scénario de Martin Donovan et David Koepp et musique de David Koepp et Alan Silvestri.

Acteurs: Meryl Streep (Madeline Ashton), Goldie Hawn (Helen Sharp), Bruce Willis (Ernest Menville), Isabella Rossellini (Lisle Von Rhoman), Ian Ogilvy (Chagall), Adam Storke (Dakota), Nancy Fish (Rose), Sydney Pollack (Docteur aux urgences), Michelle Johnson (Anna) et Mary Ellen Trainor (Vivian Adams).

Histoire: Depuis des années, Madeline, une actrice médiocre, vole les amants de son amie Helen, écrivain. Un soir, cette dernière se rend au spectacle de son amie, accompagnée de son fiancé Ernest, séduisant chirurgien esthétique. Une fois de plus, l'actrice joue de ses charmes et finit par épouser Ernest. Helen sombre dans la dépression et devient obèse, vouant une haine secrète envers son ancienne amie. Quatorze années plus tard, Madeline essaye désespérément de lutter contre le vieillissement de son corps. Elle a totalement anéanti Ernest, devenu alcoolique et qui en est réduit à voir sa femme parader avec ses jeunes amants. C'est alors qu'Helen entre en scène, plus sublime que jamais et venue pour reprendre son dû.

Mon avis: un film complétement barré, drôle au possible qui rappel un peu l'esprit de "Qui veut la peau de Roger Rabbit" dans son décalage et son esprit. On passe un bon moment, on rit beaucoup tellement les situations sont grotesque et énorme. Avec un grand casting, des grands du cinéma. Qui se moque de la vieillesse et de la jeunesse éternelle recherché par les acteurs ou les personnes en recherche continuelle de leur jeunesse. Poussée à l'extrême mais tellement réaliste. Accompagné d'une bande original très intéressante et qui colle à l'environnement du film.

3 étoiles.

Voir les commentaires

Fanny

Publié le par Emy Lee

Fanny

Sortie le 10 juillet 2013.

Réalisé par Daniel Auteuil, scénario de Daniel Auteuil d'après l’œuvre de Marcel Pagnol et musique d'Alexandre Desplat.

Acteurs: Daniel Auteuil (César), Victoire Belezy (Fanny), Jean-Pierre Darroussin (Panisse), Raphaël Personnaz (Marius), Marie-Anne Chazel (Honorine), Nicolas Vaude (Monsieur Brun), Daniel Russo (Escartfigue), Arianne Ascaride (Claudine) et Bernard Larmande (Le docteur).

Histoire: Fanny, amoureuse et abandonnée, apprend qu'elle attend un enfant de Marius. Elle se retrouve en position dramatique de mère-fille, incapable d'assurer son propre avenir et celui de son enfant. Elle accepte alors, avec l'approbation de sa mère et de César de se marier avec un commerçant prospère du port, Honoré Panisse.

Mon avis: Le second volet de cette trilogie est tout aussi bon que le premier, on retrouve avec plaisir les personnages et le paysage de Marseille. Cependant il est bien plus triste que le premier, bien plus sombre mais traite d'un sujet important mais qui me semble oublier: le respect et l'honneur. Je ne redirai pas ce que j'ai noté dans la critique de "Marius", on retrouve les mêmes bonnes choses. Victoire Belezy est très convaincante et éblouissante dans ce rôle d'une Fanny désoeuvré et tourmenté entre amour et intéret. Il est tout aussi intéressant, et beau que le premier, il est cependant beaucoup plus émouvant. Tout autant avoir et pressé de voir "César" le dernier volet de la trilogie.

4,5 étoiles.

Voir les commentaires

Marius

Publié le par Emy Lee

Marius

Sortie le 10 juillet 2013.

Réalisé par Daniel Auteuil, scénario de Daniel Auteuil d'après l'oeuvre de Marcel Pagnol et musique d'Alexandre Desplat.

Acteurs: Daniel Auteuil (César), Raphaël Personnaz (Marius), Jean-Pierre Darroussin (Panisse), Victoire Belezy (Fanny), Marie-Anne Chazel (Honorine), Nicolas Vaude (Monsieur Brun), Daniel Russo (Escartefigue) et Rufus (Piquoiseau).

Histoire: L'histoire de Marius se déroule sur le vieux-port de Marseille, dans le Bar de la Marine tenu par César et son fils Marius. Marius ne rêve que d'embarquer sur un des bateaux qui passent devant le bar et prendre le large vers les pays lointains. Fanny, jeune et jolie marchande de coquillages sur le devant du bar, aime secrétement Marius depuis l'enfance; Marius, sans l'avouer, a toujours aimé Fanny.

Mon avis: Avant toute chose, je n'ai pas vu ni lu l’œuvre de Pagnol, à mon grand regret. J'avais déjà été fortement convaincu par le premier film de Daniel Auteuil, "La fille du Puisatier" qui rendait déjà hommage à Pagnol et à la région PACA, où l'acteur/réalisateur à grandit. Aujourd'hui il nous offre "Marius", surement l'histoire la plus culte de Pagnol, notamment par sa scène et ses répliques inoubliables. Pour moi c'est une réussite, j'ai été séduite par beaucoup de choses, les plans, les décors, les paysages, les costumes, les personnages, les acteurs. Tout est réunit pour plaire, la difficulté résulte dans la retranscription d'Auteuil qui souhaite nous transmettre cette histoire comme au théâtre, le jeu des acteurs sans ressent. Personnellement sa ne me déplait pas, je trouve que sa donne davantage d'âme à l'histoire et aux personnages. Mais certains ont été dérangé et on qualifié "de mauvais jeu". Il a également su nous transmettre la passion et la beauté de la région et notamment de la ville de Marseille: Notre Dame de la Garde, vieux-port, Calanque, Gare Saint Charles, et Maquis. Connaissant la ville, je suis très curieuse de savoir comment ils ont réalisé les plans pour éviter qu'on ne voit la vie moderne. Les acteurs, ont ne les présentes plus, ils sont convaincants et envoûtant, on croit immédiatement en leur personnage. La nouveauté réside dans les personnages principaux, Marius brillamment interprété par Raphaël Personnaz qui sait être envoûtant, séduisant, rêveur, convaincu,.. d'un simple regard, dès les premières minutes j'ai été conquise par son charme, je n'en ai pas oublié son jeu d'acteur, et j'espère le voir dans d'autre film. Mais également Fanny, interprétée par Victoire Belezy, une magnifique poupée, charmante et naturelle, elle représente bien son personnage innocent et est très convaincante. Ce premier film est une bonne comédie, j'ai ris à plusieurs reprises des frasques de Marius et César, des différentes répliques et situations.J'avoue avoir hâte de découvrir l’œuvre de Pagnol maintenant.

4,5 étoiles.

Voir les commentaires

Je suis une légende

Publié le par Emy Lee

Je suis une légende

Sortie le 19 décembre 2007.

Titre original: I'm Legend.

Réalisé par Francis Lawrence, scénario de Mark Protosevitch d'après l'oeuvre de Richard Mathson et musique de James Newton Howard.

Acteurs: Will Smith (Robert Neville), Sali Richardson (Zoe Neville), Willow Smith (Marley Neville), Alice Braga (Anna), Charlie Tahan (Ethan), Dash Mihok (Mâle Alpha), Joanna Numata (Femelle Alpha), Darell Foster (Mike militaire), Damuel Glen (Jay militaire), Paradox Pollack (Alpha Guard) et Emma Thompson (Dr. Krippin).

Histoire: Robert Neville était un savant de haut niveau et de réputation mondiale, mais il en aurait fallu plus pour stopper les ravages de cet incurable et terrifiant virus d'origine humaine. Mystérieusement immunisé contre le mal, Neville est aujourd'hui le dernier homme à hanter les ruines de New York.

Mon avis: J'adore ce film, seul au monde reflète tellement le caractère et la sensibilité humaine, Francis Lawrence à réussi à la transposer à l'écran pour notre plus grande joie. On se prend d'affection pour Neville, ses malheurs, sa construction depuis qu'il est seul et son quotidien. C'est également impressionnant de voir New York dévasté par les "contaminés" et de voir à quel point la nature à repris le dessus. Will Smith est très convaincant et nous offre surement une de ses meilleurs prestations, puisqu'il tient à lui seul ce film. La bande original est également magnifique, ses notes de piano répétitive. Pour moi tout est réunis pour aimer ce film, j'étais sortie de la salle retournée, avec de nombreuses interrogations quand à la condition humaine et son utilité.

4 étoiles

Voir les commentaires

1 2 > >>