Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Quatre mariages et un enterrement

Publié le par Emy Lee

Quatre mariages et un enterrement

Sortie le 27 avril 1994.

Titre original : Four weddings and a funeral.

Réalisé par Mike Newell, scénario de Richard Curtis et musique de Richard Rodney Bennett.

Acteurs: Hugh Grant (Charles), Andie MacDowell (Carrie), Simon Callow (Gareth), John Hannah (Matthew), Kristine Scott Thomas (Fiona), Rowan Atkinson (Père Gérald), Sophie Thompson (Lydia), Corin Redgrave (Hamish), James Fleet (Tom), Charlotte Coleman (Scarlett), David Bower (David), Timothy Walker (Angus), Sara Crowe (Laura) et Ronald Herdman (Vicar).

Histoire : Charles est célibataire. Seul son petit cercle d'amis, composé de Fiona, Gareth, Tom, Matthew et Scarlett, sa colocataire. L'amour ne le tente pas et quand il fait la connaissance de Carrie lors d'un mariage où il officie en tant que témoin, il n'imagine en rien la passion qui va l'envahir. Car Charles tombe amoureux de Carrie. Et ses retrouvailles quelques mois plus tard avec la demoiselle, sur le point de se marier avec un riche Écossais, ne vont que confirmer les sentiments qu'il éprouve pour elle...

Mon avis : Une comédie romantique sympathique, on passe un bon moment devant ce film, j'ai pas mal ris et le casting est impressionnant. Oui, je n'avais encore jamais vu les tribulations de Charles face à l'amour. Fan de Richard Curtis, je ne le retrouvais pas dans ce film, normal il est scénariste. Je n'ai pas été particulièrement fan de la réalisation de Mike Newell, mais je ne sais comment l'expliquer... J'ai eu l'impression de voir un enchaînement de situations qui ne sont pas construites, avec des plans mal assurés. Le scénario en lui même est plaisant comme je l'ai dit plus haut on rit, on est ému, on pleure... on passe par toutes les émotions possibles en ce genre de situation. L'histoire est plutôt bien construite même si j'aurais aimé voir de temps en temps les personnages évolués en dehors des mariages mais c'est mon avis. Les acteurs sont impressionnants et jeunes... convaincant chacun dans leur rôles, apportant une pointe de mystère à leur personnage et plus particulièrement Kristin Scott Thomas. Chacun à sa propre personnalité et sa propre vision du mariage et c'est ce qui fait la force de leur groupe. Un beau film, une belle histoire et un très bon casting. A voir.

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

Last Vegas

Publié le par Emy Lee

Last Vegas

Sortie le 27 novembre 2013.

Réalisé par John Turteltaub, scénario de Dan Fogelman et Adam Brooks et musique de Mark Mothersbaugh.

Acteurs : Micheal Douglas (Billy Gerson), Robert De Niro (Paddy), Morgan Freeman (Archie Clay), Kevin Kline (Sam), Mary Steenburgen (Diana), Jerry Ferrara (Todd), Romany Malco (Lonnie), Roger Bart (Maurice), Joanna Gleason (Miriam), Michael Ealy (Ezra), Bre Blair (Lisa) et Weronika Rosati (Veronica).

Histoire : Billy, Paddy, Archie et Sam sont les meilleurs amis du monde depuis.... Plus d'une soixantaine d'années. Quand Billy, le dernier célibataire de la bande, se décide enfin à demander sa petite amie d'à peine trente ans en mariage, nos quatre über-seniors prennent la direction de Las Vegas avec la ferme intention de ne rien céder au poids des années et d'enterrer la vie de ce garçon dans les règles de l'art.

Mon avis : J'avais peur que ce film soit une copie de "Very Bad Trip" mais avec des personnages dans la grandeur de l'âge et avec un casting impressionnant. Finalement il n'en est rien, c'est plaisant de voir ses quatre compères réunis dans un même film et dans une comédie. Chacun à sa personnalité et sa problématique propre, ce qui rend le film plus humain et moins bête qu'il n'y paraît. Une belle histoire d'amitié que l'on voit défiler devant nos yeux, chaque membre ayant contribué à la vie de l'autre. Et bien évidemment un happy-end pour chacun d'eux mais accompagné d'une certaine morale. Douglas, De Niro, Freeman et Kline sont donc non seulement une bonne équipe mais très convaincants. Ils n'ont bien sûr plus rien à prouver et semble s'amuser dans ce film et sa se ressent à l'écran. La réalisation est typique de ce genre de film. Le scénario enchaîne les gags, les révélations, les découvertes et les liens d'amitiés. On ne s'ennuie pas une minute. Sa n'est certes pas le film de l'année, mais on passe un bon moment, on a plaisir à retrouver ce casting et c'est une belle histoire d'amitié. Mais selon moi, l'histoire aurait pu être davantage poussé, les choses s'enchaînent relativement vite.

3 étoiles.

Voir les commentaires

Les femmes de ses rêves

Publié le par Emy Lee

Les femmes de ses rêves

Sortie le 28 novembre 2007.

Titre original: The heartbreak kid.

Réalisé par Peter Farrelly et Bobby Farrelly, scénario de Leslie Dixon, Scott Armstrong, Kevin Barnett, Peter et Bobby Farrelly d'après l’œuvre de Bruce Jay Friedman et musique de Bill et Brendan Ryan.

Acteurs: Ben Stiller (Eddie), Michelle Monaghan (Miranda), Malin Akerman (Lila), Jerry Stiller (Doc), Carlos Mencia (Oncle Tito), Stephanie Courtney (Gayla), Kathy Lamkin (mère de Lila), Rob Corddry (Marc), Ali Hillis (Jodi), Leslie Easterbrook (Mère de Jodi), Joel Bryant (Michael), Amy Sloan (Deborah), Lauren Bowles (Tammy), Johnny Sneed (Cal), Betsy Rue (Mimi), Roy Jenkis (Buzz), Michael et Nicholas Kromka (Les jumeaux), Danny McBride (Martin) et Eva Longoria (Consuela).

Histoire: Eddie est un velléitaire qui cherche depuis des années la femme parfaite. Persuadé d'avoir trouvé celle-ci sous les traits de la belle et très sensuelle Lila, il décide de mettre fin à un célibat prolongé et l'épouse quelques semaines seulement après leur rencontre, avec les vifs encouragements de son père et de son meilleur ami. Mais la lune de miel au soleil du Mexique tourne au cauchemar, car Lila ne tarde pas à révéler sa vraie nature - terrifiante ! - et comprend qu'il a épousé... l'erreur de sa vie.

Mon avis : Une comédie sympathique, sans grande prétention qui a le mérite de nous faire passer une bon moment. On regarde Eddie faire la plus grosse erreur de sa vie et s'en mordre les doigts avant de rencontrer la femme idéale. Ce film est un enchaînement de Sketch certains plus drôles que d'autres, avec des situations rocambolesques. Mais ce n'est pas pour autant un grand film ni même un classique. Le casting est sympathique, Ben Stiller dans un rôle qu'on ne lui connait que trop, Michelle Monaghan que j'avais découvert dans ce film très naturelle, sensible et jolie, Malin Akerman est super en petite amie horripilante. La réalisation n'a rien d'extraordinaire, elle est même plutôt classique au genre. Le scénario est bien construit, on ne s'ennuie pas une minute et ce n'est pas qu'un bête enchaînement de sketchs. Je vous le conseil si vous chercher une comédie qui ne demande pas à réfléchir pour passer un bon moment.

3 étoiles.

Voir les commentaires

Les Barbouzes

Publié le par Emy Lee

Les Barbouzes

Sortie le 10 décembre 1694.

Réalisé par Georges Lautner, scénario de Michel Audiard et Albert Simon et musique de Michel Magne.

Acteurs: Lino Ventura (Francis Lagneau), Francis Blanche (Boris Vassilief), Bernard Blier (Eusebio Cafarelli), Mireille Darc (Amaranthe), Andre Weber (Rossini), Jess Hahn (O'Brien), Noël Roquevert (Colonel Lanoix), Robert Dalban (Camionneur), Robert Secq (Bernard Shah) et Monique Mélinand (Mme Lagneau).

Histoire: Un célèbre trafiquant d'armes lègues à sa jeune veuve un château et une importante collection de brevets qui intéresse les services secrets de plusieurs pays. Ainsi quatre barbouzes sont envoyés pour récupérer les précieux documents mais c'est l'agent français Lagneaux qui, recevant l'ordre de séduire la blonde héritière, accomplira sa mission jusqu'au bout.

Mon avis : On reconnait tout de suite la signature de Georges Lautner, son ambiance si particulière est vite mise en place. L'humour de Michel Audiard également. Des bruitages dont je suis toujours fan (surtout les coups de pistolet) et un casting presque habituel est plaisant : Lino Ventura, Francis Blanche, Mireille Darc, Robert Dalban,... Que dire de plus, du grand cinéma français, une comédie digne de celle pouvant être faite en ce temps, la réalisation en noir et blanc donne toujours plus de charme, d'ambiance et de profondeur aux films. Rien a dire de plus, j'ai adoré, j'ai passé un bon moment et je suis toujours aussi fan du duo Lautner/Ventura.

4 étoiles.

Voir les commentaires

La vie rêvée de Walter Mitty

Publié le par Emy Lee

La vie rêvée de Walter Mitty

Sortie le 1 janvier 2014.

Titre original: The secret life of Walter Mitty.

Réalisé par Ben Stiller, Scénario de Steven Conrad d'après l’œuvre de James Thurber et musique de José Gonzales et Ryan Adams.

Acteurs: Ben Stiller (Walter Mitty), Kristen Wing (Cheryl), Shirley MacLaine (Edna), Adam Scott (Ted Hendricks), Kathryn Hahn (Odessa), Sean Penn (Sean O'Connell), Patton Oswalt (Todd Maher), Olafur Darri Olafsson (Pilote islandais), Adrian Martinez (Hernando), Gary Wilmes (Père de Walter), Terence Bernie Hines (Gary), Nicole Neuman (Rachel) et Alex Anfanger (Chris).

Histoire: Walter Mitty est un homme ordinaire, enfermé dans quotidien, qui n'ose s'évader qu'à travers des rêves à la fois drôles et extravagants. Mais confronté à une difficulté dans sa vie professionnelle, Walter doit trouver le courage de passer à l'action dans le monde réel. Il embarque alors dans un périple incroyable, pour vivre une aventure bien plus riche que tout ce qu'il aurait pu imaginer jusqu'ici. Et qui devrait changer sa vie à jamais.

Mon avis : Coup de génie, on peut le dire car on se reconnait tous en Walter Mitty. Personnage rêveur, ayant d'ailleurs des rêves extraordinaire sauveur du monde, astronaute,... Mais qui dans la vie est une personne lambda : Métro, boulot, dodo. Sa vie rêvée, il l'a vie au travers des photographies de Sean O'Connell. Ben Stiller en réalisateur, peu de personne en son convaincu et pourtant elle n'est pas commune. On passe sur la photographie superbe parce que lorsqu'on parle de voyage, forcément ça va de paire. Mais on a des plans plutôt sympas et bien goupillé, qui nous aide davantage à rêver. Pis on y croit en ce personnage, on veut qu'il agisse et on finit par vivre nos propres rêves par procuration. La musique est sympas. Le casting sert très bien le film, bien sûr la prestation principal va à Ben Stiller qui nous prouve qu'il sait faire autre chose que de la comédie potache et pis moi je l'adore donc sa aide. Voir Sean Penn dans ce film, en aventurier barbu c'est aussi très sympas. Alors bien sûr on en devine assez aisément la fin du film, mais rien que pour le voyage, j'adhère totalement.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Il était temps

Publié le par Emy Lee

Il était temps

Sortie le 6 novembre 2013.

Titre original: About time.

Réalisation et scénario par Richard Curtis et musique de Nick Laird-Clowes.

Acteurs: Domhnall Gleeson (Tim Lake), Rachel McAdams (Mary), Bill Nighy (M. Lake), Lydia Wilson (Kit Kat), Margot Robbie (Charlotte), Lindsay Duncan (Mme Lake), Richard Cordery (Oncle Duncan), Josh McGuire (Rory), Tom Hollander (Harry), Will Merrick (Jay), Vanessa Kirby (Joanna), Tom Hughes (Jimmy Kincade), Clemmie Dugdale (Ginger Jenny), Harry Hadden-Paton (Rupert), Mitchell Mullen (Père de Mary), Lisa Eichhorn (Mère de Mary), Jenny Rainsford (Polly) et Natasha Powell (Tante May).

Histoire: A l'âge de vingt-un ans, Tim Lake découvre qu'il a la capacité de voyager dans le temps... Lors de la nuit d'un énième nouvel an particulièrement raté, le père de Tim apprend à son fils que depuis des générations tous les hommes de la famille maîtrisent le voyage intemporel. Tim ne peut changer l'histoire, mais a le pouvoir d'interférer dans le cours de sa propre existence, qu'elle soit passée ou à venir... Il décide donc de rendre sa vie meilleure... en se trouvant une amoureuse.

Mon avis : Je viens tout juste de le finir, pressée de vous en faire une critique et finalement les mots me manque... Je pense que c'est le meilleur film de Richard Curtis (en sachant que je n'ai pas tout vu). On découvre l'histoire de la famille Lake et notamment sont secret transmis à des générations masculines. Tout cela au travers de Tim, un jeune homme pas très sûr de lui et mal à l'aise avec les filles qui voit par cette révélation la solution pour être heureux, l'amour. J'oserais dire que selon moi la réalisation de Richard Curtis est parfaite ! Les plans, les cadres, la photographie, le jeu,... le tout forme une harmonie cohérente qui sert à une histoire semble tout banal pour en faire un très bon film. Il a bien sûr les caractéristiques propres aux films du réalisateurs mais également au style britannique. Qui réussi très bien au comédie dramatique. L'histoire semble donc banale mais le scénario est bien construit nous offrant quelques séquences mémorables et très jolie, des dialogues drôles mais aussi attendrissant. Je ne cache pas que parfois on a le sentiment qu'il manque des éléments, mais c'est sûrement dû à la situation. Le casting sert beaucoup au film, on retrouve un habitué Bill Nighy, juste parfait qui nous offre un rôle différent que celui de l'oncle Billy dans "Love Actually". Rachel McAdams est éblouissante, je trouve que c'est un genre qui lui va bien, elle est naturelle physiquement mais aussi dans son jeu, on croit en son personnage, à sa sensibilité et son duo avec Domhnall Gleeson fonctionne à merveille. J'ai découvert ce dernier dans ce film, il m'a énormément convaincu et beaucoup plus. Je ne regrette absolument pas et conseil ce film, vraiment très beau avec une belle morale et une B.O. bien sympathique.

4,5 étoiles.

Voir les commentaires

L'île des Miam-nimaux : Tempête de boulettes géantes II

Publié le par Emy Lee

L'île des Miam-nimaux : Tempête de boulettes géantes II

Sortie le 5 février 2014.

Titre original: Cloudy with a chance of Meatballs 2.

Réalisé par Cody Cameron et Kirk Pearn, scénario de Judi Barret, Ron Barette, John Francis Daley et Jonathan M. Goldstein et musique de Mark Mothersbaugh.

Acteurs: Jonathan Lambert (Flint Lockwood), Pauline Lefèvre (Sam Sparks), Cyril Lignac (Manny) et Stanislas Forlani (Steve).

Histoire: Après avoir détruit son invention et sauvé la planète, Flint et ses amis sont évacués de l'île de Shawlow en château, le temps qu'elle soit nettoyé et réhabilité. Flint est alors contacté par son idole de jeunesse Chester V. lui propose un poste dans son entreprise d'inventeurs et autres scientifiques. Flint veut alors prouver à son idole qu'il est brillant mais va une fois de plus vivre une désillusion. Pour faire ses preuves, Chester V. va lui demander de détruire la machine toujours en action sur l'île qui les empêche de la rendre habitable à nouveau. Ses amis vont bien sûr l'accompagner, mais qu'elle est la chose la plus importante : l'amitié ou la reconnaissance professionnel ?

Mon avis : C'est une suite réussi et pourtant ce n'était pas gagné ! Tout d'abord l'équipe à complétement changé : réalisateurs, scénaristes sont différents du premier opus. L'histoire était terminé puisque Flint avait détruit la machine. Cela reste incohérent sur la façon dont elle a survécu mais l'histoire est vraiment plaisante et captivante. On peut dire que les deux films se valent et c'est très rares notamment dans l'animation que la suite soit l'équivalent du second. Non seulement les personnages ont évolués personnellement mais aussi professionnellement, mais leur amitié est également plus forte. On y découvre également l'île de Shawlow en château après les faits et c'est une belle surprise (je ne veux pas vous la gâcher). Les graphismes sont toujours aussi beau, Flint toujours aussi loufdingue et attachant. J'ai vraiment aimé cette suite et je n'ai pas été la seule. Un très bon retour que je pensais impossible.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Tempête de boulettes géantes

Publié le par Emy Lee

Tempête de boulettes géantes

Sortie le 21 octobre 2009.

Titre original: Cloudy with a chance of meatballs.

Réalisé par Phil Lord et Chris Miller, scénario de Phil Lord et Chris Miller d'après l’œuvre de Judi et Ron Barett et musique de Mark Mthersbaugh.

Acteurs: Damien Ferrette (Flint Lockwood), Ariane Aggiage (Sam Parks), Paul Borne (Tim Lockwood), Charles Pestel (Brent), Bruno Magne (Maire), Frantz Confiac (Earl Devereaux), Gwenaël Sommier (Carl Devereaux), Serge Biavan (Manny), Stannislas Forlani (Steve, le singe) et Alex Goude (présentateur de Tv).

Histoire: Flint Lockwood est inventeur. Jusqu'ici, toutes ses inventions bizarres ont été des échecs spectaculaires qui ont causé d'innombrables problèmes à sa petite ville, Swallow en château. Cette fois, Flint est bien décidé à inventer quelque chose qui rendra les gens heureux. Pourtant, lorsque sa nouvelle création, la machine à transformer l'eau en nourriture, détruit la grande-place avant de disparaître dans les nuages, il pense que sa carrière d'inventeur est définitivement fichue. Jusqu'à ce que l'incroyable se produise...

Mon avis : Un dessin animé très sympas, on suit les frasques d'un "inventeur" qui croit en son rêve dur comme fer et qui nous rappelle qu'on a tous eu un rêve un jour, concrétisé ou non. Flint recherche donc l'invention qui lui offrira la reconnaissance de ses paires mais surtout de son père avec qui la communication est difficile. Les graphismes sont superbes, parfois j'avais l'impression que c'était un film image par image et que les personnages étaient donc réels. Ils sont d'ailleurs très attachants car chacun à mine de rien une problématique presque imperceptible et nous les rende plus humain. L'histoire est venant prenante, on se demande bien sûr comment va se dérouler la chute, on à la réponse assez facilement mais pour autant le déroulement reste inconnue. Il plait autant aux petits qu'aux grands enfants, avec une morale attirante et une réalisation très bonne.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Un crime au Paradis

Publié le par Emy Lee

Un crime au Paradis

Sortie le 28 février 2001.

Réalisé par Jean Becker, scénario de Sébastien Japrisot et Jean Becker et musique de Pierre Bachelet.

Acteurs: Jacques Villeret (Jojo Braconnier), Josianne Balasko (Lulu Braconnier), André Dussolier (Maître Jacquard), Suzanne Flon (La Maîtresse), Eric bougnon (Gendarme Brisco), Armand Chagot (Adjudant), Jenny Clève (Mme Bertrand), Jacques Dacqmine (Président du tribunal), Jean Dell (Juge Frégard), Gérard Hernandez (Jacky), Dominique Lavanant (Melle Goutilleux, la pharmacienne), Roland Magdane (Patron du café), Valérie Mairesse (Magali), Jean-Michel Martial (Jacky, le Kiné), Jean-Luc Porraz (le Substitut), Daniel Prévost (Avocat Miramont) et Cécile Vassort (Martine).

Histoire: Jojo Braconnier ne peut plus supporter sa femme alcoolique, mauvaise et littéralement invivable. Divorcer ? Il en est hors de question, il perdrait tout. Il découvre alors à la télévision un reportage sur maître Jacquard, un avocat brillant qui vient d'obtenir son vingt-cinquième acquittement...

Mon avis : J'aime particulièrement ce film qui en soit n'a peut être pas grand chose d'exceptionnel, je ne sais pas. On suit donc le quotidien de Jojo Braconnier avec sa mégère de femme Lulu qui n'a de cesse de lui pourrir la vie et cela depuis bien avant leur mariage. La réalisation est propre à la comédie française, le scénario est drôle et bien construit on ne s'ennuie pas une minute et on se demande combien de temps Jojo va supporter les frasques de Lulu. La raison pour laquelle j'admire ce film, c'est son casting. Tout d'abord c'est un des rares premiers rôles de Jacques Villeret, acteur que j'affectionne particulièrement car il a notamment bercé mon enfance. Josianne Balasko est merveilleuse sa prestation est juste magnifique ou plutôt devrais-je dire maléfique, j'aime la détester et souhaiter sa mort. Et c'est un rôle qui lui va très bien. André Dussolier est également super en avocat peut scrupuleux essayant de se dépatouiller d'une affaire hors du commun et Daniel Prévost est génial, pour une fois il n'est pas nerveux et excité et nous montre un jeu qui me semble différent. C'est toujours un plaisir de voir ce film, si vous ne l'avez pas encore vu je ne peux que vous le conseillez notamment si vous êtes fan des bonnes comédies françaises, je trouve personnellement que c'est une des dernières à vraiment valoir le coup.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Des Hommes sans loi

Publié le par Emy Lee

Des Hommes sans loi

Sortie le 12 septembre 2012.

Titre original: Lawless.

Réalisé par John Hillcoat, scénario de Nick Cave d'après l’œuvre de Matt Bondurant et musique de Nick Cave et Warren Ellis.

Acteurs: Shia LaBoeuf (Jack Bondurant), Tom Hardy (Forrest Bondurant), Jason Clarke (Howard Bondurant), Guy Pearce (Charlie Rakes), Jessica Chastain (Maggie), Mia Wasikowska (Bertha Minnix), Dane DeHaan (Cricket Pate), Chris McGarry (Danny), Gary Oldman (Floyd Banner), Noah Taylor (Gummy Walsh), Lew Temple (Abshire), Bill Camp (Shérif Hodges), Bruce McKinnon (Jimmy Turner), Alex Van (Tizwell), Darryl Booker (Benny) et Toni Byrd (Ida Belle).

Histoire: 1931. Au coeur de l'Amérique en pleine prohibition, dans le comté de Franklin en Virginie, état célèbre pour sa production d'alcool de contrebande, les trois frères Bondurant sont des trafiquants notoires : Jack, le plus jeune, ambitieux et impulsif, veut transformer la petite affaire familiale en trafic d'envergure. Il rêve de beaux costumes, d'armes, et espère impressionner la sublime Bertha... Howard, le cadet, est le bagarreur de la famille. Loyal, son bon sens se dissout régulièrement dans l'alcool qu'il ne sait pas refuser... Forrest, l'aîné, fait figure de chef et reste déterminé à protéger sa famille des nouvelles règles qu'impose une nouveau monde économique. Lorsque Maggie débarque fuyant de Chicago, il la prend aussi sous sa protection. Seuls contre une police corrompue, une justice arbitraire et des gangsters rivaux, les trois frères écrivent leur légende : une lutte pour rester sur leur propre chemin au cours de la première grande ruée vers lors du crime.

Mon avis : C'est fou comme un film change entre la salle de cinéma et le salon. J'avais beaucoup aimé ce film à sa sortie, traitant d'histoire, de la prohibition avec un caractère western sans trop l'être. Une histoire intéressante et captivante notamment par la légende des frères Bondurants. Et pour autant je me suis ennuyée lorsque je l'ai revu... Peut être n'étais-je pas disposée non plus à me concentrer sur un film. La réalisation apporte les points caractéristiques aux westerns tout en restant dans un cadre historique et narratif. La photographie joue un rôle important, John Hillcoat nous offre des séquences exceptionnels et pour autant sa sent la réalisation classique pour les blockbusters. Le scénario est bien construit toujours sur un plan narratif plus qu'explicatifs. J'ai cependant ressentie des longueurs que je n'avais pas ressentie au cinéma. Le casting est très bon Tom Hardi, Shia LaBoeuf, Jessica Chastain, Mia Wasikowska, Jason Clarke ou encore Gary Oldman qui n'ont vraiment plus rien à prouver mis à part nous montré qu'on peut avoir un bon casting et avoir un bon film où les duos fonctionnes à l'écran. La musique est sympathique, caractéristique également de cette ambiance western. On reste tout au long du film, conscient des risques que prennent ses frères, des dangers qu'ils encourent mais que la vie continue pour autant. Et on finit par croire à leur légende. Mon seul regret c'est peut être de ne pas voir plus Gary Oldman à l'écran car je l'adore, mais j'ai découvert dans ce film Tom Hardy autrement que dans le rôle du méchant Blane au visage recouvert. Et je pense que finalement, si je n'ai pas autant apprécier ce second visionnage, c'est peut être parce que je n'avais plus rien à découvrir.

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>