Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Welcome

Publié le par Emy Lee

Welcome

Sortie le 11 mars 2009.

Réalisé par Philippe Lioret, scénario d'Emmanuel Courcol, Olivier Adam et Philippe Lioret et musique de Nicolas Piovani.

Acteurs: Vincent Lindon (Simon), Firat Ayverdi (Bilal), Audrey Dana (Marion), Derya Ayverdi (Mina), Patrick Ligardes (Voisin de Simon), Thierry Godard (Bruno), Selim Akgül (Zoran), Firat Celik (Koban), Murat Subasi (Mirko) Olivier Rabourdin (Lieutenant de police), Yannick Renier (Alain), Mouafaq Rushdie (Père de Mina), Behi Djanati Atai (Mère de Mina) et Jean-Pol Brissart (Juge).

Histoire: Pour impressionner et reconquérir sa femme, Simon maître nageur à la piscine de Calais, prend le risque d'aider en secret un jeune réfugié Kurde qui veut traverser la Manche à la nage.

Mon avis: Un film qui nous plonge concrètement dans la vie des clandestins de Calais tentant de rejoindre coûte que coûte l'Angleterre. On découvre les restrictions spécifiques de la région mis en place contre ses "indésirables" qui font "tâche" dans le paysage et rebute les touristes et les habitants. Leur condition de vie, les aides dont ils bénéficient, le regard des autres (ceux du groupe mais également des habitants) et tous les moyens qu'ils tentent, parfois au péril de leur vie. Nous suivons dans ce film l'histoire de Bilal, jeune amoureux transit, qui tente de retrouvé sa dulcinée partie rejoindre sa famille en Angleterre quelques mois plus tôt. Mais après une histoire malheureuse, Bilal ne peut traverser la Manche de manière "traditionnelle" et veut alors rejoindre le continent à la nage... Il va alors rencontrer Simon, maître nageur, qui va lui donner des cours mais également se prendre d'affection pour le jeune immigré, d'abord par intérêt puis par une réel sympathie, allant jusqu’à risquer sa liberté pour aider le jeune Kurde. Ce film tombait à pique, alors que notre politique actuelle se veut restrictive envers les immigrés et les sans papiers, soulevant le peuple les uns contre les autres, chacun indignés par un aspect de l'histoire. Pour ma part j'ai découvert principalement des vérités quand à la loi française et son application par les forces de l'ordre (réaliste et triste), dans un climat controversé il était intéressant de voir les risques qu'encours ses personnes (les immigrés et les aidants) chacun pour des raisons différentes (travail, amour, meilleur condition de vie,...). Et cassé un peu cette stigmatisation qui veut qu'ils viennent uniquement profité du système français. La France est loin d'être une Terre d'accueil pour ceux qui souhaitent réellement s'installer et vivre à nouveau. J'ai beaucoup apprécié ce film, Vincent Lindon que je n'apprécie pas toujours est fort convaincant et se trouve dans un rôle qui lui va comme un gant. J'ai découvert le jeune Firat Ayverdi, qui correspond également très bien à son personnage, joue merveilleusement. La réalisation et le scénario sont très bon. A regretter quelques longueurs mais comme le sujet m'intéressait je ne les ai pas énormément perçus. J'aurais pour autant apprécier une fin moins brutal, sans forcément un Happy-End mais davantage d'élément sur le personnage de Simon, lors de sa comparution.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Gravity

Publié le par Emy Lee

Gravity

Sortie le 23 octobre 2013.

Réalisé par Alfonso Cuaron, scénario de Jonas Cuaron et Alfonso Cuaron et musique de Steven Price.

Acteurs: Sandra Bullock (Docteur Ryan Stone), George Clooney (Matt Kowalski), Ed Harris (Mission de contrôle), Eric Michels (Shariff) et Amy Warren (Capitaine d'exploration).

Histoire: Pour sa première expédition à bord d'une navette spatiale, le docteur Ryan Stone, brillante experte en ingénierie médicale, accompagne l'astronaute chevronné Matt Kowalsky. Mais alors qu'il s'agit apparemment d'une banale sortie dans l'espace, une catastrophe se produit. Lorsque la navette est pulvérisée, Stone et Kowalsky se retrouvent totalement seuls, livrés à eux mêmes dans l'univers. Le silence assourdissant autour d'eux leur indique qu'ils ont perdu tout contact avec la Terre et la moindre chance d'être sauvés. Peu à peu, ils cèdent à la panique, d'autant plus qu'à chaque respiration, ils consomment un peu plus les quelques réserves d'oxygène qu'il leur reste.

Mon avis: Une plongée dans l'étendue de l'espace, Gravity nous conduit non loin de la Terre et nous offre un spectacle éblouissant. Nous sommes émerveillé (tout comme les personnages) par cet infinie qui nous en mets plein la vue. L'expérience visuelle de ce film est à voir en 3D, qui pour une fois offre une vision et une expérience qu'on attendait. Personnellement j'avais l'impression d'être au beau milieu d'une attraction qui m'offrait la possibilité d'être à la place d'un astronaute, dans des conditions extrêmes. J'ai fermé les yeux plusieurs fois par peur de me prendre des débris... La musique et les effets sonores donnent davantage de réalisme et de profondeurs (tout comme les rares moments de silence total) et sa pète un peu les oreilles. En revanche si on nous offre un spectacle visuel et auditif, Gravity ne brille pas par son scénario... Ce dernier est plat, sans grand intérêt et je n'ai pu m'empêcher la comparaison avec Apollo 13, qui m'a davantage ému, intrigué, surpris,... Ici on navigue sans but bien précis, rythmé entre explosion, doute et calme. Le personnage de Sandra Bullock évolue mais de façon assez rapide dans son histoire personnelle (dans la situation on ne doute pas d'une capacité d'adaptation très rapide pour survivre). Enfin j'ai trouvé le scénario très simpliste. Les acteurs sont convaincants, mais sans plus, on sent que ce n'est pas la principal attraction juste le moteur pour conduire le film. Mais je ne pense pas que le réalisateur souhaitais surprendre par son originalité scénaristique mais bien par ce qu'il nous transposait à l'écran. Son pari est réussi, on est subjugué par tant de réalisme, de beauté et de vivre cette expérience de la manière la plus réaliste possible. Donc n'hésitez pas foncé !! Pour la première fois depuis un certain temps on nous offre un peu spectacle.

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

Nanny McPhee et le big bang

Publié le par Emy Lee

Nanny McPhee et le big bang

Sortie le 31 mars 2010.

Titre original: Nanny McPhee and the big bang.

Réalisé par Susanna White, scénario de Christina Brand d'après l’œuvre d'Emma Thompson et musique de James Newton Howard.

Acteurs: Emma Thompson (Nanny McPhee), Maggie Gyllenhaal (Mme Green), Rhys Ifans (Phil Green), Ralph Fiennes (Lord Gray), Maggie Smith (Mme Doherty), Asa Butterfield (Norman), Eros Vlahos (Cyril), Rosie Taylor-Ritson (Celia), Lil Woods (Megsie), Oscar Steer (Vincent) et Ewan McGregor (Rory Green).

Histoire: Mme Green est au bout du rouleau ! Ses trois enfants ne cessent de se chamailler, son mari est parti à la guerre, son beau-frère la pousse à lui vendre la ferme familiale et sa patronne a un comportement de plus en plus étrange... Et comme si cela ne suffisait pas, elle voit débarquer ses deux insupportables neveux de Londres, tandis que le maire du village la prévient que des bombes pourraient bien leur tomber dessus à tout moment ! Mme Green ne le sait pas encore, mais la personne dont elle a besoin n'est autre que Nanny McPhee...

Mon avis: Un casting certes prestigieux pour ce deuxième opus (même si c'était également le cas pour le premier), on a plaisir de retrouver les aventures de cette nounou au grand cœur. Mais comme toujours la suite n'est pas de bonne augure, on tente de reprendre le contexte du premier, en le rendant plus accessible aux enfants, on rajoute quelques nouveaux éléments mais on ne se foule pas trop. Le casting est certes impressionnant, mais rien de bien bon sur le papier, et on ressent que chacun donne le minimum de ce qu'il peut. Quoique Maggie Smith reste plutôt bonne dans son rôle. Mais l'histoire n'est pas terrible, on se demande même ce que fait Nanny McPhee dans cette maison, puisque tout à l'air de se régler très facilement. Même au niveau des décors, il manque l'esprit du premier, et c'est plutôt mal réussi. J'avoue que je n'attendais pas grand chose de ce film, mais j'ai quand même été déçus, en particulier de voir à quel point on pouvait être en décalage avec l'ancien.

1 étoile.

Voir les commentaires

Phone Game

Publié le par Emy Lee

Phone Game

Sortie le 27 août 2003.

Titre original: Phone Booth.

Réalisé par Joel Schumacher, scénario de Larry Cohen et musique d'Harry Gregson-Williams.

Acteurs: Colin Farrell (Stu Shepard), Forest Whitaker (Capitaine Ramey), Katie Holmes (Pamela McFadden), Kiefer Sutherland (Interlocuteur téléphonique), Radha Mitchell (Kelly Shepard), Richard T. Jones (Brigadier Cole), Paula Jai Parker (Felicia), Arian Waring Ash (Corky), Tia Texada (Asia), John Enos III (Leon), Keith Nobbs (Adam) et Josh Pais (Mario).

Histoire: Stu Shepard, un attaché de presse, passe devant une cabine publique. Le téléphone sonne, Stu répond à l'appel. Une voix qu'il ne connaît pas l'informe qu'il est mort s'il raccroche le combiné. Le point lumineux d'un rayon infrarouge sur son torse prouve que le mystérieux interlocuteur ne bluffe pas... Un terrible incident ayant éclaté à quelques mètres de la cabine, la police arrive sur les lieux, flanquée de tireurs d'élite. Tous pensent que Stu, et non son invisible interlocuteur téléphonique, en est l'auteur. L'officier responsable, le capitaine Ramey, tente de convaincre Stu de sortir de la cabine...

Mon avis: Un thriller dont l'action principal se déroule dans une cabine téléphonique, il pourrait être à double tranchant tant positif que négatif. Pour ma part c'est plutôt négatif par sur la forme mais bien sur le scénario. Le huit clos n'est pas dérangeant, la réalisation passe plutôt bien, même si elle n'a rien d'extraordinaire. Mais le scénario souffre cruellement, stéréotype du mec prétentieux, qui réussi tout et se croit au dessus de tous, marié avec une maitresse qui se retrouve la "proie" d'un maniaque. un scénario qui traîne en longueur, sans but précis, ni même moral. On pense à un revirement de situation par l'arrivée de Forest Whitaker, mais finalement sa retombe tout autant à plat. Quelques suspens, mais qui ne vont pas bien loin. Alors certes il y a un beau casting, qui pour autant n'est pas au mieux de son talent et en dessous de ses capacités (oui je sais ça veut sensiblement dire la même chose). Après tout le bien que j'en avais entendu autour de moi, j'ai vraiment été déçus, c'est plat, et au final on ne sait pas qui est au bout du fil, ni son histoire, ni son but. Pour moi c'est sans intérêt.

1 étoile.

Voir les commentaires

9 mois ferme

Publié le par Emy Lee

9 mois ferme

Sortie le 16 octobre 2013.

Réalisation et scénario d'Albert Dupontel et musique de Christophe Julien.

Acteurs: Sandrine Kiberlain (Arianne Felder), Albert Dupontel (Bob), Nicolas Marié (Maître Trolos), Philippe Uchan (Juge De Bernard), Philippe Duquesne (Docteur Toulate), Bouil Lanners (Policier de la vidéo surveillance), Christian Hecq (Lieutenant Edouard), Gilles Gaston-Dreyfus (Monsieur De Lime), Michel Fau (Gynécologue) et Michelle Bernard-Requin (La Juge).

Histoire: Ariane Felder est enceinte ! C'est d'autant plus surprenant que c'est une jeune juge aux moeurs strictes et une célibataire endurcie. Mais ce qui est encore plus surprenant, c'est que d'après les tests de paternité, le père de l'enfant n'est autre que Bob, un criminel poursuivi pour une atroce agression ! Ariane, qui ne se souvient de rien, tente alors de comprendre ce qui a bien pu se passer et ce qui l'attend...

Mon avis: Ce film est juste énorme !! Digne d'Albert Dupontel, de son univers décalé, bref j'ai adoré. On rit du début à la fin, la réalisation apporte davantage d'humour. Sandrine Kiberlain est génial dans ce rôle, et confirme qu'elle peut aussi bien passer du drame à la comédie sans soucis. Le scénario est bien construit avec une situation plutôt cocasse. Surement la comédie française de l'année, je n'avais franchement pas rit comme cela depuis longtemps, je le conseil à tous.

4,5 étoiles.

Voir les commentaires

Prisoners

Publié le par Emy Lee

Prisoners

Sortie le 9 octobre 2013.

Réalisé par Denis Villeneuve, scénario d'Aaron Guzikowski et musique de Johann Johannsson.

Acteurs: Hugh Jackman (Keller Dover), Jake Gyllenhaal (Inspecteur Loki), Viola Davis (Nancy Birch), Maria Bello (Grace Dover), Terrence Howard (Franklin Birch), Melissa Leo (Holly Jones), Paul Dano (Alex Jones), Dylan Minnette (Ralph Dover), Zoe Borde (Eliza Birch), Erin Gerasimovich (Anna Dover), Kyla Drew Simmons (Joy Birch), Wayne Duvall (Capitaine Richard O'Malley), Len Cariou (Père Patrick Dunn) et David Dastmalchian (Bob Taylor).

Histoire: Dans la banlieue de Boston, deux fillettes de six ans, Anna et Joy, ont disparu. Le détective Loki privilégie la thèse du kidnapping suite au témoignage de Keller, le père d'Anna. Le suspect numéro 1 est rapidement arrêté mais est relâché quelques jours plus tard faute de preuve, entrainant la fureur de Keller. Aveuglé par sa douleur, le père dévasté se lance dans une course contre la montre pour retrouver les enfants disparus. De son côté, Loki essaie de trouver des indices pour arrêter le coupable avant que Keller ne commette l'irréparable... Les jours passent et les chances de retrouver les fillettes s'émenuisent...

Mon avis: Annoncé comme l'un des meilleurs thriller depuis plusieurs années, on le comparait même au "Silence des Agneaux", tel ne fut pas ma déception devant ce film. Certes Denis Villeneuve nous plonge dans une ambiance dès plus noir, la musique ce fait des plus discrète (elle est même très souvent absente) laissant les acteurs retranscrire l'univers et l'esprit des personnages. Mais le scénario souffre beaucoup d'incohérence, d'un manque de réalisme et de surprise. Personnellement j'ai deviné la plupart des éléments avant Loki et même le but de tout cela (bon après je ne connaissais pas le coupable je l'avoue). Les acteurs sont cependant très convaincants, c'est surement le meilleur rôle d'Hugh Jackman. Mais j'ai vraiment été déçus par toutes ses comparaisons et critiques élogieuses, alors que Prisoners n'est que l'archétype du thriller d'aujourd'hui...

2,5 étoiles.

Voir les commentaires

True Grit

Publié le par Emy Lee

True Grit

Sortie le 23 février 2011.

Réalisation et scénario d'Ethan et Joel Coen d'après l’œuvre de Charles Portis et musique de Carter Burwell.

Acteurs: Jeff Bridges (Rooster Cogburn), Hailee Steinfeld (Mattie Ross), Josh Brolin (Tom Chaney), Matt Damon (LaBoeuf), Barry Pepper ("Lucky" Ned Pepper), Bruce Green (Harold Parmalee), Mike Watson (Stunts), Elizabeth Marvel (Matie Ross adulte), Domhnall Gleeson (Moon), Paul Rae (Emmit Quincy), Ed Corbin (Bear Grit), Dakin Matthews (Colonel Stonehill) et Leon Russom (Shérif).

Histoire: 1870, juste après la guerre de Sécession, sur l'ultime de l'Ouest américain. Seul au monde, Mattie Ross, quatorze ans, réclame justice pour la mort de son père, abattu de sang-froid pour deux pièces d'or par le lâche Tom Chaney. L'assassin s'est réfugié en territoire indien. Pour le retrouver et le faire pendre, Mattie engage Rooster Cogburn, un U.S. Marshal alcoolique. Mais Chaney est déjà recherché par LaBoeuf, un Texas Ranger qui veut le capturer contre une belle récompense. Ayant la même cible, les voilà rivaux dans la traque. Tenace et obstiné, chacun des trois protagonistes possède sa propre motivation et n'obéit qu'à son code d'honneur. Ce trio improbable chevauche désormais vers ce qui fait l'étoffe des légendes: la brutalité et la ruse, le courage et les désillusions, la persévérance et l'amour...

Mon avis: Un très beau western amené par les frères Coen, qui s'y attaque pour la première fois. Accompagné d'un casting de choix et d'un scénario très bien construit. Je ne suis pas d'une grande fan de western (sortie de certains Leone), mais l'histoire de ce dernier est passionnante, les paysages fantastiques, les acteurs convaincants et on s'attache relativement vite à notre trio d'acteurs.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Proposition Indécente

Publié le par Emy Lee

Proposition Indécente

Sortie le 12 mai 1993.

Titre original: Indecent Proposal.

Réalisé par Adrian Lyne, scénario d'Amy Holden Jones et musique de John Barry.

Acteurs: Robert Redford (John Gage), Demi Moore (Diana Murphy), Woody Harrelson (David Murphy), Olivier Platt (Jeremy), Seymour Cassel (M. Shackleford), Rip Taylor (M. Langfold) et Billy Connolly (Comissaire Priseur).

Histoire: Camarade de collège, Diana et David Murphy se sont mariés très jeunes et éprouvent l'un pour l'autre un amour grandissant. Mais leurs professions sont frappées par la récession. Pour faire face aux traites, il leur faut réunir d'urgences 50 000 dollars, qu'ils comptent gagner en jouant à Las Vegas. Là, ils ne tardent pas à tout perdre. John Gage, un milliardaire étrange et séduisant, fait à David une surprenante proposition : un million de dollars en échange d'un nuit d'amour avec Diana.

Mon avis: Bizarrement le film m'avait toujours laissé sous entendre une débauche de luxure. Hors ce n'est pas le cas, il pose surtout LA question : "Pour un million de dollars, céderiez-vous votre femme pour une nuit ?". Et la réaction des personnages semblent totalement être celle de n'importe qui, le refus catégorique, puis au vu des soucis financier, qu'est-ce qu'une nuit ? Alors oui, on répondrait tous par la négative, mais le maintiendrions-nous? Un sujet très intéressante, d'autant qu'on reste dans le flou, comme le personnage de Woody Harrelson quand au déroulement de cette fameuse nuit. Et toutes les conséquences qui vont en découler, notamment sur le couple. John Gage (Robert Redford) que l'on croirait tout puissant, par sa force qui est l'argent et au final on se demande s'il n'était pas juste un donneur de leçon, un poil pervers. Son personnage est très énigmatique et une psychologie complexe. Demi Moore et Woody Harrelson forme un duo très convaincant, très amoureux et très fusionnel. Un scénario qui m'a passionné, même si j'avoue qu'avec la fatigue je me suis un peu perdue. La réalisation est aussi très bonne, on croit à tout ce qu'on voit, on a différents plans très intéressants. Si vous ne l'avez pas encore vu, je vous le conseil, parce qu'il est vraiment bon.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Sabrina

Publié le par Emy Lee

Sabrina

Sortie le 7 février 1996.

Réalisé par Sydney Pollack, scénario de David Rayfield et Barbara Benedek d'après l'oeuvre de Samuel A. Taylor et musique de John Williams.

Acteurs: Harrison Ford (Linus Larrabee), Julia Ormond (Sabrina Fairchild), Greg Kinnear (David Larabee), Paul Giamatti (Scott), Angie Dickinson (Ingrid Tyson), Fanny Ardant (Irène), Richard Crenna (Patrick Tyson), Valérie Lemercier (Martine), Patrick Bruel (Louis), Nancy Marchand (Maude Larrabee), John Wood (Tom Fairchild), Lauren Holly (Elizabeth Tyson), Dana Ivey (Mack), Miriam Colon (Rosa), Becky Ann Baker (Linda) et Elizabeth Franz (Joanna).

Histoire: Fille d'un chauffeur, Sabrina Fairchild a passé toute sa jeunesse dans la propriété luxueuse de M. Larabee, le patron de son père. Rêvant d'un destin de princesse, cette dernière est tombée folle amoureuse de son fils David, un séducteur invétéré. Rejetée par ce dernier, l'adolescente s'exile alors à Paris pendant deux ans et à son retour, elle s'est métamorphosée en ravissante jeune femme. Fiancé à une autre, David est séduit par ce changement. Afin de lui éviter des torts, son grand frère, Linus, la prend sous son aile.

Mon avis: Une comédie romantique sympathique et bien construite, bien évidemment on se doute de la fin Happy-end de ce film, mais on est surpris par quelques rebondissements. J'ai juste été déçus que l'escapade à Paris ne dure pas plus longtemps, et qu'on ne suive pas plus sa vie sur place. Mais c'est toutefois plaisant et on passe un agréable moment. Bon niveau casting, on a juste du mal à comprendre comment elle a pu s'enticher de David (Greg Kinnear) quand elle a Linus (Harrison Ford) en face, personnellement mon choix était très vite fait. Le casting est donc très bon, apportant cette touche de glamour et de sensibilité nécessaire, avec un charisme impressionnant et une certaine prestance. Chacun répond à un voir plusieurs de ses critères et intensifie l'aspect "conte de fées" du film. Grande surprise de découvrir John Williams derrière la musique, je n'ai pas fait le rapprochement. En clair, une comédie dont Sydney Pollack à le secret, on passe un bon moment, le scénario est bien construit et les acteurs sont convaincants.

3 étoiles.

Voir les commentaires

Alabama Monroe

Publié le par Emy Lee

Alabama Monroe

Sortie le 28 août 2013.

Titre original: The broken circle breakdown.

Réalisé par Felix Van Groeningen, scénario de Carl Joos et Felix Van Goeningen d'après l'oeuvre de Mieke Dobbels et Johan Heldenbergh, et musique de Bjorn Eriksson.

Acteurs: Johan Heldenberg (Didier), Veerle Baetens (Elise), Nell Cattrysse (Maybelle), Geert Van Rampelberg (William), Nils De Caster (Jock), Robby Cleiren (Jimmy), Bert Huysentruyt (Jeff), Jan Bijvoet (Koen) et Blanka Heirman (Denise).

Histoire: Didier et Elise vivent une histoire d'amour passionnée et rythmée par la musique. Lui, joue du banjo dans un groupe de Bluegrass Country et vénère l'Amérique. Elle, tient un salon de tatouage et chante dans le groupe de Didier. De leur union fusionnelle naît une fille, Maybelle...

Mon avis: Un film qui ne donnait à première vu pas spécialement envie au vu de son synopsis. On pense que le film retrace la vie de couple de deux personnages hors normes, un peu marginales (et en soit c'est un peu sa). Mais l'aspect intéressant de ce film, c'est qu'on démarre par le dénouement. Accompagné de nombreux flashbacks sur leur rencontre, leur mariage, la naissance de Maybelle, le quotidien du groupe ainsi que du couple après une terrible nouvelle... La réalisation mais aussi le scénario à quelque chose de poétique, avec quelques référence ou anecdote sympathique. On découvre ainsi au fur et à mesure la personnalité des personnages, leur croyance et leur conviction. Le scénario est rudement bien construit et cohérent, même si j'avoue mettre un peu perdue dans les flashbacks au bout d'un moment (on reprend vite le fil). Le casting est super, le duo formé par Johan Heldenberg et Veerle Baetens fonctionne merveilleusement à l'écran, et parait complice et uni malgré les différences. Bien sûr l'autre point fort de ce film est sa bande originale qui est juste magnifique notamment "If I needed you" que je trouve magnifique (mais en vrai en choisir une est très compliqué). Une histoire touchante et sublime qu'il faut absolument découvre. Pour moi c'est un des plus beau et des plus poignant film que j'ai pu voir cette année.

5 étoiles.

Voir les commentaires

1 2 > >>