Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Footloose

Publié le par Emy Lee

Footloose

Sortie le 9 mai 1984.

Réalisé par Herbert Ross, scénario de Dean Pitchford et musique de Miles Goodman.

Acteurs : Kevin Bacon (Ren McCormack), Lori Singer (Ariel Moore), John Lithgow (Révérend Shaw Moore), Dianne Wiest (Vi Moore), Chris Penn (Willard), Sarah Jessica Parker (Rusty), Elizabeth Gorcey (Wendy Jo), John Bishop (Elvis), John Laughlin (Woody), Oscar Rowland (M. Walsh), Jim Youngs (Chuck Cranston), Timothy Scott (Andy Beamis), Frances Lee McCain (Ethel McCormack), Linda MacEwen (Eleanor Dunbar), Lynne Marta (Lulu Warnicker), Arthur Rosenberg (Wes Warnicker) et Jay Bernard (Harvey).

Histoire : Ren et sa mère Ethel quittent Chicago pour Beaumont, une petite ville du Middle West. Passionné de Rock et danseur effréné, Ren heurte les conceptions morales de la communauté et de son pasteur, maître à penser du lieu. Révoltés par cet univers sclérosant, les jeunes de la ville se rallient à Ren...

Mon avis : Je n'avais pas vu une comédie musicale de ce genre depuis bien longtemps. La réalisation est sympathique, avec quelques plans bien tourné. Le scénario nous conduit dans les années rock des eighties, dans une communauté où la musique et la danse sont prohibés et le combat de quelques que jeunes pour revendiquer ce droit. Un casting au combien impressionnant, emmené par Kevin Bacon et Lori Singer. Notre jeu a été de retrouver les acteurs et où nous les avions vu. Des musiques que l'on connait tous et qui reste dans nos mémoires. J'ai adoré, une bonne comédie musical comme on en faisait tant dans les années 80 et qui ont bercé notre enfance. Je suis bien contente de l'avoir découverte et je recommande aux habitués du genre et même aux autres car il a plus les caractéristiques d'un film que de la comédie musicale.

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

Il n'est jamais trop tard

Publié le par Emy Lee

Il n'est jamais trop tard

Sortie le 6 juillet 2011.

Titre original : Larry Crowne.

Réalisé par Tom Hanks, scénario de Nia Vardalos et Tom Hanks et musique de James Newton Howard.

Acteurs: Tom Hanks (Larry Crowne), Julia Roberts (Mercedes Tainot), Gugu Mbatha-Raw (Talia), Bryan Cranston (Dean Tainot), Cedric The Entertainer (Lamar), Pam Grier (Frances), Taraji P. Henson (B'Ella), George Takei (Dr Matsutani), Sarah Mahoney (Samantha), Roxana Ortega (Alvarez), Randall Park (Wong), Brady Rubin (Dorothy Genkos), Sy Richardson (Avery) et Rob Riggle (Jack Strang).

Histoire : Fraîchement licencié d'un poste qu'il occupait depuis des années, Larry Crowne décide de s'inscrire à l'Université pour reprendre ses études. Ce changement de vie professionnelle prend une tournure plus personnelle lorsqu'il tombe sous le charme de son professeur d'expression orale, Mme Tainot. Belle, cynique, désabusée par le niveau affligeant de ses étudiants et déçue par son mariage, elle est également à un tournant de sa vie.... Auront-ils droit à une seconde chance ?

Mon avis : Une comédie sympathique, qui certes ne nous apporte rien de nouveau dans le genre mais on y retrouve un duo que l'on adore et qui fonctionne très bien à l'écran, Julia Roberts et Tom Hanks, pour une histoire qui nous amène dans la remise en question personnelle et professionnelle. Le scénario est bien construit, on ne s'ennuie pas, on suit posément le déroulement de l'histoire et nous offre quelques répliques sympas. La réalisation est simpliste, mais embellie les choses, on a le sentiment de voyager sans vraiment le faire. J'ai bien aimé, j'ai passé un bon moment, sans avoir besoin de réfléchir. Il m'attirait pour le duo que j'adore et qui nous prouve une fois de plus qu'ils n'ont justement plus rien à prouver et peuvent interpréter des rôles qui leur plaisent. Je conseil pour une soirée sans prise de tête, une soirée fille.

3 étoiles.

Voir les commentaires

Tomboy

Publié le par Emy Lee

Tomboy

Sortie le 20 avril 2011.

Réalisation et scénario par Céline Sciamma.

Acteurs : Zoé Héran (Laure / Michael), Malonn Lévana (Jeanne), Jeanne Disson (Lisa), Sophie Cattani (Mère), Mathieu Demy (père), Yohan Vero (Vince), Noah Vero (Noah), Cheyenne Lainé (Cheyenne), Rayan Boubekri (Rayan), Christel Baras (Mère de Lisa) et Valérie Roucher (Mère de Rayan).

Histoire : Laure a dix ans. Laure est un garçon manqué. Arrivée dans un nouveau quartier, elle fait croire à Lisa et à sa bande qu'elle est un garçon. L'été devient un grand terrain de jeu et Laure devient Michael, un garçon comme les autres..... suffisamment différent pour attirer l'attention de Lisa qui en tombe amoureuse. Laure profite de sa nouvelle identité comme si la fin de l'été n'allait jamais révéler son troublant secret.

Mon avis : Magnifique, sincère et émouvant ! Ce sont les trois mots que je retiendrai pour ce film. La réalisation est super, on a le sentiment de vivre un été de notre enfance où les copains se retrouvent chaque jours pour de nouvelles aventures. Comme si ce qui était porté à l'écran n'était qu'une transmission d'une réalité, peut être notre propre réalité. Ce film me faisait fortement écho, et je pense comme beaucoup d'entre nous, ancien garçon manqué j'aurais tout donné pour pouvoir faire "pipi debout". Ce film arrive d'ailleurs à nous faire totalement oublier que Michael est en réalité une fille, et la voir en robe nous fait l'effet d'un déguisement qui ne l'avantage guère. Le scénario est bien construit même si on se demande où tout cela va nous mener. J'ai trouvé la réaction de la mère très violente, non adapté, jusqu'à ce qu'elle explique son geste, son attitude à Laure (et à ce moment on se rend compte qu'on est vraiment dans la peau et la position de cette jeune fille tout au long du film). On rit, on est ému, on s'indigne, on se questionne sur toutes les situations que Laure met en place pour finalement être Michael. Le casting est très bon. Zoé Héran est super dans le rôle double de Laure et Michael, arrivant jusqu'au bout à nous faire croire qu'elle est un garçon, on dit même "il" en parlant d'elle durant le film ou après. Beaucoup d'émotion dans son regard. Ma petite chouchoute Malonn Lévana, que j'adore, elle est tellement choupi et ici nous montre que malgré son jeune âge, elle a vraiment tout d'une grande devant la caméra. Vraiment une belle surprise ce film, très parlant et accessible. Je le recommande vivement, un film simple comme des jeux d'enfants, de l'amitié, de la compréhension, de la peur... Tout est réunit pour nous le rendre réel et à la limite d'un documentaire.

5 étoiles.

Voir les commentaires

Tron l'héritage

Publié le par Emy Lee

Tron l'héritage

Sortie le 9 février 2011.

Titre original : Tron Legacy.

Réalisé par Joseph Kosinski, scénario d'Adam Horowitz, Richard Jefferies, Edward Kitsis et Michael Arndt d'après les personnages créés par Steven Lisberger et Bonnie MacBird et musique de Thomas Bangalter et Daft Punk.

Acteurs : Jeff Bridges (Kvin Flynn / Clu 2.0), Garrett Hedlund (Sam Flynn), Olivia Wilde (Quorra), Bruce Boxleitner (Alan Bradley / Tron), James Frain (Jarvis), Beau Garett (Siren Jem), Micheal Sheen (Castor) et Anis Cheurffa (Rinzler).

Histoire : Sam Flynn, vingt-sept ans, est le fils expert en technologie de Kevin Flynn. Cherchant à percer le mystère de la disparition de son père, il se retrouve aspiré dans ce même monde de programmes redoutables et de jeux mortels où vit son père depuis vingt-cinq ans. Avec la fidèle confidente de Kevin, père et fils s'engagent dans un voyage où la mort guette, à travers un cyber univers époustouflant visuellement, devenu plus avancé technologiquement et plus dangereux que jamais...

Mon avis : Pas très emballée par ce film, le synopsis ne me plaisant guère. Sa c'est confirmé au fil du film. Je vais le dire, honnêtement je n'ai absolument rien compris... Peut être parce que je cherchais compliqué la où sa ne l'était pas. La réalisation est plutôt bien faite, en même temps c'est de l'image de synthèse principalement. C'est noir et néon. En soit le scénario est commun au autres films du genre, une guerre entre gentil et méchant, un destin particulier,... Donc c'est pas mal mais pas exceptionnel. Le casting est bon, Jeff Bridges est plutôt bon dans ce film, j'ai découvert Garett Hedlund et Olivia Wilde qui ne s'en sorte pas trop mal. En soit c'est sympas, sa passe un moment, mais l'ensemble ne m'a ni emballée, ni transcendée. C'est un film estampillé des studios Disney, d'où cette trame si simple et répétitive. Donc si vous aviez envie de le voir et que le sujet vous intéresse je pense qu'il vous plaira, pour les autres c'est quitte ou double. Moi sa m'a confirmé ce que je pensais, ni bon, ni mauvais et que je préférerais regarder premier Tron.

3 étoiles.

Voir les commentaires

Hannibal

Publié le par Emy Lee

Hannibal

Sortie le 28 février 2001.

Réalisé par Ridley Scott, scénario David Mamet et Steven Zaillian d'après l'oeuvre de Thomas Harris et musique de Steve Jablonsky.

Acteurs: Anthony Hopkins (Hannibal Lecter), Julianne Moore (Clarice Starling), Gary Oldman (Mason Verger), Ray Liotta (Paul Krendler), Francesca Neri (Allegra Pazzi), Enrico Lo Verso (Gnocco), Frankie Faison (Barney), David Andrews (Agent du FBI Pearsall), Terry Serpico (Policier Bolton) et Fabrizio Gifuni (Matteo).

Histoire : Il y a dix ans, le docteur Hannibal Lecter s'échappait de sa cellule. Clarice Starling, agent du FBI sur la touche, n'a pas oublié sa rencontre avec lui, sa présence troublante et le son grave de sa voix qui hantent toujours ses nuits. Mason Verger, un ancien patient, se souvient également d'Hannibal, puisqu'il a été sa quatrième victime. Malgré le fait qu'il ait été atrocement défiguré et mutilé, il a survécu. Il nourrit sa vengeance depuis dix ans. Devenu extrêmement riche, il promet une récompense de trois millions de dollars pour quiconque le repérera. L'inspecteur Rinaldo Pazzi lui téléphone pour l'informer de sa présence en Italie. En effet, après avoir changé d'identité, Hannibal est devenu le conservateur d'un musée à Florence. Et pour attirer ce dernier dans ses filets, Mason connaît un appât irrésistible : Clarice Starling. L'heure de la vengeance va peut-être sonner.

Mon avis : Une suite que j'attendais avec impatience puisque c'est le dernier de la quadrilogie que je n'avais pas vu. Alors peut-être avais-je trop d'attente car jusqu'à présent je les ai tous adoré. Oui vous avez bien lu, je n'ai pas du tout été emballée par cette suite. Très longue, d'un ennui palpable et dont le résultat a été une somnolence au moment crucial. C'est étonnant de voir Ridley Scott aux commandes et d'en constater le résultat, long, mou, plat, le seul intérêt est de découvrir l'évolution des personnages, de découvrir les nouveaux mais a mon sens pas assez pesant, un manque d'ambiance (on parle d'Hannibal Lecter le cannibale ! Le psychiatre ! et aucun de ses deux aspects ne transperce ce film avant une bonne heure). Le scénario en soit n'est pas si mal, peut être un peu trop commun dans sa trame... Mais l'histoire global est intéressante. Au casting, on redécouvre donc Anthony Hopkins (J'ai l'impression de ne le connaître que dans ce rôle), toujours autant habité par son personnage. Une fois de plus il est brillant, juste dommage que le scénario ne le rende pas plus intriguant (comme dans le "Silence des Agneaux". Le choix de Julianne Moore pour remplacer Jodie Foster est bon, elle correspond au personnage de Clarice et ne nous choque pas par ce changement de casting. Gary Oldman est méconnaissable et pour autant je me doutais que c'était lui. Je ne peux en juger plus, je ne peux dire si toutes cette attente est récompensé, puisque j'ai succombé à mon sommeil au moment intéressant. Mais pour autant sa ne m'a pas empêcher d'en comprendre la fin avec enfin une petite scène dégeu. Si vous avez vu ou souhaiter voir la série de film sur le personnage complexe mais intéressant d'Hannibal Lecter, vous passerez obligatoirement par ce film, pour moi ce n'est pas le meilleur mais il est toujours intéressant de voir notre personnage.

2,5 étoiles.

Voir les commentaires

Horton

Publié le par Emy Lee

Horton

Sortie le 2 avril 2008.

Titre original : Dr. Seuss' Horton hears a who !

Réalisé par Jimmy Hayward et Steve Martino, scénario de Cinco Paul, Ken Daurio et Ricardo Curtis d'après l'oeuvre du Dr. Seuss. et musique de John Powell.

Acteurs : Dany Boon (Horton), Richard Darbois (Morton), Annie Milon (Kangourou), Jérôme Pauwels (Ned le maire), Xavier Fagnon (Narrateur), Claire Guyot (Sally, femme du maire), Arianne Aggiage (Docteur Mary Lou Larue), Donald Reignoux (Jojo), Pascal Casanova (Vlad), Bruno Guillon, Camile Combal et Florian Gazan (Les singes de Wickersham).

Histoire : Imaginatif et extravagant, Horton est un éléphant qui sait prendre la vie du bon côté. Lorsqu'il entend un appel au secours en provenance d'un tout petit grain de poussière flottant dans les airs, son sang ne fait qu'un tour : il est convaincu que même s'il ne peut pas la voir, il existe une forme de vie sur ce petit bout de rien. Horton ne se trompe pas : c'est même une ville qui y est installée, Quiville, et cette cité et ses microscopiques habitant, les Qui, sont en grand danger ! Mais lorsque Horton répand la nouvelle auprès des autres animaux de la jungle de Nool, personne ne le croit. Certains menacent même de détruire le grain de poussière !

Mon avis : J'ai une affection particulière pour les œuvres du Dr. Seuss, que je trouve particulièrement belle, attachante et toujours avec un univers très imaginatif et attachant. Chaque adaptation est une joie pour moi. Celle-ci ne déroge pas à la règle, Horton est une très belle histoire, qui recèle plusieurs messages. Cet éléphant est très attachant tout comme son amitié avec le maire des Qui. On se laisse emporter par cette histoire, cette amitié, ses personnages ; on s'identifie plus particulièrement aux personnages de Quivilles car ils sont plus proches de nous dans leur représentation que les animaux de la jungle de Nool. La réalisation est chouette, on a parfois le sentiment qu'Horton n'est pas qu'une simple image de synthèse. On y mélange réalisation 3D et 2D. Le scénario est vraiment bien fait. Et la musique colle parfaitement à l'univers. Je le conseil vivement, petits et grands vont adorer ses deux univers et ses deux personnages.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Mars attack !

Publié le par Emy Lee

Mars attack !

Sortie le 26 février 1997.

Réalisé par Tim Burton, scénario de Jonathan Gems et musique de Danny Elfman.

Acteurs: Jack Nicholson (Président Dale/ Art Land), Glen Close (Marsha Dale), Pierce Brosnan (Donald Kessler), Annette Bening (Barbara Land), Jim Brown (Byron Williams), Lukas Haas (Richard Norris), Rod Steiger (Général Decker), Nathalie Portman (Taffy Dale), Martin Short (Jerry Ross), Danny DeVito (Rude Gambler), Tom Jones (Lui-même), Sarah Jessica Parker (Nathalie Lake), Michael J. Fox (Jason Stone), Sylvia Sidney (Florence Norris), Pam Grier (Louise Williams), Lisa Marie (Femme Martienne), Christina Applegate (Sharona), Jack Black (Billy Glenn Norris), Paul Winfield (Général Casey), Brandon Hammond (Neville Williams) et O-Lan Jones (Sue Ann Norris).

Histoire: Effervescence sur la planète Terre. Les petits bonshommes verts ont enfin décidé de nous rendre visite. Ils sont sur le point d'atterrir dans leur rutilantes soucoupes. la fièvre des grands jours s'empare de l'Amérique dans une comédie de science-fiction nostalgique des années 50.

Mon avis : Cela faisait une paire d'année que je n'avais pas vu ce film, la première chose qui m'a frappé a été le générique de début..... Mais quel casting !! A l'heure actuelle autant de célébrité nous amènerais à la pensée d'un film hautement merdique qui s'avérerait plus ou moins vrai. Hors ici, non seulement le casting est juste excellent avec de grand noms du cinéma qui joue parfaitement le jeu de la dérision et de la comédie fantasque si particulière à M. Burton mais en plus c'est un plaisir de les voir dans ce genre de film. Le second point intéressant du film, c'est qu'il a aujourd'hui dix-sept ans et que plus il vieillit plus cela lui sert... En bref j'ai été franchement bluffée par ce film que j'avais fini par trouver ridicule et sa faisais bien dix ans que je ne l'avais pas vu. Tim Burton nous offre une réalisation, une histoire qu'on lui connaît accompagner de son acolyte Danny Elfman à la composition. Un univers complétement déjanté, où la culture américaine et certaines valeurs sont tournées en dérisions et un film qui ne les positionne pas en grand sauveur de l'humanité (c'est un concours de circonstances). Les martiens me font toujours autant flipper mais surement parce qu'ils nous ressemble. En effet la base, provient de notre crâne et ses yeux qui sortent de leurs orbites et ses corps tout petit et tout maigre. Poui !! Le scénario est tout aussi dingue. Sa n'est certes pas le meilleur film de Tim Burton mais il est toutefois très bon. Donc en résumé, un casting de fou qui va très bien ensemble, une réalisation classique de Tim Burton qu'on adore, accompagné comme toujours de la musique de Danny Elfman, un scénario loufoque mais intéressant et un film servi par les années qui défilent. J'ai adoré le revoir et je l'ai vraiment apprécier, enlevant tout le négatif que j'avais accumulé à mon dernier visionnage.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Bienvenue à Zombieland

Publié le par Emy Lee

Bienvenue à Zombieland

Sortie le 25 novembre 2009.

Titre original : Zombieland.

Réalisé par Ruben Fleischer, scénario de Rhett Reese et Paul Wernick et musique de David Sardy.

Acteurs : Woody Harrelson (Tallahassee), Jesse Eisenberg (Columbus), Abigail Breslin (Little Rock), Emma Stone (Wichita), Amber Head (406) et Bill Murray (lui-même).

Histoire: Dans un monde infecté de Zombies, deux hommes tentent de survivre. Columbus, le plus jeune, est terrorisé à l'idée d'être dévoré. C'est une poule mouillée, mais sa prudence pourrait bien lui sauver la vie... Tallahassee, lui, est un chasseur de zombies qui ne craint plus rien ni personne. Armé d'un fusil d'assaut, il se donne corps et âme à la seule mission qui compte pour lui : trouver les derniers exemplaires de ses biscuits préférés, des Twinkies, encore disponibles sur Terre. Dans leur périple, les deux survivants sont rejoints par Wichita et Little Rock, deux jeunes filles. Tous ont désormais deux défis impossibles à relever : affronter les zombies et apprendre à s'entendre....

Mon avis : On m'en avait parlé, conseillé et quand j'ai vu que Woody Harrelson au casting je me suis laissé tenter. Bonne surprise, moi qui m'attendait à un film débile, dont les comédies américaines ont le secret, il n'en est rien. Certes être à la recherche du dernier Twinkies n'a rien d'une quête intelligente mais dans le cas inverse je crois que je chercherais le dernier pot de Nutella. Ruben Fleischer nous offre donc un très bon film, les zombies sont dégueulasses sans faire trop peur (quoique le clown fait flipper), une réalisation sympathique, j'ai beaucoup aimé la présentation des règles de survit selon Colombus. Le scénario est plutôt bien construit, on ne s'ennuie pas particulièrement mais il n'y a guère de surprise (en dehors de la présence de Bill Murray j'ai adoré ce passage). Le casting est génial, je ne suis pourtant pas spécialement fan de Jesse Eisenberg que j'avais découvert dans "Social Network", bizarrement il a une tête qui ne me revient pas, mais je dois avouer que dans le cas présent il collait assez bien aux personnages et je l'ai trouvé convaincant. Abiguail Breslin, je suis fan, elle est une fois de plus adorable dans ce film tout en étant une petite tueuse redoutable, Emma Stone m'a une fois de plus convaincue mais mon coup de cœur se porte sur Woody Harrelson qui est une fois de plus énorme !! Son personnage est aussi réel qu'irréel, complétement déjanté mais tellement émotif. Bref depuis "7 vies" ils ne cessent d'être mon coup de cœur. Un bon flm à voir, on rit, on passe un bon moment pourtant très particulière en humour j'ai adoré.

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

Les noces rebelles

Publié le par Emy Lee

Les noces rebelles

Sortie le 21 janvier 2009.

Titre original : Revolutionary road.

Réalisé par Sam Mendes, scénario de Justin Haythe d'après l’œuvre de Richard Yates et musique de Thomas Newman.

Acteurs : Kate Winslet (April Wheeler), Leonardo Dicaprio (Frank Wheeler), Michael Shannon (John Givings), Kathryn Hahn (Milly Campbell), David Harbour (Shep Campbell), Kathy Bates (Helen Givings), Richard Easton (Howard Givings), Zoe Kazan (Maureen Grube), Max Casella (Ed Small), Adam Mucci (Jason Maple), Ryan Simpkins (Jennifer Wheeler), Ty Simpkins (Michael Wheeler), Dylan Baker (Jack Ordway), Keith Reddin (Ted Bandy), Max Baker (Vince Lathrop) et Jay O. Sanders (Bart Pollock).

Histoire : Dans l'Amérique des années 50, Frank et April Wheeler se considèrent comme des êtres à part, des gens spéciaux, différents des autres. Ils ont toujours voulu fonder leur existence sur des idéaux élevés. Lorsqu'ils emménagent dans leur nouvelle maison sur Revolutionnary Road, ils proclament fièrement leur indépendance. Jamais ils ne se conformeront à l'inertie banlieusarde qui les entoure, jamais ils ne se feront piéger par les conventions sociales. Pourtant, malgré leur charme et leur insolence, les Wheeler deviennent exactement ce qu'ils ne voulaient pas : un homme coincé dans un emploi sans intérêt ; une ménagère qui rêve de passion et d'une existence trépidante. Une famille américaine ordinaire ayant perdu ses rêves et ses illusions. Décidée à changer de vie, April imagine un plan audacieux pour tout recommencer, quitter leur petite routine confortable dans le Connecticut pour aller vivre à Paris...

Mon avis : Comme beaucoup, j'ai visionné ce film pour le plaisir de revoir le duo formé par Kate Winslet et Leonardo Dicaprio. C'est donc pleine de nostalgie que je me lance dans ce film. Ce dernier est vraiment intéressant, beaucoup d'analyse a en tirer(et on sait que j'adore ça). Sam Mendes nous offre un film complexe sans l'être, on découvre une famille américaine classique accablée par la routine qui décide de la couper et de changer une vie qu'elle déteste. On y découvre également quelques plans intéressants mais assez rare. Le décors des années 50 est respecté, mais n'est pas aussi propre et correct qu'on nous la mainte fois présenté. Certaines valeurs et certains actes posent questions et demande un approfondissement personnelle si on le souhaite bien sûr. On pourrait presque l'assimiler à une suite de "Titanic", voir comment Jack et Rose évolue dans cette Amérique qu'ils ont tant attendu et rêver et ressemblent-elle aux idéaux qu'ils s'en faisaient? (Bon en admettant que Jack ne soit pas mort). La musique thème est prenante et sait marquer le spectateur. Le scénario est bien construit, on croit en leur projet jusqu'au bout, on se doute plus ou moins des embûches mais sans se douter de l'impact qu'ils auront sur leur choix, leur projet, leur personnalité et leur vie de couple. Notre duo fonctionne toujours bien à l'écran, Kate Winslet est vraiment une grande actrice qui a toujours su choisir ses rôles tout comme Leonardo Dicaprio. Le reste du casting est intéressant et sait se rendre indispensable dans l'histoire tout en restant dans cette place de second rôle. Vraiment un beau film, peut être un peu long par moment mais qui sait se rattraper avec les événements de fin. Ce dont j'avais peur, c'est que le film serve plus les retrouvailles entre les deux acteurs qu'un véritable projet de film. C'est tout le contraire, comme si le duo c'était formé par hasard. J'ai peur de vous en dire plus et donc de dévoiler l'intrigue, mais sachez que c'est un bon film qui est vraiment à voir, j'ai été bluffée.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Ensemble c'est tout

Publié le par Emy Lee

Ensemble c'est tout

Sortir le 21 mars 2007.

Réalisation et scénario par Claude Berri, d'après l’œuvre d'Anna Gavalda et musique de Frédéric Botton.

Acteurs : Audrey Tautou (Camille), Guillaume Canet (Franck), Laurant Stocker (Philibert), Françoise Bertin (Paulette), Hélène Surgère (Yvonne), Firmine Richard (Mamadou), Bernard Dheran (Père de Philibert), Béatrice Michel (Carine), Kahena Saïghi (Samia), Juliette Arnaud (Aurélia), Danièle Lebrun (Mère de Camille), Pierre Gérald (Gilbert) Sandrine Mazeas (Sandrine), Raymond Acquaviva (Professeur de théâtre), Marie-France Mignal (Mère de Philibert), Nicky Marbot (Sébastien) et Séverine Vincent (Jeanine).

Histoire : La rencontre de quatre destins croisés qui vont finir par s'apprivoiser, se connaître, s'aimer, vivre sous le même toit. Camille fait des ménages le soir dans les bureaux et dessine avec grâce à ses heures perdues. Philibert est un jeune aristocrate féru d'histoire, timide, émotif et solitaire, il occupe un grand appartement que possède sa famille. Franck est cuisinier, viril et tendre, il aime infiniment sa grand-mère, Paulette, une vieille dame fragile et drôle. Leurs doutes, leurs chagrins, c'est ensemble qu'ils vont apprendre à les adoucir, pour avancer, réaliser leurs rêves. Ils vont se découvrir et comprendre qu'ensemble, on est plus fort.

Mon avis : Le visionnage de ce film commençait mal lorsque j'ai découvert au casting Audrey Tautou et Guillaume Canet que je n'apprécie pas particulièrement. Sans dire que ce film a été une bonne surprise, il est tout de même sympas. Claude Berry nous offre une réalisation qu'on lui connait, pas de surprise donc. Le scénario est assez banal, certes il est rare de voir quatre colocataires avec des conflits de générations, de cultures un peu plus. Pour moi le personnage de Philibert est le plus intéressant et j'aurais aimé qu'il soit plus présent même si paradoxalement si cela avait été le cas je ne m'y serais peut être pas autant intéressée. En effet, c'est le seul qui nous amène des surprises parce qu'il est en retrait. Alors que Camille et Franck, leur histoire, leur évolution,... se voit à des kilomètres, on a même du mal à comprendre leur histoire passé pour définir l'évolution depuis leur colocation. Cela dit le film se regarde, on ne s'ennuie pas, c'est sympas, à voir.

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

1 2 > >>