Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Hunger Games

Publié le par Emy Lee

Hunger Games

Sortie le 21 mars 2012.

Titre original: The Hunger Games.

Réalisé par Gary Ross, scénario de Suzanne Collins, Gary Ross et Billy Ray d'après l’œuvre de Suzanne Collins et musique de James Newton Howard, T-Bone Burnett et Joy Williams.

Acteurs: Jennifer Lawrence (Katniss Everdeen), Josh Hutcherson (Peeta Mellark), Liam Hemsworth (Gale Hawthorne), Woody Harrelson (Haymitch Abernathy), Elizabeth Banks (Effie Trinket), Lenny Kravitz (Cinna), Stanley Tucci (Caeser Flickerman), Donald Sutherland (Président Snow), Wes Bentley (Seneca Crane), Willow Shields (Primrose Everdeen), Paula Malcomson (Mme Everdeen), Toby Jones (Claudius Templesmith), Amandla Stenberg (Rue), Alexander Ludwig (Cato), Raiko Bowman (mère de Peeta), Isabelle Fuhrman (Clove), Leven Rambin (Glimmer), Brooke Bundy (Octavia), Dayo Okeniyi (Tresch) et Jack Quaid (Marvel).

Histoire: Chaque année, dans les ruines de ce qui était autrefois l'Amérique du Nord, le Capitole, l'impitoyable capitale de la nation de Panem, oblige chacun de ses douze districts à envoyer un garçon et une fille - les tributs - concourir aux Hunger Games. A la fois sanction contre la population pour s'être rebellée et stratégie d'intimidation de la part du gouvernement, les Hunger Games sont un événement télévisé national au cours duquel les tributs doivent s'affronter jusqu'à la mort. L'unique survivant est déclaré vainqueur.

Mon avis: Lors de sa sortie ce film m'avait attiré par son sujet et parce que Lenny Kravitz était au casting, mais j'étais loin de me douter que c'était une série de livres pour adolescent. On est donc plongé dans Panem, où règne principalement la pauvreté et où chaque district vie d'une denrée qui sera fourni au capitole. Le Capitole dans sa toute puissance, a décidé après une guerre civile de maintenir la peur en organisant des jeux une fois par ans où doivent s'affronter des adolescents tirés au sort et où il n'y aura qu'un seul survivant. Le film est assez sombre, avec un esprit noir et une ambiance particulière. Pour autant, je me souviens être sortie de la salle avec un sentiment d'insatisfaction. J'avais l'impression de ne pas tout connaître du film, de son histoire et de ses éléments. Avec enthousiasme je me suis lancée dans les livres et est dévorée la trilogie en deux mois. J'ai ensuite, revu le film qui m'a finalement déçus. La réalisation, les décors et la photographie sont magnifiques, le scénario et les répliques tiennent la route mais pour autant il manque des éléments qui me semblent important au détriment de certains qui ne me le paraissaient pas. Je pense notamment à la scène finale, qui révèle un aspect particulier que l'on ne retrouve pas ici. Je n'ai également pas retrouver la même émotion et la même ambiance. J'étais davantage oppressée durant ma lecture, et l'émotion que j'ai pu ressentir notamment pour la petite Rue ou même quand le nom de Primrose sort du lot (et pourtant j'avais déjà vu le film). Pour autant cela reste une très bonne critique de notre société actuelle, et des dérives (et de la place) de la télé réalité avec une phrase symbolique: " si personne ne regardait, sa n'existerait plus". Et je pense qu'il faut découvrir cette oeuvre que sa soit par le biais des romans que par les films. Pour en revenir à ce dernier, il présente un casting impressionnant avec de nombreuses têtes connues qu'on a plaisir à retrouver comme Woody Harrelson, Stanley Tucci ou encore Donals Sutherland. Et on découvre de nouveaux acteurs, notamment Jennifer Lawrence qui est éblouissante autant par sa beauté que par son jeu (même si je l'ai largement préféré dans Happiness therapy), Liam Hemsworth et Josh Hutcherson. Si vous ne l'avez pas encore vu, n'hésitez pas il est vraiment prenant, quoique j'en pense sa reste un bon film qui m'a juste déçus quand à sa fidélité. Et je préfère recommander les livres si vous voulez en apprendre davantage sur l'historique des Hunger Games et leur préparation.

3,5 étoiles

Voir les commentaires

Magic Mike

Publié le par Emy Lee

Magic Mike

Sortie le 15 août 2012.

Réalisé par Steven Soderbergh, scénario de Reid Carolin et musique de jack Rayner.

Acteurs: Channing Tatum (Magic Mike), Alex Pettyfer (Adam - le Kid), Matthew McConaughey (Dallas), Joe Manganiello (Big Dick Richie), Matt Bomer (Ken); Cody Horn (Brooke), Olivia Munn (Joanna), Riley Keough (Zora), Kevin Nash (Tarzan), Adam Rodriguez (Tito), Grabriel Iglesias (Tobias), James Martin Kelly (Sal), Denise Vasi (Ruby), Wendi McLendon-Covey (Tara), Caitlin Gerard (Kim), Reid Carolin (Paul), Micaela Johnson (Portia) et Kate Easton (Liz).

Histoire: Mike a trente ans et multiplie les petits boulots: maçon, fabricant de meubles... Il se rêve entrepreneur. Il est surtout Strip-teaseur. Chaque soir, sur scène, dans un club de Floride, il devient Magic Mike. Lorsqu'il croise Adam, il se retrouve en lui, l'intègre au club et décide d'en faire le Kid. Mais le Kid a une sœur, qui n'est pas prête à trouver Mike irrésistible...

Mon avis: Je n'ai pas été très emballée par ce film. Je pense qu'ils ont souhaité miser sur un public féminin, en jouant de pectoraux, de chorégraphie Chippendales et de tenue à fantasme. Je dois dire que sa n'a pas marché sur moi, j'ai même trouvé cela vulgaire à force en me disant que le striptease féminin était quand même plus gracieux et plus sympas à voir. Vous l'aurez donc compris, le sujet principal de ce film c'est le Striptease d'homme, qui ont monté une boîte qui se maintien sans trop décoller. Mais le marché va soudain explosé avec l'arrivée du Kid et l'aboutissement de leur rêve. Sauf que le Kid va être emporté par la mouvance du monde de la nuit et finir par partir en vrille. Malgré la protection de Mike. Sa n'empêche pas le film de finir en happy-end comme il se doit de l'être. Je n'ai personnellement pas été transporté par le thème, ni le scénario, la réalisation est classique, pour moi il n'y avait rien d'extraordinaire ni les décors, ni les chorégraphies. Du même réalisateur j'ai largement préféré ma Vie avec Liberace. Je me suis pas mal endormie devant (je pense que les anti-inflammatoires ont aidé). J'ai toutefois vu l'essentiel. Je ne suis pas particulièrement fan de Channing Tatum, cependant il a du mérite d'avoir appris à faire ses chorégraphies, tout comme les autres acteurs, sa a surement demandé un certain entraînement (sans être poussé non plus). J'ai découvert Alex Pettyfer que je ne connaissais pas et qui est plutôt bon. Si vous souhaitiez le voir, pourquoi pas, mais sinon ce n'est pas un film qui demandais une attention particulière. Personnellement je ne pense pas que je le reverrai.

2,5 étoiles.

Voir les commentaires

Spring breakers

Publié le par Emy Lee

Spring breakers

Sortie le 6 mars 2013.

Réalisation et scénario par Harmony Korine et musique de Cliff Martinez.

Acteurs: James Franco (Alien), Vanessa Hudgens (Candy), Selena Gomez (Faith), Ashley Benson (Brit), Rachel Korine (Cotty), Sidney Sewell (ATL Twin), Thurman Sewell (ATL Twin), Heather Morris (Bess), Ashley Lendzion (Forest), Josh Randall (Jock), Emma Holzer (Heather), Caitlin Taylor Love (Tiffany), Tony Robinette (Geek), et John McClain (Juge).

Histoire: Pour financer leur Spring Break, quate filles aussi fauchées que sexy décident de braquer un fast-food. Et ce n'est que le début... Lors d'une fête dans une chambre de motel, la soirée dérape et les filles sont embarquées par la police. En bikini et avec une gueule de bois d'enfer, elles se retrouvent devant le juge, mais contre toute attente leur caution est payée par Alien, un malfrat local qui les prend sous son aile...

Mon avis: Comment ce film a-t-il pu rencontré un tel succès dans les critiques et être nominés dans des compétitions? C'est vraiment ma question. Car j'ai regardé ce film hier (on m'avait déjà mise en garde sur sa nullité) et je ne pensais pas autant m'ennuyer avec un sujet de Spring Break. Le film n'a tout bonnement ni queue ni tête, on parle du grand événement des ados américains le spring break, lieu de débauche et de tous les vices. On nous vend quatre filles au style différent qui braque un fast food pour compléter leurs économies (alors que si on regarde leur penderie ou leurs appartements elles n'ont pas l'aire de manquer d'argent). Sur place on voit des images du spring break où elles ne sont pas forcément présente. Puis c'est la fête de top, elles se font arrêter et un dealer mégalo les prends sous son aile, et la j'ai totalement décroché. Je m'ennuyais déjà avant parce qu'entre le scénario qui n'offre rien de bon et les répliques qui ne ressemblent à rien, qui sont répétés plusieurs fois dans la même séquence. Et pis à par des filles en bikini, ou sein nue, franchement même à l'écran rien de glorieux a voir. J'ai quand même laissé jusqu'au bout, sans comprendre comment? pourquoi? quand?, bref je n'ai rien compris, je me suis ennuyé et tout est nul. Le seul intérêt c'était de voir des actrices habituées à des rôles de petites prudes ou au visage angélique dans des personnages délurés, sexués, mauvaises. James Franco est ridicule en caricature de dealer. J'ai donc détesté ce film, où la seule chose que je retiendrai c'est peut être la musique et les rares images de spring break. Si vous ne l'avez pas vu, ne perdez pas de temps, il y a eu de meilleur film durant cette année 2013.

1 étoile.

Voir les commentaires

Stoker

Publié le par Emy Lee

Stoker

Sortie le 1 mai 2013.

Réalisé par Park Chan-Wook, scénario de Wentworth Miller et musique de Clint Mansell.

Acteurs: Mia Wasikowska (India Stoker), Nicole Kidman (Evelyn Stoker), Matthew Goode (Charles Stoker), David Alford (Révérend), Peg Allen (Gouvernante), Lauren E. Roman (Gouvernante), Phyllis Somerville (Mme McGarrick), Harmony Korine (M. Feldman), Lucas Till (Pitts), Alden Ehrenreich (Whip Taylor), Jacki Weaver (Gwendolyn Stoker), Dermot Mulroney (Richard Stoker), Jaxon Johnson (Jonathan Stoker) et Ralph Brown (Shérif).

Histoire: Après la mort de son père dans un étrange accident de voiture, India, une adolescente, voit un oncle dont elle ignorait l'existence, venir s'installer avec elle et sa mère. Rapidement, la jeune fille se met à soupçonner l'homme d'avoir d'autres motivations que celle de les aider. La méfiance s'installe, mais l'attirance aussi...

Mon avis: Éblouissant !! Je reconnais qu'on a du mal à rentrer dans le film, mais parce que les éléments arrivent au bout le bout de l'avancement de l'histoire. On se doute dès le départ qu'il y a quelque chose de louche dans cette famille, mais on arrive pas à pointer le fin mot. La réalisation est superbe, avec des plans magnifiques qui nous mettent directement dans une ambiance particulière mais pas d'une façon brutal. Et on en vient petit à petit à faire nos pronostic sur la finalité. Le casting est aussi impressionnant que troublant, tous on finalement dans leur attitude, leur regard ou dans leur physique font d'eux des personnes suspectent. Un thriller vraiment très bon, digne du maître Hitchcock (même si les siens restent meilleurs), qui sait mêler peur et désir. J'ai vraiment été bluffée par ce film et je ne sais quoi ajouter d'autre, les décors sont superbes ainsi que la photographie qui est magnifique. Si vous ne l'avez pas encore vu et que vous êtes fan de ce genre de film, je suis persuadée qu'il vous plaira. Il est aussi troublant et complexe que son affiche.

4,5 étoiles.

Voir les commentaires

Amour & Tubulences

Publié le par Emy Lee

Amour & Tubulences

Sortie le 3 avril 2013.

Réalisé par Alexandre Castagnetti, scénario de Vincent Angell et musique de Nicolas Wauqiez et Evymoon.

Acteurs: Ludivine Sagnier (Julie), Nicolas Bedos (Antoine), Jonathan Cohen (Hugo), Arnaud Ducret (Franck), Brigitte Catillon (Claire), Jackie Berroyer (Arthur), Clémentine Célarié (Marie), Michel Vuillermoz (George), Lila Salet (Stéphanie), Ina Castagnetti (Aïssa), Sophie-Charlotte Husson (Nina) et Jean-Philippe Goudroye (Renato).

Histoire: Alors qu'un avion la ramène de New-York à Paris où elle s'apprête à se marier, la belle Julie se retrouve assise à côté d'Antoine, un séduisant débauché qu'elle a aimé trois ans plus tôt. Elle va tout faire pour l'éviter alors qu'il compte sur ces sept heures de vol pour la reconquérir ! L'occasion pour nous de voyager dans le passé et de revivre leur rencontre, leur amour, leur rupture, autant de scènes rocambolesques, romantiques et corrosives qui vont faire de ce voyage le plus bouleversant de leur vie.

Mon avis: Ma principal peur pour ce film, c'était le vase clos. Les protagonistes étant coincés dans un avion pendant sept heures, j'avais peur qu'on finisse par tourner en rond. Mais finalement c'est une très bonne comédie romantique, on passe un agréable moment, chacun se remémorent son passé avec l'autre, prenant à partie les autres passagers. On est finalement plus souvent dans le passé que dans l'avion ce qui est plaisant. C'est par ailleurs une très belle histoire d'amour, où la belle transforme la bête, chacun apportant à l'autre ce dont il a besoin. Et pour autant on va connaître le sujet de leur rupture. Je ne peux m'empêcher de faire un lien avec "Forrest Gump" sur le principe d'être dans un lieu public et de raconter son passé. Le principe est le même ici, mais ce concentre sur l'ex-histoire d'un couple. J'ai découvert Nicolas Bedos que j'ai trouvé relativement bon (après j'ai peut être été troublée car je le trouve relativement mignon), Ludivine Sagnier est également douée, ils m'ont vraiment plut tous les deux. J'ai vraiment tout adoré dans ce film, sans en faire un chef d’œuvre, la réalisation est sympas, le scénario est super, le casting plaisant et on passe un agréable moment. Je le recommande à tout ceux qui ont une âme de romantique, car vous allez adoré, et si vous voulez tout simplement passé un bon moment devant un film simple, qui ne demande pas grande réflexion.

4 étoiles.

Voir les commentaires

12 ans d'âge

Publié le par Emy Lee

12 ans d'âge

Sortie le 26 juin 2013.

Réalisation et scénario par Frédéric Proust et musique de Laurent Petitgand.

Acteurs: François Berléand (Charles), Patrick Chesnais (Pierrot), Anne Consigny (Dany), Florence Thomassin (Cathy), Elise Lhomeau (Manon), Aymen Saïdi (Ahmed), Guilaine Londez (Directrice de l'agence) et Frédéric Proust (Homme dans la voiture).

Histoire: Charles et Pierrot sont inséparables. Le jour où Charles part en pré-retraite, c'est le bonheur ! Ils vont pouvoir passer encore plus de temps ensemble. Leur devise est claire: "profiter de la vie et rire de tout". Leur imagination débordante va remplir leurs journées sous le regard tendre et parfois inquiet des femmes de leur vie...

Mon avis: Une belle histoire d'amitié qui dure depuis de nombreuses années. On comprend au fil du film l'importance que chacun a dans la vie de l'autre, tout en le préservant toutefois. Charles accueil cette retraite anticipé comme une bonne chose, lui qui déteste son travail et ses collègues, et surtout il va pouvoir passer plus de temps avec Pierrot. Mais le film traîne en longueur, on s'ennuie et surtout on ne comprend pas pourquoi de façon subite ils décident de se mettre en danger et de jouer avec la loi. C'est dommage le film avait un bon casting qui est très convaincant et qui joue merveilleusement. Le scénario a beau avoir une trame de fond "l'amitié" intéressante et avec du potentiel, on part dans des proportions qu'on ne comprend pas forcément. C'est dommage.

2,5 étoiles.

Voir les commentaires

Les Miller une famille en herbe

Publié le par Emy Lee

Les Miller une famille en herbe

Sortie le 18 septembre 2013.

Titre original: We're the Millers.

Réalisé par Rawson Marshall Thurber, scénario de Bob Fisher, Steve Faber, Sean Anders et John Morris et musique de Théodore Shapiro.

Acteurs: Jennifer Aniston (Rose O'Reilly), Jason Sudeikis (David Clark), Will Poulter (Kenny Rossmore), Emma Roberts (Casey Mathis), Ed Helms (Brad Gurdinger), Nick Offerman (Don Fitzgerald), Kathryn Hahn (Eddie Fitzgerald), Molly C. Quinn (Melissa Fitzgerald), Tomer Sisley (Pablo Chacon), Matthew Willig (One-Eye) et Thomas Lennon (Rick Nathanson).

Histoire: David Burke est un dealer à la petite semaine qui se contente de vendre sa marchandise à des chefs cuisiniers et des mamans accompagnant leurs fils au football, mais pas à des ados - car, au fond il a quand même des principes ! alors que tout devrait se passer au mieux pour lui, les ennuis s'accumulent... Préférant garder profil bas pour des raisons évidentes, David comprend, à son corps défendant, qu'on peut subir la pire injustice même lorsqu'on est animé des meilleures intentions: tentant de venir en aide à des jeunes du quartier, il se fait agresser par trois voyous qui lui volent sa marchandise et son argent. Il se retrouve dans une situation des plus délicates puisqu'il doit désormais rembourser son fournisseur, Brad. Afin d'éponger sa dette - et rester en vie -, David n'a d'autre choix que de jouer dans la cour des grands en se rendant au Mexique pour ramener une importante cargaison de drogue à Brad.

Mon avis: Une comédie sympathique qui conte l'histoire de David Burke dealer depuis l'université, qui se retrouve dans une situation délicate. Pour la résoudre, il va faire appel à ses voisins, dont il n'est pas proche, de les accompagner au Mexique pour ramener de la drogue en passant pour une famille modèle. La situation est assez cocasse et très drôle, on passe un très bon moment, sans que sa tourne forcément dans le vulgaire (sa reste cependant une comédie typique américaine). On connait forcément la chute, mais on s'attache aux personnages et on croit en cette famille. Le casting est convaincants, personnellement j'en ai découvert pas mal notamment Jason Sudeikis, Will Poulter et Emma Roberts que j'ai trouvé relativement bon. Un plaisir de voir Tomer Sisley que j'adore, même s'il n'a pas un des rôles principaux. Je recommande si vous avez envie de passer un agréable moment et de rire.

3 étoiles.

3 étoiles.

Voir les commentaires

Rambo

Publié le par Emy Lee

Rambo

Sortie le 2 mars 1983.

Titre original: First Blood.

Réalisé par Ted Kotcheff, scénario de David Kozoll, William Sackheim, Sylvester Stallone et Michael Kozoll d'après l’œuvre de David Morell.

Acteurs: Sylvester Stallone (John Rambo), Richard Crenna (Colonel Samuel Trautman), Brian Dennehy (Shérif Will Teasle), Bill McKinney (Capitaine Dave Kern), Jack Starett (Député Arthur Gault), Michael Talbott (Balford), Chris Mulkey (Ward), John McLiam (Orval), Alf Humphreys (Lester), David Caruso (Mitch), David Crowley (Mitch) et Don Mackay (Preston).

Histoire: John Rambo est un héros de la guerre du Vietnam errant de ville en ville à la recherche de ses anciens compagnons d'armes. Alors qu'il s'apprête à traverser une petite ville pour s'y restaurer, le shérif Will Teasle l'arrête pour vagabondage...

Mon avis: Un des premiers films de Stallone avec "Rocky". On retrouve le soldat John Rambo ancien guerrier au Vietnam, retourne à la vie civile et tente de rencontré son ancienne escadron. En parallèle, il cherche sa place dans une société qu'il ne reconnaît pas. Ce film m'a marqué, notamment parce qu'on se rend compte qu'au vu de son entraînement, il est capable à lui tout seul de construire une guerre et de la gagner. On retrouve ici les caractéristiques des anciens soldats de cette guerre et les complications qu'ils ont pu vivre à leur retour. En cela le film est très bien construit, le scénario tient la route et reste cohérent avec l'histoire et paraît un temps soit peu réaliste. On a finalement de l'empathie pour John dès le début du film, Sylvester Stallone l’interprète d'ailleurs brillamment et avec une pointe de sensibilité. Sa reste cependant un film d'action qu'on lui connaît avec sa dose de combat et de sang. Ce premier film, reste le meilleur de la quadrilogie, pour m'a part j'ai vraiment adoré, c'est un film culte à l'heure d'aujourd'hui qu'on a plaisir à retrouver et je ne trouve pas qu'il est spécialement vieilli.

4 étoiles

Voir les commentaires

Planes

Publié le par Emy Lee

Planes

Sortie le 9 octobre 2013.

Réalisé par Klay Hall, scénario de Jeffrey M. Howard et musique de Mark Mancina.

Acteurs: Fred Testot (Dusty Crophopper), Leïla Bekhti (Ishani), Mélissa Theuriau (Rochelle), Michel Vigné (Skipper), Bernard Gabay (El Chupacabra), Jérémie Covillault (Ripslinger), Frantz Confiac (Chug) et Marika Duchesnay (Dottie).

Histoire: Chaque jour, alors qu'il pulvérise des traitements agricoles sur les récoltes, le petit avion de ferme Dusty se prend à rêver qu'il pourrait volet en compétition au milieu des avions les plus rapides au monde. Seulement voilà, il n'a pas vraiment le gabarit d'un champion, et en plus, il est sujet au vertige ! Comme il n'est pas du genre à renoncer, Dusty fait appel à Skipper, un as de l'aéronavale, pour l'aider à se qualifier lors des éliminatoires du Grand Rallye du Tour du Ciel et ainsi défier sur son terrain Ripslinger, le redoutable tenant du titre. Et c'est au-dessus du monde de Cars, avec l'aide d'une hilarante flottille de casse-cou volants venus des quatre coins de la planète, que Dusty va déployer ses ailes pour relever, sous les yeux des spectateurs du monde entier, le plus grand défi de sa vie...

Mon avis: Je n'étais pas du tout emballée par le concept, reprendre l'univers de Cars mais du point de vu du ciel et dont les protagonistes sont des avions. Je l'ai donc visionné sans grande conviction. Et pourtant j'ai passé un bon moment. Même si le côté Cars se confirme en tout point et font que ce film n'a aucune surprise: course, entraînement, aide d'un vétéran de l'aviation, jalousie du grand pilote, entre-aide d'un coureur, réalisation d'un rêve impossible... Et les graphismes qui sont en tout point les mêmes. Finalement la seule différence c'est que Cars provient des studios Pixars et que Planes est issu des studios Disney. Pour autant c'est sympathique à regarder, on passe un bon moment, on s'attache à Dusty et on espère (tout en sachant) qu'il réalisera son rêve. Je pense que les enfants, fan de Cars vont adoré Planes et s'identifieront peut être plus facilement au personnage de Dusty et aux difficultés qu'il peut rencontrer.

3 étoiles.

Voir les commentaires

Les Schtroumpfs II

Publié le par Emy Lee

Les Schtroumpfs II

Sortie le 31 juillet 2013.

Titre original: The Smurfs 2.

Réalisé par Raja Gosnell, scénario de J. David Stem, David N. Weiss, Jay Scherick, David Ronn et Karey Kirpatrick d'après l'oeuvre de Peyo et musique d'Heitor Pereira.

Acteurs: Neil Patrick Harris (Patrick), Brendan Gleeson (Victor Doyle), Jayma Mays (Grace) et Hank Azaria (Gargamel).

Acteurs de doublage: Katy Perry (la Schtroumpfette), Jonathan Winters (Grand Schtroumpf), Christina Ricci (Vexy), J.B. Smoove (Hackus), George Lopez (Schtroumpf Grognon), Anton Yelchin (Schtroumpf Maladroit), John Oliver (Schtroumpf Coquet), Shaquille O'Neal (Schtroumpf Tranquille), Jimmy Kimmel (Schtroumpf Arrogant), Sean White (Schtroumpf Bêta), Mario Lopez (Schtroumpf Geek), Kevin Lee (Schtroumpf Fêtard) et Frank Welker (Azraël).

Histoire: Cherchant désespérément à s'emparer de la puissance de l'essence magique de Schtroumpfs, Gargamel a inventé les Canailles, de minuscules créatures. Mais pour que leur transformation en vrais Schtroumpfs soit complète, il lui manque encore la formule secrète que détient la Schtroumpfette. Il parvient à kidnapper la demoiselle et l'emmène à Paris pour accomplir son plan diabolique. Pour avoir une chance de sauver la belle, il va falloir tous les talents du Grand Schtroumpf, du Schtroumpf maladroit, du Schtroumpf grognon, du Schtroumpf coquet et de leurs amis humains, Patrick et Grace. Ils vont être obligés de rivaliser d'ingéniosité et de courage, car le danger est partout. Ils vont aussi devoir convaincre la Schtroumpfette que sa place est bien parmi eux, et pas avec les Canailles...

Mon avis: L'esprit des schtroumpfs a bercé mon enfance que sa soit en BD, en série ou encore en film avec "La flûte à six Schtroumpfs". J'étais donc assez réticente à voir des Schtroumpfs en 3D, mélangé à l'univers des humains. Mais la curiosité de voir Neil Patrick Harris dans un autre rôle que Barney Stinson dans How I Meet Your Mother l'a emporté. Je ne suis pas déçus, j'avais peur que le côté enfantin soit trop présent avec un humour plutôt lourd que j'avoue ne plus beaucoup supporté. Et finalement non, c'est bien réalisé et bien monté, on évolue dans la ville de Paris et c'est un plaisir même si j'avoue que j'aurais davantage préféré voir le village avec tous les Schtroumpfs (mais c'est peut être déjà le cas dans le premier). Les schtroumpfs sont finalement assez mignons en 3D, sa change mais sa les rends plus humains et plus réel qu'en dessin (oui c'est la fan de dessin qui dit sa). J'avais presque envie d'en adopter un. Les acteurs sont également convaincants, le personnage de Gargamel est bien interpréter par Hank Azaria, il n'a pas un humour trop lourd et son personnage n'est pas montré en dérision et c'est plutôt agréable. L'histoire est captivante, elle tourne autour du personnage de la Schtroumpfette qui se questionne sur sa place au sein du village et son appartenance à la communauté. Et Patrick lui s'interroge sur la place de son beau-père dans sa famille, alors qu'il ne l'a jamais porté dans son cœur. C'est léger, on ne réfléchit pas et on se laisse agréablement porté par l'histoire et nos petits personnages. Une agréable surprise pour moi, je n'ai pas été déçus au contraire de ce que je pensais. Et je vais essayer de voir le premier volet, pour tout de même combler les rares trous que j'ai eu pendant le visionnage (cela dit ce n'est pas du tout gênant à la compréhension). Donc si vous cherchez un film sympathique à regarder en famille, celui-ci ravira tout le monde.

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

1 2 3 4 > >>