Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #comedie tag

Mon poussin

Publié le par Emy Lee

Sortie le 28 juin 2017.

Réalisé par Frédéric Forestier, scénario de Romain Protat, et musique de Matthieu Gonet.

Acteurs : Isabelle Nanty (Cléa), Pierre-François Martin-Laval (Harold), Thomas Solivérès (Vincent), Manon Valentin (Eloïse), Leslie Medina (Elina), Linda Hardy (Jeanne), Nathalie Kanoui (Johanna), Elisa Sergent (Auriane) et Laurent Saint-Gérard (Pierre-Ange).

Histoire : Vincent, 18 ans, se fait larguer par Elina. C’est son premier amour, c’est la fin du monde ! Ses parents décident donc de prendre les choses en main et vont tout tenter pour lui faire oublier cette fille : il devra les suivre dans une cure de désintoxication amoureuse dont ils vont imaginer le programme…

Mon avis : Une comédie légère et sympathique, exactement ce qu'il me fallait ! J'ai passé un très bon moment devant Mon Poussin, amené par un duo d'acteurs que l'on ne présente plus et qui n'a plus besoin de faire ses preuves : Isabelle Nanty et Pierre-François Martin-Laval. Ils forment un très beau couple à l'écran et nous font très vite croire en leur histoire. J'apprécie de plus en plus Thomas Solivérès que j'avais découvert dans "Ange et Gabrielle" ou encore "L'étudiante et Monsieur Henry", et j'ai vraiment hâte de le découvrir dans d'autres films. Ici, on s'attache assez vite au personnage, on s'identifie assez facilement à Vincent, car nous avons tous dû surmonter un chagrin d'amour à l'adolescence ou lors de notre premier amour. A trop vouloir en faire, les événements vont finalement se retourner contre Cléa et Harold, qui vont davantage en apprendre que leur fils. En tout cas j'ai passé un très bon moment et je vous le recommande.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Cherchez la femme

Publié le par Emy Lee

Sortie le 28 juin 2017.

Réalisation et scénario par Sou Abadi et musique de Jérôme Rebotier.

Acteurs : Félix Moati (Armand), Camélia Jordana (Leila), William Lebghil (Mahmoud), Anne Alvaro (Mitra), Carl Malapa (Sinna), Oscar Copp (Fabrice-Farid), Laurent Delbecque (Nicolas), Oussama Kheddam (Mustafa), Walid Ben Mabrouk (Ahmed), Pedrag Manojlovic (Darius), Gregory Montel (Agent Garnier), Hamid Djavadan (M. Yaghmaian), Behi Dianati Atai (Mme Yaghmaian), Karim Belkhadra (Iman), Sâm Mirhosseini (Abdoullah), Hamideh Doustdar (Roxane) et Jean-Louis Tilburg (Brigadier ambassade d'Iran).

Histoire : Armand et Leila, étudiants à Science Po, forment un jeune couple. Ils projettent de partir à New York faire leur stage de fin d’études aux Nations Unies. Mais quand Mahmoud, le grand frère de Leila, revient d'un long séjour au Yémen qui l’a radicalement transformé, il s’oppose à la relation amoureuse de sa sœur et décide de l’éloigner à tout prix d’Armand. Pour s’introduire chez Mahmoud et revoir Leila, Armand n’a pas le choix : il doit enfiler le voile intégral ! Le lendemain, une certaine Schéhérazade au visage voilé sonne à la porte de Leila, et elle ne va pas laisser Mahmoud indifférent…

Mon avis : J'avoue avoir été intriguée par l'affiche, je ne savais absolument pas de quoi parlait le film mais j'avais hâte de le découvrir. C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai découvert Félix Moati, mais également Camélia Jordana et William Lebghil pour lesquels j'avais quelques réticences. C'est une histoire touchante et humaine même si j'ai trouvé que le scénario n'allait pas au bout de certaine chose préférant se concentrer sur la transformation d'Armand et l'incarnation du personnage de Schéhérazade. J'aurais aimé en voir beaucoup plus sur le travail d'Armand auprès des demandeurs d'asiles par exemple. Je suis en revanche déçue par la fin que je trouve beaucoup trop rapide et prenant beaucoup de raccourci. Mahmoud quitte trop facilement ses croyances et son nouveau choix de vie à mon goût, pour quelqu'un qui apparaissait extrêmiste dans ses croyances. On voit en revanche très bien sa double éducation et son manque de repère dans une société où le racisme semble prédominer. Un film agréable à visionner et sympathique à découvrir. Je vous le recommande.

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

Marie-Francine

Publié le par Emy Lee

Sortie le 31 mai 2017.

Réalisé par Valérie Lemercier, scénario de Sabine Haudepin et Valérie Lemercier.

Acteurs : Valérie Lemercier (Marie-Francine Doublet), Patrick Timsit (Miguel), Hélène Vincent (Annick Legay), Philippe Laudenbach (Pierric Legay), Denis Podalydès (Emmanuel Doublet), Nadège Beausson-Diagne (Nadège), Marie Petiot (Clémence), Anna Lemarchand (Margot), Simon Perlmutter (Hélio), Loïc Legendre (Xavier) et Géraldine Martineau (Anaïs).

Histoire : Trop vieille pour son mari, de trop dans son boulot, Marie-Francine doit retourner vivre chez ses parents... ... à 50 ans ! Infantilisée par eux, c'est pourtant dans la petite boutique de cigarettes électroniques qu'ils vont lui faire tenir, qu'elle va enfin rencontrer Miguel. Miguel, sans oser le lui avouer, est exactement dans la même situation qu'elle. Comment vont faire ces deux-là pour abriter leur nouvel amour sans maison, là est la question...

Mon avis : Très emballée par la bande-annonce et la présentation du film par Valérie Lemercier, j'avais très envie de découvrir ce film. Je peux dire qu'il tombait au bon moment, un film drôle et touchant qui arrive à ne pas tomber dans la niaiserie. Le duo formé par Patrick Timsit et Valérie Lemercier m'a beaucoup touchée. Pourtant, j'avais beaucoup de mal avec l'acteur que j'avais vu dans quelques films des années 90 (oui ça commence à dater). Sur fond d'histoire d'amour, on nous raconte ici plusieurs difficultés notamment celle de revenir vivre chez nos parents, ses personnes qu'on aime mais qui n'ont toujours pas compris qu'on avait grandie. Et la difficulté des histoires d'amour aujourd'hui. J'ai beaucoup ris devant ce film, ce n'était pas forcément le cas de toute la salle mais ce n'est pas grave, j'ai ri pour eux. Une belle réalisation, un scénario bien construit et une bande original qui en plus de donner le sourire nous donne envie de chanter. Pari réussi pour Marie-Francine qui a amplement rempli sa mission et les attentes. 

4 étoiles.

Voir les commentaires

Mr Magoo

Publié le par Emy Lee

Sortie le 22 avril 1998.

Réalisé par Stanley Tong, scénario de Pat Proft et Tom Sherohman, et musique de Michael Tavera.

Acteurs : Leslie Nielsen (Quincy Magoo), Kelly Lynch (Prunella Pegula), Matt Keeslar (Waldo Magoo), Nick Chinlund (Bob Morgan), Stephen Tobolowsky (Agent Chuck Stupak), Ernie Hudson (Agent Gus Anders), Jennifer Garner (Stacy Sampanahoditra), Malcolm McDowell (Austin Cloquet), Miguel Ferrer (Ortega Peru), Monique Rusu (Rosita) et Frank C. Turner (Ralston).

Histoire : Mr Magoo se retrouve, malgré lui, en possession d'une précieuse toile appartenant au Musée d'Histoire Naturelle de la ville, qu'un couple de voleur aimerait récupérer. La jeune femme imagine alors un stratagème : faire croire à Mr Magoo qui n'y voit que du feu (et pour cause !) qu'elle Prunella Pagliacci, son premier amour. Ainsi, en séduisant le vieil homme, elle réussira à mettre la main sur le tableau. Heureusement, le chien Angus et le neveu Waldo sont là pour protéger les intérêts de tonton Quincy.

Mon avis : Enfant, j'étais fan de la série animée ! Alors quand j'ai découvert qu'il existait un long métrage, j'ai foncé ! Le personnage me semblait remplie de possibilité et confié le rôle à Leslie Nielsen me semblait un choix judicieux... J'ai pourtant été très déçue, l'âge peut être, une nostalgie qui n'a pas été retrouvée, un scénario bancale... Je ne saurais pas l'expliquer, en tout cas je me suis fortement ennuyée. J'ai davantage apprécié de me replonger dans la série animée. Malgré tout le film sauve les meubles avec un casting intéressant, mais les gags à l'extrême rende le personnage ridicule là où il y aurait fallu de la spontanéité pour le personnage.

1 étoiles.

Voir les commentaires

La folle journée de Ferris Bueller

Publié le par Emy Lee

Sortie le 17 décembre 1986.

Titre original : Ferris Bueller's day off.

Réalisation et scénario par John Hughes, et musique d'Ira Newborn et Arthur Baker.

Acteurs : Matthew Broderick (Ferris Bueller), Alan Ruck (Cameron Frye), Mia Sara (Sloanne Peterson), Jeffrey Jones (Edward R. Rooney), Jennifer Grey (Jean Bueller), Cindy Pickett (Katie Bueller), Lyman Ward (Tom Bueller), Edie McClurg (Grace), Charlie Sheen (Garçon du commissariat), Kristy Swanson (Simone Adamlee) et Max Perlich (Anderson).

Histoire : Ferris Bueller n'est pas l'élève le plus sérieux du monde, au travers de ce film il décrit la meilleure façon de sécher les cours et nous montre les folles journées que nous manquons à rester assis sur nos chaises.... Mais Ferris est la proie du directeur du lycée qui ne souhaite qu'une chose l'épingler pour le forcer à redoubler son année.

Mon avis : Depuis le temps que j'entends parler de ce film, qu'on m'explique que c'est l'un des films préférés des jeunes américains... je voulais le découvrir. Je n'ai pas été déçue, sans dire que c'est un film exceptionnel, les choix de réalisations de John Hughes sont plutôt intéressant. Notamment le choix de mettre le spectateur en interaction avec le personnage principal. Ferris est le jeune ados qu'on a tous rêver d'être. Avoir le courage de sécher les cours, vivre une journée de folie dans les rues de Chicago... Personnellement je me suis beaucoup attachée à Cameron, ce jeune garçon qui flippe de tout et qui ce jour-là va vivre la journée la plus dingue de sa vie ! J'aurais d'ailleurs aimé voir son retour au domicile. Vraiment un film sympathique devant lequel j'ai passé un bon moment et découvrir des acteurs que l'on connait pour de nombreux rôles jeunes, ça n'a pas de prix !

3 étoiles.

Voir les commentaires

Tous en scène

Publié le par Emy Lee

Sortie le 25 janvier 2017.

Titre original : Sing.

Réalisation et scénario par Garth Jennings, et musique de Joby Talbot.

Doublage : Patrick Bruel (Buster Moon), Jenifer Bartoli (Rosita), Elodie Martelet (Ash), Sacha Perez (Johnny), Laurent Gerra (Gunter), Chloé Renaud (Meena), Loic Houdré (Norman), Frédéric Souterelle (Père de Johnny), Jean-Marc Charrier (Richard), Benoit Allemane (Grand-père de Meena) et Yann Sunberg (Lance).

Histoire : Buster Moon est un élégant koala qui dirige un grand théâtre, jadis illustre, mais aujourd’hui tombé en désuétude. Buster est un éternel optimiste, un peu bougon, qui aime son précieux théâtre au-delà de tout et serait prêt à tout pour le sauver. C’est alors qu’il trouve une chance en or pour redorer son blason tout en évitant la destruction de ses rêves et de toutes ses ambitions: une compétition mondiale de chant. Cinq candidats sont retenus pour ce défi: Une souris aussi séduisante que malhonnête, un jeune éléphant timide dévoré par le trac, une truie mère de famille débordée par ses 25 marcassins, un jeune gorille délinquant qui ne cherche qu’à échapper à sa famille, et une porc épic punk qui peine à se débarrasser de son petit ami à l’égo surdimensionné pour faire une carrière solo. Tout ce petit monde va venir chercher sur la scène de Buster l’opportunité qui pourra changer leur vie à jamais.

Mon avis : Que dire.... Je me suis laissée convaincre par la bande annonce à force de la visionner au cinéma. Le résultat est plutôt bon, on redécouvre des chansons que l'on connait par coeur revisité pour notre plus grand plaisir. Les personnages sont très attachants, j'ai une préférence pour la jeune Meena qui est tout bonnement ma chouchoute. Les voix sont justes impressionnantes, les personnages ont chacun une personnalités qui ne colle pas forcément avec leur voix. Chacun a des attentes différents et finalement chacun d'entre eux vont se révéler. Les graphismes sont superbes, tout comme l'animation, le scénario et la bande originale, on passe un très bon moment. Mon seul regret est peut-être qu'il y est finalement très peu de finaliste sélectionné.... Mais une fois que l'on connait la finalité, c'était peut être mieux ainsi. Un beau film d'animation que je vous recommande.

4 étoiles.

Voir les commentaires

L'ascension

Publié le par Emy Lee

Sortie le 25 janvier 2016.

Réalisé par Ludovic Bernard, scénario d'Olivier Ducray, Nadir Dendoune et Ludovic Bernard d'après l'oeuvre de Nadir Dendoune, et musique de Lucien Papalu et Laurent Sauvagnac.

Acteurs : Ahmed Sylla (Samy Diakhate), Alice Balaïdi (Nadia), Kevin Razy (Ben), Nicolas Wanczycki (Jeff), Waly Dia (Max), Maïmouna Gueye (Evelyne Diakhate), Denis Mpunga (Célestin Diakhate), Fadila Belkbla (Houria, mère de Nadia), Moussa Maaskri (Nassir), Umesh Tamang (Johnny), Amir El Kacem (Kévin), Rabah Naït Oufella (Saïd), Oscar Copp (Nadir) et Mariama Gueye (Angélique).

Histoire : « Pour toi, je pourrais gravir l’Everest !» Samy aurait mieux fait de se taire ce jour-là... D’autant que Nadia ne croit pas beaucoup à ses belles paroles. Et pourtant… Par amour pour elle, Samy quitte sa cité HLM et part gravir les mythiques 8848 mètres qui font de l’Everest le Toit du monde. Un départ qui fait vibrer ses copains, puis tout le 9-3 et c’est bientôt la France entière qui suit avec émotion les exploits de ce jeune mec ordinaire mais amoureux. A la clé, un message d’espoir : à chacun d’inventer son avenir, puisque tout est possible.

Mon avis : Je savais que ce film serait un très beau film, même si j'avais quelques craintes mais j'ai su capter le bon message. En effet, le film est une comédie mais pas seulement c'est un très beau message d'espoir pour tous et en particulier ses jeunes qui enfermés dans leur case ne se sentent bon à rien. Je n'ai pu qu'admirer Samy pendant une heure et quarante minute, admirer son challenge et admirer le message qu'il faisait passer sans s'en rendre compte. On comprend assez vite que Samy n'a jamais quitté le 93 de sa vie, et qu'il va le faire pour la première fois et par amour. Au départ, je trouvais cela débile de se lancer un tel défis avec tous les dangers que cela représente simplement pour épater une femme. Seulement, dès les premières minutes on voit l'évolution de Samy et ce tout au long de son voyage. On voit également les changements dans son quartier, dans sa famille. Et même si on se dit que Jeff est totalement inconscient de laisser un novice gravir l'une des plus grandes montagnes au monde, on fini par espérer qu'il l'accompagne jusqu'au bout. Je ne connaissais pas du tout Ahmed Sylla, mais aujourd'hui il m'a bluffé en interprétant le rêve d'un quartier. Si vous n'avez pas encore vu ce film je vous le recommande vivement car il vaut plus que le coup d'oeil.

4 étoiles.

Voir les commentaires

Il a déjà tes yeux

Publié le par Emy Lee

Sortie le 18 janvier 2017.

Réalisé par Lucien Jean-Baptiste, scénario de Sébastien Mounier, Marie-Françoise Colombani et Lucien Jean-Baptiste, et musique d'Alexis Rault.

Acteurs : Lucien Jean-Baptiste (Paul Aloka), Aïssa Maïga (Sali Aloka), Zabou Breitman (Mme Mallet), Vincent Elbaz (Manu), Delphine Théodore (Prune), Marie-Sohna Condé (Mamita), Bass Dhem (Ousmane) et Marius Benchenafi (Benjamin).

Histoire : Paul et Sali sont mariés, ils viennent d'acquérir une maison et d'ouvrir une boutique de fleuriste.... Il ne leur manque plus qu'un enfant pour combler leur bonheur. Seulement ne pouvant en avoir, ils font appel à un service d'adoption. Le lendemain de l'inauguration de leur boutique, la nouvelle tombe, ils sont les heureux parents du petit Benjamin, six mois. Paul et Sali sont comblés, seulement comment leurs parents vont accueillir la nouvelle....

Mon avis : J'attendais ce film avec beaucoup d'impatience au vu de la bande annonce. Ayant moi-même été choquée, la première fois que j'avais vu le sujet abordé dans une série. Et je me suis sentie tellement ridicule avec mes préjugées. J'avais donc hâte de voir comment le sujet allait être abordé et comment il allait casser nos idéaux. Le film est bien mené, et est plutôt agréable, on passe un bon moment avec cette jolie famille. En revanche, on met une fois de plus à mal les services sociaux, certes il fallait bien la mauvaise graine mais c'est difficile de voir son travail mal mené et pas très cohérent. J'avoue avoir été un poil déçue par le film, mais parce que j'avais peut-être trop d'attentes qui occultait l'aspect comédie familiale. Tout semble beaucoup trop simpliste et léger. Mais le scénario est plaisant, le casting génial et j'ai également beaucoup aimé le générique du début. En résumé, c'est une très bonne comédie familiale qui ravira tout le monde.

3 étoiles.

Voir les commentaires

Mes trésors

Publié le par Emy Lee

Sortie le 4 janvier 2017.

Réalisé par Pascal Bourdiaux, scénario de Juliette Sales, Fabien Suarez, Carole Giacobbi et Michèle Giacobbi, et musique de Sinclair.

Acteurs : Jean Reno (Patrick), Reem Kherici (Caroline), Camille Chamoux (Carole), Bruno Sanches (Fred) et Pascal Demolon (Romain).

Histoire : Carole est une informaticienne introvertie qui vit encore chez sa mère. Caroline est une pickpocket rebelle qui écume les grands hôtels de la côte d'Azur. Les deux jeunes femmes ne se connaissent pas et n'ont rien en commun. Rien, sinon leur père, envolé avant leur naissance et qu'elles n'ont jamais vu. Jusqu'au jour où… Patrick ressurgit ! Ce voleur international recherché par toutes les polices a frôlé la mort, et décide de rattraper le temps perdu en réunissant ses deux filles autour d'un but commun : le casse d'un Stradivarius à 15 millions d'euros… Entre les bourdes, l’amateurisme et les chamailleries de ses deux filles, Patrick comprend vite que ce braquage ne va pas être une promenade de santé…

Mon avis : Une comédie sympathique devant laquelle on passe un bon moment, le duo formé par Reem Kerici et Camille Chamoux fonctionne à merveille. Certes on rit peu, mais on est divertie par ce film qui apporte de la fraîcheur et de la légèreté. J'ai eu beaucoup de plaisir à retrouver Jean Reno dans un rôle de braqueur et d'un père aux abonnés absents. Les paysages et les décors de Courchevel m'ont permis de voir la neige et son environnement sans avoir à me déplacer. J'ai eu un petit coup de coeur pour le personnage de Carole, maladroite et drôle. Un film que j'ai eu plaisir à découvrir.

3 étoiles.

Voir les commentaires

Cool world

Publié le par Emy Lee

Sortie le 5 janvier 1994.

Réalisé par Ralph Bakshi, scénario de Michael Grais et Mark Victor, et musique de Mark Isham.

Acteurs : Gabriel Byrne (Jack Deebs), Brad Pitt (Frank Harris), Kim Basinger (Holli Woud), Michele Abrams (Jennifer Malley),Deirdre O'Connell (Isabelle Malley), Janni Brenn (Agatha Rose Harris) et Frank Sinatra (Lui-même).

Doublage : Gérard Rinaldi (Stress), Emmanuel Jacomy (Slash / Porte d'Holli), Michel Vigné (Bringue), René Morard (Dr Vincent Moustache / Mash / Super Jack Deebs) et Virginie Ledieu (Lonette / Bob).

Histoire : 1945, Frank Harris revient à Las Vegas après la seconde guerre mondial. Il retrouve sa mère et décide de profiter de la vie. Mais un accident de la circulation va tout changer.... Grâce au Dr Moustache, Frank est transporté dans un monde de dessin animé nommé "Cool World", il est loin de se douter de ce qui l'attend....

Mon avis : Au départ j'étais curieuse de découvrir ce film mélangeant prise de vue réel et animation, en m'attendant à un film plus adulte que Roger Rabbit... Et je pense que je vais encore garde ce film en référence car Cool World est une catastrophe. Si on enlève la beauté de Brad Pitt et Kim Basinger, il n'en reste pas grand chose. Enfant j'étais fan des cartoons, j'avoue l'être moins aujourd'hui mais trop d'effets cartoons tuent le cartoons.... Il y a un nombre incalculable de coups, de piano qui s'effondre et autre scènes de ce genre que cela en devient lassant. De plus je n'ai eu aucun intérêt pour le monde de Cool World, l'animation et les graphismes qui m'ont irrité les yeux ! J'ai eu envie d'arrêter dès les premières minutes. Je suis pourtant bon public, mais la rien n'a retenu mon attention. J'ai donc vite compris pourquoi le film était un peu tombé dans l'oubli et pourquoi je n'avais pu le découvrir plus tôt. Selon moi, un film à éviter.

1 étoiles.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>