Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Mission Impossible II

Publié le par Emy Lee

Mission Impossible II

Sortie le 26 juillet 1999.

Réalisé par John Woo, scénario de Robert Towne, Ronard D. Moor, Brannon Braga et Ronald D. Moore, et musique de Lalo Schifrin et Hans Zimmer.

Acteurs : Tom Cruise (Ethan Hunt), Dougray Scott (Sean Ambrose), Thandie Newton (Nyah Hall), Ving Rhames (Luther Stickel), Anthony Hopkins (Patron M.I.), Richard Roxburgh (Hugh Stamp), John Polson (Billy Baird), Brendan Gleeson (John C. McCloy), Rade Serbedzija (Dr. Nekkorvich), William Mapother (Wallis) et Dominic Purcell (Ulrich).

Histoire : Dans cette nouvelle mission, se livrera deux combat celui d'un groupe pharmaceutique souhaitant accroître son bénéfice en créant un nouveau virus baptisé la chimère, qui détruit peu à peu chacune des cellules du corps et plus particulièrement les globules. Mais s'ils ont toujours l'antidote baptisé Belerofron, le virus leur a été volé par un ex-agent du M.I. Le second combat aura lieu entre l'agent réputé Ethan Hunt et son ex-élève Sean Ambrose qui aura lieu sur un plan professionnel mais également privé puisque chacun vont être amoureux de la belle Nyah Hall, engagé par le M.I. pour infiltré la "base" de Sean.

Mon avis : J'affectionne particulièrement ce film, qui a marqué le début de ma passion pour le cinéma. Je sais qu'il n'est ni le meilleur film, ni le meilleur de la franchise, mais je sais que je n'arriverais peut être pas à être impartiale et le sur noté. Tout d'abord, je suis fan de la réalisation de John Woo, qui fait que le film est certainement le plus badass de la franchise. Elle n'est certes pas parfaite, et j'avoue que sur le plan du scénario il y a pas mal de chose à revoir. Mais les cascades, les combats, les clins d'oeil au premier volet...j'adore. Dans le casting, on est heureux de retrouver Ving Rhames dans cette équipe. Je suis toujours bluffé d'y voir Anthony Hopkins. Et bien sûr mon chouchou, dans le film qui m'a fait tomber amoureuse de lui, mon Tom Cruise, et sa chevelure digne d'une pub l'oréal. Je ne répond plus de rien. Donc oui, le film n'est pas forcément extra, et j'avoue que les suites seront bien meilleur, mais j'adore ce film ! On a tous nos faiblesses.

3,5 étoiles.

Voir les commentaires

Avengers : l'ère d'Ultron

Publié le par Emy Lee

Avengers : l'ère d'Ultron

Sortie le 22 avril 2015.

Titre original : The Avengers : Age of Ultron.

Réalisation et scénario par Joss Whedon d'après l’œuvre de Stan Lee et Jack Kirby, et musique de Brian Tyler et Danny Elfman.

Acteurs : Robert Downey Jr. (Tony Stark / Iron Man), Chris Evans (Steve Rogers / Capitain America), Mark Ruffalo (Bruce Banner / Hulk), Chris Hemsworth (Thor), Samuel Lee Jackson (Nick Fury), Scarlett Johansson (Natasha Romanoff / Black Widow), Jeremy Renner (Clint Barton / Hawkeye), Aaron Taylor-Johnson (Pietro Maximoff / Quicksilver), Elizabeth Olsen (Wanda Maximoff / Scarlet Witch), Cobie Smulders (Agent Maria Hill), Don Cheadle (James Rhodes / Iron Patriot), Thomas Kretschmann (James Rhodes / Iron Patriot), Soo-Hyun Kim (Docteur Helen Cho), Andy Serkis (Ulysses Klaw) et Hayley Atwell (Peggy Carter).

Doublage : Pierre-François Pistorio (Ultron), Patrick Osmond (Jarvis / La vision) et Anne Dolan (F.R.I.D.A.Y.).

Histoire : Alors que Tony Stark tente de relancer un programme de maintien de la paix jusque-là suspendu, les choses tournent mal et les super héros vont devoir à nouveau unir leurs forces pour combattre le plus puissant de leurs adversaires : le terrible Ultron, un être technologique terrifiant qui s'est juré d'éradiquer l'espèce humaine. Afin d'empêcher celui-ci d'accomplir ses sombres desseins, des alliances inattendues se scellent, les entraînant dans une incroyable aventure et une haletante course contre le temps...

Mon avis : Ceux qui me suivent régulièrement le savent d'ors et déjà, et je vais me répéter mais je ne suis pas une grande fan de cette franchise, d'autant plus depuis qu'elle a été racheté par les studios Disney. Donc bien entendu, ce film ne me réconciliera pas avec elle, mais le point positif c'est que je ne me suis pas endormie. Que dire de plus, les schémas Marvel sont inscrits dans tous les films de la franchise et celui-ci ne déroge pas à la règle, surexposition des effets spéciaux, explosion en cascade,... Je ne sais d'ailleurs pas encore de quoi cela vient, mais à chaque scène d'action je trouve les mouvements flous ! Et c'est assez désagréable. Je ne réussi pas à m'attacher au personnage, Thor m'a fait exploser de rire, oui je n'arrive pas à me dire qu'un marteau est un super pouvoir, le seul qui me semble tenir la route reste Clint Barton et serait certainement celui que je préfère. Désolé mais je ne sais que dire de plus, la recette reste la même et elle semble continuer de marcher. Ne nous étonnons donc pas de voir une multiplication des films de la franchise. J'ai toutefois passé un bon moment, mais certainement grâce à Thor et au faite que je n'attends vraiment plus rien de ses films. Cela dit, en V.O. il y a tout de même un léger mieux et rend le film beaucoup plus digeste que la V.F.

2,5 étoiles.

Voir les commentaires

La tête haute

Publié le par Emy Lee

La tête haute

Sortie le 13 mai 2015.

Réalisé par Emanuelle Bercot, scénario de Marcia Romano et Emmanuelle Bercot.

Acteurs : Catherine Deneuve (Juge des Enfants), Rod Paradot (Malony), Benoït Magimel (Yann, éducateur de PJJ), Sara Forestier (Séverine, mère de Malony), Diane Rouxel (Tess), Elizabeth Mazev (Claudine), Anne Suarez (Directrice du CEF), Christophe Meynet (Maître Robin), Martin Loizillon (Procureur), Lucie Parchemal (Greffière), Catherine Salée (Gladys Vatier), Enzo Trouillet (Malony à six ans), Ludovic Berthillot (Ludo), Michel Masiero (Grand-père paternel de Malony) et Marie Piemontese (Principal du collège).

Histoire : Malony a été confié très jeune à l'Aide Sociale à l'Enfance suite à de grosses carences éducatives. Depuis il évolue dans le système de protection de l'enfance, rencontrant régulièrement la Juge des Enfants, suivi par un éducateur spécialisé et enchaînant les différents lieux d'accueils. Aujourd'hui adolescent, Malony qui est de retour dans sa famille sombre peu à peu dans la délinquance malgré les aides mises en place par la Juge des Enfants. Un nouveau parcours attends le jeune Malony, celui de jeunes délinquants et d'un nouvel éducateur issu de la prévention judiciaire de la jeunesse. Malony, un jeune cassé, au parcours chaotique, en recherche de liens et d'affections, arrivera-t-il à se sortir du schéma...

Mon avis : Avant de commencer ma critique je voudrais avant tout remercier Emannuelle Bercot de s'être intéressée au monde de la protection de l'enfance, de donner une place et une reconnaissance à ses acteurs des mesures et du quotidien. Mais également aux enfants et leur parcours. Cette reconnaissance fait chaud au cœur quand aujourd'hui on se sent un peu lâcher. Ma critique, je le sais en décevra certainement plus d'un, j'ai tenté de la rendre objective en vain, cette histoire étant mon quotidien, je n'arrive pas à rester impartiale face a certaines interprétations qui me déplaisent. Cela dit, ce film aura le mérite de faire connaître cet univers à un large public et c'est très positif. Comme écrit précédemment nous suivons donc le parcours de Malony, enfant de l'A.S.E qui a un parcours plutôt chaotique malgré tous les intervenants dans la mesure. Premier bémol, l’accumulation des problématiques dans la situation du jeune garçon. J'ai trouvé la première scène violente alors certes elles existent, mais sont plutôt rares, les parents faisant plutôt profil bas devant la Juge des Enfants et se livrant davantage à cet exercice devant les éducateurs. Cette scène est d'autant plus inadéquate qu'elle est ensuite très impliqué dans la vie de Malony, du moins elle est très attachée à cet enfant qu'elle souhaitait pourtant abandonné. Les réponses de la Juge des Enfants qui ne me semblent pas toujours adapés, peut être trop impliqués émotionnellement dans cette situation face à la première audience. Notamment quand elle lui incite de se "La fermer" alors que la parole de l'enfant prime sur celle de l'adulte dans cet univers, il est très souvent le premier à parler de son histoire, son parcours, il est d'ailleurs souvent reçus en face à face avec la Juge sans présence des adultes. Mon deuxième bémol, l'accumulation du négatif au seul personnage de Malony, comme si un placement à l'A.S.E impliquait forcément de la délinquance une fois adolescent. la non considération de ce jeune dans son environnement. Il est accompagné dans plusieurs foyer, et pour autant il ne semble s'inscrire dans aucune démarche avec les éducateurs du site ni même avoir une quelconque relation avec les autres jeunes... Or bien loin de la réalité et cela aurait pu servir à décharger le personnage principalement en exposant, d'autres jeunes, avec d'autres parcours et d'autres faits. Si, je l'ai dit, la Juge semble trop impliqué émotionnellement, le rôle de l'éducateur PJJ est encore plus inadmissible ! Un éducateur en totale transfert, qui va jusqu'à frapper le jeune et n'a qu'un petit avertissement verbale de la part de la Juge. Alors qu'on ne va pas se mentir, s'il y a transfert on est destitué de la mesure et s'il y a maltraitance il y a enquête.Finalement les plus représentatifs, reste Malony et sa mère. L'accessibilité au public est également dur, Emanuelle Bercot a fait le choix d'utiliser le jargon social et donc toutes ses abréviations sans les expliquer. J'ai eu droit à de nombreux coup de coude de mon copain ne sachant pas ce qu'il signifiait (et pourtant il en a déjà entendu). Le film est bien, mais aurait pu être encore mieux d'un point de vu scénaristique et montré les défaillance et faiblesse du personnel à la manière de "Polisse'" qui reste à ce jour mon inconditionnel en la matière. Si le scénario a quelques faiblesses, la réalisation est bonne et intéressante, offrant des séquences permettant une analyse et un diagnostic. Le casting est très bon, un grand bravo à Rod Paradot qui a su montrer l'enfant cassé et brisé en lui, sans que cela passe par des gestes et des actes adolescents en perte de repère (du moins pas seulement par ses faits). Catherine Deneuve même si elle ne m'a pas convaincue dans son role de Juge trop maternante, n'en reste pas moins une actrice que j’apprécie et que j'ai été heureuse de découvrir dans ce rôle. J'ai apprécier Sarah Forestier et son personnage, restant à l'image de la réalité (même si le traits sont consciencieusement exagérés), et enfin heureuse de retrouver Benoît Magimel, que je n'avais pas vu depuis longtemps. Le film est donc à voir et ne manquera pas de vous plaire tout en vous faisant découvrir un nouvelle approche du milieu. J'ai été conquise par ce film et l'ai apprécié même si j'en ai ressortie bon nombre de négations. Je pense que tout à chacun doit le voir.

3,5 étoiles

Voir les commentaires

Etats de choc

Publié le par Emy Lee

Etats de choc

Sortie le 13 octobre 2014.

Titre original : The air I breathe.

Réalisé par Jieho Lee, scénario de Bob DeRosa et Jieho Lee, et musique de Marcelo Zarvos.

Acteurs : Kevin Bacon (Amour), Julie Delpy (Gina), Brendan Fraser (Plaisir), Sarah Michelle Gellar (Sorrow), Andy Garcia (Parrain), Forest Whitaker (Bonheur), Emile Hirsch (Tony), Todd Staswick (Frank), Evan Parke (Danny), Kelly Hu (Jiyoung), John Cho (Bart), Clark Gregg (Henry),Josh Flaum (Wesley) et Victor Rivers (Eddie).

Histoire : Un drame basé sur un ancien proverbe chinois, qui divise la vie en quatre émotions : bonheur, plaisir, douleur et amour. Un homme d'affaire parie sa vie sur une course de chevaux, un gangster peut voir dans l'avenir, une star de la pop tombe dans les bras d'un parrain de la pègre, et un docteur se démène pour sauver l'amour de sa vie.

Mon avis : Film intéressant qui aurait mérité, notamment par son casting, d'être davantage mis en avant. Un film au destin croisé, d'apparence opposé et qui pourtant va pousser les personnages par les hasards de la vie à se rencontrer et interagir dans la vie des autres. Un scénario plutôt bien construit même si l'on se perd parfois dans les histoire mais surtout nous perdons le fil premier. La réalisation est intéressante même si elle n'offre rien de très extraordinaire. Pour ma part, s'est le casting qui m'a particulièrement fait bondir, un film directement en DVD avec Forest Whitaker, Kevin Bacon, Brendan Fraser et Sarah Michelle Gellar ! C'est impressionnant, d'autant que le film n'est vraiment pas mauvais. On passe un très bon moment devant, en ayant de l'espoir pour chacun des personnages qui malgré leur extrémité finissent pas être attachants. Si vous avez envie de le découvrir où si vous êtes à la recherche d'un thriller, il pourrait vous convenir en vous faisant passer un bon moment.

3 étoiles.

Voir les commentaires

Flubber

Publié le par Emy Lee

Flubber

Sortie le 1 avril 1998.

Réalisé par Les Mayfield, scénario de John Hughes et Bill Walsh, musique de Danny Elfman.

Acteurs : Robbin Williams (Professeur Phillip Brainard), Marcia Gay Hardsen (Sara Jean Reynolds), Ted Levine (Wesson), Clancy Brown (Smith), Christopher McDonald (Wilson Croft), Raymond J. Barry (Chester Hoenicker), Edie Mc Clurg (Martha George), Leslie Stefanson (Sylvia) et Will Wheaton (Bennett Hoenicker).

Histoire : Le professeur Brainard, qui enseigne la physique au collège de Medfield, est tellement absorbé par ses recherches qu'il a oublié par deux fois de se rendre à son propre mariage avec la douce Sara, proviseur du collège. La jeune femme lui accorde une troisième chance. Mais le jour de la noce, Brainard ne peut s'empêcher de tenter une nouvelle expérience dont le résultat s'avère explosif. Au milieu de son laboratoire en ruine, le professeur vient d'inventer une nouvelle source d'énergie indestructible qu'il baptise Flubber.

Mon avis : Je me souviens enfant avoir eu très envie de voir ce film parce que Robin Williams. D'avoir loué la K7 au vidéoclub et d'avoir été très déçue. S'est donc sans conviction que je m'arrête sur ce film alors que je continue la filmographie de Robin Williams. Et malgré l'effort fourni par l'acteur, ce dernier ne semble pas à son aise dans son jeu que l'on a connu meilleur et moins répétitif. Flubber pour résumer, c'est un film Disney ! C'est à dire que l'enfant, la naïveté et les blagues dites "pipi-caca" prime et c'est très vite lourd. J'ai fini par regarder ce film d'un seul œil et j'ai réussi à en capter l'essentiel, je pense qu'il ne dure pas plus de trois quart d'heure. C'est dommage l'idée était bonne, ils avaient l'acteur parfait pour le rôle mais ils l'ont gâché pour rester dans les critères du studio. C'est ainsi d'ailleurs que commence la descente des studios Disney en matière de film à prise de vu réel. Je ne pense pas renouveler l'expérience pour ma part, mais si vous êtes curieux de découvrir ce film lancez-vous, il n'y a pas meilleur critique que de se faire son propre avis.

1 étoiles.

Voir les commentaires

Top Gun

Publié le par Emy Lee

Top Gun

Sortie le 17 septembre 1986.

Réalisé par Tony Scott, scénario de Jim Cash et Jack Epps Jr, et musique d'Harold Faltermeyer et Giorgio Moroder.

Acteurs : Tom Cruise (Pete "Maverick" Mitchell), Anthony Edwards (Nick "Goose" Bradshaw), Tom Skeritt (Mike "Viper" Metcaff), Kelly McGillis (Charlotte "Charlie" Blackwood), Val Kilmer (Tom "Iceman" Kasanzki), Michael Ironside (Dick "Jester" Wetherly), Rick Rossovich (Ron "Slider" Kerner), Tim Robbins (Sam "Merlin" Wills), Meg Ryan (Carole Bradshaw), John Stockwell (Bill "Cougar" Cortell), Clarence Gilyard Jr (Marcus "Sundown" Williams), James Tolkan (Tom "Stinger" Jordan), Adrian Pasdar (Charles "Chipper" Piper), Whip Hubley (Rick "Hollywood" Neven), Barry Tubb (Henry "Wolfman" Ruth) et Duke Stroud (Johnson).

Histoire : Travaillant pour l'aéronaval de l'U.S. army, Maverick et son partenaire Goose ont la chance d'intégrer la prestigieuse école d'élite de pilotage : "Top Gun". Ils vont devoir se battre contre les meilleurs pilote des U.S.A., obtenir leur diplôme et évaluer ce qui est le plus important.

Mon avis : Film culte des années 80, qui aura permis à Tom Cruise de faire "décoller" sa carrière. On plonge ici, dans l'univers de l'aéronautique grâce à Tony Scott qui nous offre des plans magnifiques ! Il m'aura fallu tout ce temps pour m'en rendre compte, mais la caméra est un bijou entre les mains du réalisateur qui nous offre bons nombres de plans magnifique ! Non je parle pas seulement de la scène de la partie de volleyball où Tom Cruise m'aura fait perdre la tête plus d'une fois. Je parle bien des séquences en vol, des acrobaties et de l'émotion des acteurs face aux différentes envolées pouvant du jour au lendemain être la dernière. Ce ballet aérien est tout simplement magnifique et fait presque oublié la moyenneté du scénario. Il n'y a rien de très attrayant dans ce dernier, une école d'élite, des pilotes et une romance casé au milieu, très certainement dans le but de comblé le public féminin. Le casting laisse rêveur : Tom Cruise, Val Kilmer, Meg Ryan, Tim Robbins, Tom Skeritt, Michael Ironside et j'en passe, tous aussi impressionnant les uns que les autres. Alors que le film va bientôt fêter ses trente ans, il n'en reste pas moins cultes pour les anciennes mais également nouvelle génération. Pour ma part, j'ai enfin su y découvrir autre chose que les pectoraux de Maverick, et je vous conseil fortement de voir et revoir ce film tellement ses scènes sont belles et mérite de perdurer. Pour moi c'est le meilleur film sur le sujet, et de toute manière il a bercé mon enfance ce qui le rend incontournable.

4 étoiles.

Voir les commentaires

S.A.S. : Section d'assaut

Publié le par Emy Lee

S.A.S. : Section d'assaut

Sortie le 26 mars 2015.

Titre original : I am soldier.

Réalisation et scénario par Ronnie Thompson, et musique de Paul Arnold et Andrew Barnabas.

Acteurs : Tom Hughes (Mickey), Noel Clarke (Carter), Alex Reid (Dawn), Georges Russo (J.J.), Miranda Raison (Stella), Joe Egan (Marko), Ian Pirie (Major Pritchard), Josh Myers (Chris), Philip Desmeules (Agent Blake), Allistair McNab (Cowan), Duncan Casey (Tommy), Lee Charles (Petrovic), Mike Fury (Dave), Jean-Paul Jesstiece (Smudge), Marcus Byron Keating (Biggsy), David Goodman (Jack) et Jordan Long (Garland).

Histoire : Un militaire cherche à rejoindre l'élite des forces spéciales. A travers cette volonté, il veut donner un nouveau sens à sa vie mais va devoir faire ses preuves sur le champ de bataille...

Mon avis : Je n'avais pas du tout entendue parler de ce film est pour cause puisque je viens de découvrir qu'il était directement sortie en DVD. En soit, rien de nouveau, des experts militaire de tout horizon souhaite intégrer une unité d'élite. Pour ce faire ils passent une série d'épreuves toutes plus éprouvantes les unes que les autres et qui opère une sélection naturelle. Chacun est entrée pour une raison différente, celle du protagoniste est assez particulière mais reste toutefois commune pour ce genre de film. Le point positif, c'est que le réalisateur ne se contente pas de nous montrer l'évolution des personnages dans leur instruction et ferme le chapitre une fois les résultats obtenus. Nous pouvons ensuite voir les nouveaux évolués dans leur nouvel escadron. Ce qui n'est pas négligeable et plutôt appréciable. Sinon rien de particulier, le film suit le schéma habituel du genre, nous offrant toutefois quelques plans intéressants et des personnages attachants. J'ai beaucoup aimé Tom Hughes, même si j'ai beaucoup de mal à évalué son jeu d'acteur tant je ne connais pas le genre, mais j'espère le découvrir dans d'autres film. Le reste du casting est intéressant et nous offre une évolution différente selon leur jeu. Un film qui n'a rien d'extraordinaire mais qui aura certainement le mérite d'être apprécié par les fans du genre, d'autant que l'on passe un bon moment que l'on ne voit pas forcément le temps passer.

3 étoiles.

Voir les commentaires