Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La ligne verte

Publié le par Emy Lee

Sorte le 1 mars 2000.

Titre original : The green mile.

Réalisation et scénario par Frank Darabont, d'après l'oeuvre de Stephen King, et musique de Thomas Newman.

Acteurs : Tom Hanks (Paul Edgecomb), Michael Clarke Duncan (John Coffey), David Morse (Brutus Howell), Bonnie Hunt (Jan Edgecomb), Gary Sinise (Burt Hammersmith), James Cromwell (Warden Hal Moores), Michael Jeter (Edouard Delacroix), Doug Hutchison (Percy Wetmore), Sam Rockwell (William "Wild Bill" Wharton), Harry Dean Stanton (Toot-toot), Graham Greene (Arlen Bitterbuck), Barry Pepper Dean Stanton), Jeffrey DeMunn(Harry Terwilliger), Patrica Clarkson (Melinda Moores), Eve Brent (Elaine Connelly), William Sadler (Klaus Detterick), Paula Malcomson (Marjorie Hammersmith), Dabbs Briscoe (Paul Edgecomb âgé), Brent Briscoe (Bill Dodge), Bill McKinney (Jack Van Hay), et Brian Libby (Shérif McGee).

Histoire : Paul Edgecomb, pensionnaire centenaire d'une maison de retraite, est hanté par ses souvenirs. Gardien-chef du pénitencier de Cold Mountain en 1935, il était chargé de veiller au bon déroulement des exécutions capitales en s’efforçant d'adoucir les derniers moments des condamnés. Parmi eux se trouvait un colosse du nom de John Coffey, accusé du viol et du meurtre de deux fillettes. Intrigué par cet homme candide et timide aux dons magiques, Edgecomb va tisser avec lui des liens très forts.

Mon avis : Depuis le début de mon blog, j'ai très envie de parler de ce film. Mais je n'arrivais pas à trouver le temps de le regarder puis les mots me manquaient. Cette fois je me lance en espérant écrire ce que j'ai envie d'y mettre. La ligne verte, c'est le genre de film dont on a besoin de le visionner à plusieurs reprises pour mieux comprendre les enjeux, analyser les personnages et comprendre le sens cacher. Lors de mon premier visionnage j'étais assez jeune et les rares souvenirs que j'en avais était l'horrible exécution d'Edouard Delacroix et les pirouettes de Mister Jingle. Je n'avais pas saisie toute la beauté du film, ni même ce qui était exposé. Le personnage de John Coffey était un mystère et je ne parle même pas des révélations finales. Depuis je le revois régulièrement, notamment lors des nombreuses rediffusions et j'ai toujours le même sentiment. Celui de ne pas être rassasiée sur ma soif dans savoir toujours plus ! Je ressens le manque d'information, un manque dans la description des personnages et un film qui se déroule à une vitesse folle. Pourtant le film touche la perfection. La réalisation est superbe autant par les jeux de lumière dans le pénitencier, que le décor des années trente, avec un certain soucis du détails. Je ne vais pas m'attarder sur le scénario, il est bien construit,nos offres beaucoup de détails et les silences sont tout aussi fort que les répliques. Le casting est mené par Tom Hanks, qui nous offre une fois de plus une superbe prestation et un rôle poignant. Mais il est surtout bien entouré : Michael Clarke Duncan, David Morse, Bonnie Hunt, Gary Sinise, James Crowell, Sam Rockwell,... tous joue un rôle capitale et nous offre des prestations inoubliables. Mais celui qui détient la palme, c'est Doug Hutchison ! C'est simple chaque fois que je le vois j'ai envie de lui cracher dessus... Puis j'ai envie de lui faire bouffer ses yeux... Bref son jeu est parfait, on le déteste tellement. Est-ce pour cela que sa carrière n'a pas tellement décollée sur grand écran ? Trop ancré dans son rôle ? En tout cas, le film est une pépite, je le regarde toujours avec plaisir et je ne m'en lasse pas, car j'y trouve toujours un intérêt. Je vais d'ailleurs commencer le roman de Stephen King pour assouvir ma soif de connaître tous les détails ! Je vous le recommande vivement si vous ne l'avez pas encore vu ou tout simplement de le revoir car ça fait toujours du bien.

5 étoiles.

Commenter cet article

Leila 03/08/2016 13:32

Salut ! Pour ma part, ce film est un pur chef-d’œuvre. J’ai tout apprécié : de la musique au scénario, en passant par l’interprétation et les décors. Les personnages sont au top, mention spéciale à Michael Clarke Duncan dans le rôle de John Coffey.

Leila 12/08/2016 06:46

Je voulais lire le livre avant de voir le film, mais à la dernière minute, j’ai opté pour le visuel (rire). Au final, j’ai bien fait.

Emy Lee 03/08/2016 13:45

Je rejoins ton commentaire. Je suis d'ailleurs entrain de lire le roman de Stephen King, et le film est très fidèle au roman. On apprend pas grand chose.